• Partager sur :

FONCIERE SEPRIC : Résultats annuels 2011-2012 – Croissance des indicateurs économiques – Projets d’acquisition du Groupe Sepric SAS et de cession des actifs suisses

Le 10 Octobre 2012, le Conseil d’Administration de Foncière SEPRIC s’est réuni sous la présidence de Monsieur Philippe Vergely et a arrêté les comptes consolidés de l’exercice clos le 30 juin 2012 (exercice du 1er juillet 2011 au 30 juin 2012).

Les procédures d’audit sont effectuées et le rapport des commissaires aux comptes relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.

Croissance de près de 9% des revenus nets locatifs annuels

Les revenus nets locatifs de Foncière Sepric s’élèvent à 12,2 M€ et progressent de 8,9 % par rapport à l’exercice 2010-2011. Cette progression tient compte de l’acquisition de Limoges-Le- Vigen (opération VEFA livrée en début d’année 2012), de celle réalisée à Beynost en décembre 2011 et du plein effet de l’acquisition d’Etoy (Suisse) sur l’exercice précédent. L’acquisition en VEFA réalisée à Bulle (Suisse) et livrée en mai/juin 2012 a peu contribué sur cet exercice. A périmètre constant sur la France, la croissance des revenus locatifs ressort à 2,3%.

La surface totale SHON du patrimoine immobilier de Foncière SEPRIC s’établit à 102 900 m2 (en progression de près de 17 % par rapport au 30 juin 2011).

Résultat opérationnel courant en hausse de 11,4%

Grâce à une bonne maîtrise des charges courantes (8% des revenus nets de la Foncière), le résultat opérationnel courant ressort à 11,2 M€, en progression de 11,4% par rapport à l’exercice précédent.
La juste valeur des immeubles de placement a encore progressé de 2,5 M€ cette année après une hausse de 10,2 M€ l’année dernière. Compte tenu de cette revalorisation, et en l’absence de produit de cession significatif (en 2010/2011, Foncière Sepric avait enregistré le produit de la vente des unités sur le site de Nancy-Frouard), le résultat opérationnel s’élève à 13,9 M€.

Le coût de l’endettement financier net ressort à 2,7 M€ contre 2,2 M€, compte tenu des investissements réalisés cette année. Le ratio EBE/frais financiers reste maîtrisé à 4,2x (8,4x France exclusivement).
Le résultat net part du Groupe ressort à 10,6 M€ sur l’exercice 2011/2012.

Une situation financière solide

Le Groupe présente une situation bilancielle très saine avec 93,0 M€ de capitaux propres (contre 83,8 M€ au 30 juin 2011) et une situation de trésorerie disponible de 10,1 M€ (contre 7,1 M€ à la clôture de l’exercice précédent).
L’endettement financier net a progressé à 120,5 M€ (contre 77,9 M€) compte tenu de la politique active d’acquisitions. Hors Suisse (Etoy et Bulle), qui bénéficie de financements sans recours sur Foncière Sepric, l’endettement financier net ressort à 51,0 M€.
La capacité d’autofinancement du Groupe avant impôts est en progression de 11,8 % par rapport à l’exercice précédent, à 11,3 M€.
Le ratio Loan-to-Value est de 55 % (France et Suisse) et ne ressort qu’à 35% hors financements suisses.

Nouvelle progression de la valeur d’expertise du patrimoine : + 31%

Au 30 juin 2012, la valeur d’expertise du patrimoine ressort en nette progression à 220,4 M€ contre 168,4 M€ au 30 juin 2011, et tient compte de l’achèvement du projet Bulle (Suisse).
Cette valorisation correspond à un taux de capitalisation des loyers bruts induits de 6,81 % (dont 7,35 % pour la France) contre 6,98 % (dont 7,31% pour la France) au 30 juin 2011.
L’Actif Net Réévalué (ANR) dilué droits compris est de 13,45 € par action (12,21 € hors droits) contre 12,26 € par action au 30 juin 2011 (en hausse de +9,7%).

Proposition d’un dividende de 0,40€/action

La Foncière proposera à la prochaine Assemblée Générale le 12 décembre 2012, un dividende de 0,40€/action, soit 3,0 M€, payable en numéraire. Au cours de clôture du 9 octobre 2012, ce dividende procure un rendement de 4,8%.
La Foncière rappelle par ailleurs qu’elle procèdera le 15 décembre prochain au dernier règlement de l’exit tax.

Acquisition et cession d’actifs depuis la clôture

Foncière SEPRIC a récemment signé deux opérations.
La première opération réalisée le 16 juillet 2012 concerne la cession de deux bâtiments situés à Vandoeuvre (54) et Sarreguemines (57) pour une surface SHON de 3.077 m2, pour un montant de 4,2 M€.
Par ailleurs, la Foncière procèdera à une nouvelle acquisition d’ici la fin du mois d’Octobre 2012 pour trois bâtiments situés à Macon (71), Saint-Priest (69) et Quetigny (21), représentant une surface SHON de 5.888 m2, pour un montant de 6,5 M€.

A PROPOS DE FONCIERE SEPRIC
Créée en 1994 à l’initiative du Groupe SEPRIC, Foncière SEPRIC est une foncière cotée purement investie en actifs commerciaux situés dans des retail parks, un segment particulièrement porteur dans l’univers de l’immobilier commercial en France.
Depuis sa création, la société appuie son développement sur une stratégie commerciale privilégiant le long terme.
Foncière SEPRIC a ainsi développé de véritables partenariats avec de nombreuses enseignes nationales et internationales de premier plan, telles que Darty, Décathlon, La Halle, Intersport, Casa ou encore C&A, lui assurant depuis de longues années un taux d’occupation proche de 100%.
Adossée au savoir-faire immobilier du Groupe SEPRIC qui, en véritable précurseur, s’est spécialisé dès 1981 dans la promotion de bâtiments commerciaux en périphérie de ville, la foncière a constitué un patrimoine homogène de 96 unités totalisant 102 900 m² à fin juin 2012 et implantés en France et en Suisse. Au 30 juin 2012, la valeur de ce patrimoine, sur la base des évaluations de Cushman & Wakefield, s’élève à 220,4 M€ (hors droits), représentant des loyers nets de 14,5 M€ en année pleine. La politique financière de Foncière SEPRIC s’appuie sur une structure de bilan solide, le ratio de «loan-to-value» s’élevant au 30 juin 2012 à 35% pour le périmètre France seul et 55% Suisse inclus. Le rapport EBE / frais financiers à 8,4x (4,2x Suisse inclus).
Foncière SEPRIC est cotée sur Euronext Paris – Compartiment C – Code ISIN : FR0004031292 – Mnémo : SPRIC
Plus d’informations sur le site internet www.fonciereSEPRIC.com