• Partager sur :

Vivre en colocation chez 3F : Le premier contrat de « colocation sociale » signé à Paris

Immobilière 3F remet aujourd’hui jeudi, les clés aux deux premières colocataires d’un logement de son patrimoine social francilien, dans un immeuble situé Paris 19ème. C’est le premier contrat de colocation sociale signé à Paris.

Destinés aux jeunes salariés (contrat CDD, CDI, de professionnalisation ou d’apprentissage) de moins de 30 ans, ce système de colocation mis en place dans le parc de logements sociaux de droit commun est une réponse aux difficultés croissantes rencontrées par les jeunes salariés dans leur recherche d’un logement. 3F prévoit de louer une centaine de logements en colocation en 2013.

Ce système de colocation mis en place par 3F, développé en partenariat avec l’Association pour le logement des jeunes travailleurs (ALJT) et le collecteur d’Action Logement Solendi, est une réponse concrète aux difficultés rencontrées par les jeunes pour se loger en Ile-de-France.

Le dispositif s’appuie sur les dispositions de la loi Molle et s’inscrit dans le cadre de l’Accord National Interprofessionnel signé en avril 2011 par les partenaires sociaux, dont Action Logement. Cet accord vise à aider les jeunes à trouver un logement correspondant à leurs besoins et à leurs moyens financiers.

Des logements pour les moins de 30 ans, sans condition de ressources

Les logements sont réservés aux jeunes salariés de moins de 30 ans. Ces derniers doivent être titulaires d’un CDI, d’un CDD, d’un contrat de professionnalisation ou d’un contrat d’apprentissage. Aucune condition de ressources n’est exigée.

L’ALJT propose des candidats disposant à titre temporaire d’une chambre dans l’un de ses foyers de jeunes travailleurs, et désireux de partager une colocation dans un appartement familial classique, à un prix attractif. Les candidatures sont soumises à l’avis de la commission d’attribution des logements de 3F.

Le contrat de location est d’une durée limitée à un an. À son expiration, les occupants n’ont pas droit au maintien dans les lieux. Toutefois, la signature d’un nouveau bail est possible sous réserve de l’accord de 3F et du respect des conditions d’accès.

Un bail unique est signé par chacun des colocataires. Cette location intègre une clause de solidarité entre les colocataires occupants.

Des trois et quatre pièces meublés à des loyers attractifs, éligibles à l’APL ou à l’AL

Les appartements proposés sont des trois et quatre pièces. Ils comprennent un séjour, deux ou trois chambres, une cuisine, une salle-de-bain et un WC. Le nombre de chambres détermine celui des colocataires. Les logements sont équipés en mobilier (réfrigérateur, plaque de cuisson, table, lit, armoire et bureau), exception faite de la vaisselle et du linge de maison.

Le montant des loyers, éligible à l’Aide personnalisée au logement (APL) ou à l’Allocation logement (AL), varie selon la surface et la localisation du logement : entre 230 € et 510 € par colocataire pour un trois pièces avec 2 colocataires, et entre 170 € et 385 € par colocataire pour un quatre pièces avec 3 colocataires. Les prix s’entendent charges comprises (loyer, charges, chauffage et location du mobilier, avant déduction des allocations). Il n’est délivré qu’une seule quittance établie avec le nom de tous les colocataires.

Le dépôt de garantie est égal à un mois de loyer (hors charges), réparti à parts égales entre les colocataires. Les colocataires sont solidaires du paiement du loyer, des charges, ainsi que de la location et de l’entretien du mobilier.

2013 : un objectif de 100 logements loués en colocation

Les logements loués en colocation par 3F se situeront dans un premier temps dans des résidences choisies à proximité de celles de l’ALJT. Il s’agit de logements familiaux de droit commun de son patrimoine francilien, comme celui loué aux deux premières colocataires, qui est situé dans l’ensemble résidentiel des « Orgues de Flandre », dans le 19ème arrondissement.

3F a identifié 21 résidences susceptibles de donner lieu en 2013 à la signature de ce type de contrat, soit un potentiel de 100 logements. Cinq de ces résidences sont à Paris (18ème et 19ème arrondissements), six dans les Hauts-de-Seine et dix dans les Yvelines.

En fonction du succès de l’opération, 3F souhaite développer la colocation à une plus large échelle, en partenariat avec son actionnaire Solendi.

A propos d’Immobilière 3F :
Entreprise sociale pour l’habitat, Immobilière 3F gère un patrimoine de 115 000 logements. Principalement implantée en Ile-de-France, la société se développe également dans le Grand Ouest et en Languedoc-Roussillon. En 2011, elle a livré 2 800 nouveaux logements et lancé la construction de 2 800 autres.

A propos de 3F :
3F constitue le pôle immobilier du Groupe Solendi. Composé d’Immobilière 3F, société mère, et de 13 Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), 3F gère 192 000 logements sociaux, foyers et commerces, dont plus de 60 000 en régions. 3F est engagé dans une politique de développement durable avec des constructions neuves labellisées au minimum BBC ou RT 2012 et certifiées Habitat & Environnement profil A. 3F participe aussi à la politique de rénovation urbaine au travers de 58 opérations dans toute la France.