• Partager sur :

CBRE : “Hong-Kong​, destinatio​n n°1 des nouveaux entrants de la distributi​on”

Le marché des commerces à Hong-Kong est actuellement un des plus en vogue du côté des enseignes, attirant beaucoup plus de nouveaux entrants que n’importe quelle autre métropole, d’après l’édition 2013 de How Global is the Business of Retail?, publiée par le leader mondial du conseil immobilier CBRE.

La 6ème édition de l’enquête annuelle de CBRE, dresse une carte de l’implantation mondiale de 320 enseignes majeures du monde dans plus de 200 villes, en traçant les mouvements transfrontaliers. Le rapport révèle que les enseignes se sont développées sur des marchés variés en 2012, puisque 81 % des villes ont vu s’implanter au moins une nouvelle enseigne.

Les distributeurs américains sont de loin les plus agressifs lorsqu’ils développent leurs réseaux de points de vente dans le monde. Traditionnellement, les enseignes américaines se sont toujours concentrées sur les marchés d’Asie et d’Europe occidentale mais, désormais, elles semblent s’intéresser de plus en plus au Moyen-Orient (l’année dernière, 18 % de tous les nouveaux entrants dans la région venaient des États-Unis), à l’Europe centrale et l’Europe de l’est(17 %)et à l’Amérique latine (10 %). Les enseignes italiennes, britanniques et françaises sont également très actives, mais se focalisent essentiellement sur leur région d’origine, en dépit d’un intérêt certain pour l’Asie.

Hong-Kong a été de loin la ville la plus prisée, avec 51 nouveaux entrants venus de tous les secteurs d’activité – et pas uniquement les marques de mode haut de gamme traditionnellement implantées sur ce marché. Ces nouveaux entrants viennent essentiellement d’Europe, mais aussi des États-Unis, du Japon et de Corée.

Peter Gold, Directeur Général – Retail, Cross Border EMEA CBRE, a commenté ainsi les résultats de l’enquête :

« Hong-Kong offre une opportunité aux enseignes qui capitalisent sur l’émergence de la classe moyenne et sur l’afflux de touristes venant de Chine continentale. La place de Hong-Kong est souvent utilisée comme rampe de lancement par les marques pour pénétrer la région, même si de plus en plus de distributeurs s’implantent directement dans les villes chinoises. Alors que les marques de luxe ont dominé en 2012, des enseignes de tous les secteurs ont ouvert leur premier magasin en ville l’année dernière, parmi lesquels Pierre Cardin, Forever 21 et Cos ».

Les marchés les plus mûrs ont accaparé le plus gros de l’expansion des distributeurs l’année dernière, même si cinq marchés émergents sont parvenus à se hisser dans le top 20. Kiev s’est classée au deuxième rang, avec 39 nouveaux entrants, suivie de Sao Paulo (25 nouveaux entrants), Iasi (19), Muscat (17) et Hô Chi Minh-Ville (15). C’est la deuxième fois que Kiev figure dans le peloton des trois premiers mondiaux. La forte croissance des revenus et la sous-offre en locaux de qualité favorisent le développement des centres commerciaux, qui par effet de chaine attire un large éventail d’enseignes, dont Prada, Camper et S. Oliver.

Berlin occupe la troisième place en termes de nouveaux entrants (28), devant Francfort (20), Hambourg (19) et Munich (19), qui sont aussi présentes dans le top 20. Le faible taux de chômage, ainsi que les niveaux record atteints par les salaires et les taux d’emploi, ont considérablement amélioré les fondamentaux de la consommation en Allemagne, incitant les distributeurs à cibler de nombreuses villes. Les arrivées les plus notables à Berlin sont celles de Mulberry, Hollister, Pull & Bear et Zara Home (également implanté à Munich).

Singapour (25) est rapidement devenue une plate-forme régionale et fait aujourd’hui fonction de passerelle pour les enseignes internationales cherchant à s’implanter en Asie du Sud-Est. La métropole a tiré profit d’un afflux de touristes régionaux, venus admirer des attractions comme les jardins « Gardens by the Bay » et le parc « River Safari », tandis que la construction de nouveaux centres commerciaux continue de présenter des opportunités aux enseignes internationales.

Pour ce qui est des marchés les plus matures (en nombre de distributeurs internationaux déjà présents), Dubaï a accueilli 25 nouveaux entrants en 2012, suivi de près par Paris (24), Londres (23) et New York (20).

L’Europe a été la première destination, attirant 49 % des nouveaux entrants, suivie par l’Asie avec 24 % et par le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord avec 11 %. L’Amérique latine, l’Amérique du Nord et la région Pacifique en ont respectivement attiré 9 %, 7 % et moins de 1 %.

Au niveau sectoriel, les distributeurs d’articles de mode « milieu de gamme » ont pénétré plus de nouveaux marchés que n’importe quel autre secteur l’année dernière, représentant 22 % de toutes les ouvertures, suivis par le luxe et le haut de gamme(20 %). Le secteur des cafés et restaurants (13 %) est aussi en pleine expansion, car les enseignes internationales se développent pour satisfaire la demande axée sur le divertissement.

Les classements mondiaux de la représentation des distributeurs n’ont guère évolué ces deux dernières années, puisque la quasi-totalité des 320 distributeurs sélectionnés est généralement présente sur les principaux marchés de distribution. Londres conserve sa position de leader, tandis que Dubaï reste confortablement installée en deuxième place. Le n°3, Paris, gagne une place et double New York, désormais en 4ème position avec Moscou. Hong-Kong et Madrid se maintiennent respectivement à la 6ème et 7ème places. La seule ville ayant notablement conforté sa position est Beijing, passée de la 13ème à la 8ème place.

Peter Gold a poursuivi ainsi son analyse :

« En général, le manque d’offre “prime” limite la capacité de certaines enseignes à satisfaire leur plan de développement. Ce phénomène est particulièrement évident sur les marchés matures, mais touche aussi de nombreux marchés émergents, où les principaux projets de promotion immobilière sont déployés en périphérie des grandes métropoles, n’attirant que les marques nationales. Les enseignes sont plus sélectives que jamais – tant au niveau des pays que du type de locaux qu’elles choisissent, la priorité étant largement donnée aux meilleurs espaces dans les plus grandes villes. »

« L’évolution du commerce en ligne ne fait en outre qu’exacerber la rigueur dont font preuve les enseignes dans la gestion de leurs portefeuilles. Alors que certaines rationalisent leur présence, la plupart adoptent une approche multicanal : tout en développant leur présence sur Internet, elles investissent à la fois dans de nouveaux points de vente et dans leurs magasins existants. Pour nombre d’enseignes, l’ouverture de magasins sur de nouveaux marchés constitue également une priorité, ce qui nous amène à penser que l’activité transfrontalière va poursuivre son expansion à un rythme régulier en 2013. »

A propos de CBRE

CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG) est une société Fortune 500 (liste des 500 plus grandes entreprises américaines) et S&P 500 (indice boursier des 500 plus grandes entreprises américaines) dont le siège est situé à Los Angeles. Elle est la plus grande société de services immobiliers au monde (en termes de chiffre d’affaires 2012). Le groupe compte près de 37 000 employés (hors filiales) répartis sur plus de 300 bureaux internationaux (hors filiales) et propose ses services aux propriétaires, investisseurs et utilisateurs du monde entier. CBRE offre des services de conseil stratégique et d’exécution en vente et leasing, immobilier corporate, gestion de patrimoine, de projets et d’installations, crédit hypothécaire, expertise, assistance à maîtrise d’ouvrage, gestion d’investissement, recherche et consulting.
Pour plus d’informations: www.cbre.com