achat immobilier
  • Partager sur :

5 conseils pour réussir son achat immobilier

Vous êtes décidé à devenir propriétaire de votre futur logement. Pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir cet important projet immobilier, parfois même celui de toute une vie, vous allez devoir faire preuve à la fois d’organisation, de réflexion et de patience. Avant de vous impliquer totalement, prenez le temps de lire le texte ci-dessous. Vous y découvrirez cinq précieux conseils pour acheter un appartement ou une maison en toute sérénité !

Définir précisément vos besoins

La première des choses à faire avant de vous lancer pleinement dans vos recherches consiste à évaluer vos besoins. Commencez par vous interroger sur la localisation de la future habitation. Désirez-vous vivre dans un centre-ville ou à la campagne ? Quels sont les services et commerces que vous souhaitez trouver à proximité ? La réputation du quartier vous importe-t-elle ? La présence d’un ou plusieurs réseaux de transport en commun est-elle une priorité à vos yeux ? Bien sûr, il ne s’agit là que de quelques exemples qui vous aideront sûrement à trouver l’inspiration pour définir vos propres paramètres. Cela n’est pas suffisant ? Pas de panique et jetez un coup d’œil au site ca-immobilier.fr !

Dans un second temps, concentrez votre attention sur le logement en lui-même. Combien de pièces habitables devra-t-il posséder ? Quelle sera sa surface totale ? La présence d’un ou plusieurs étages constitue-t-elle un problème ? Souhaitez-vous du terrain, un garage pour accueillir votre véhicule, un bassin de baignade ou tout autre équipement ? Encore une fois, il revient à chacun de se fixer ses propres critères de sélection ! N’oubliez pas non plus de vous interroger sur le mode de chauffage de l’habitation. Avec la forte montée des prix de l’énergie, ce paramètre prend désormais une importance considérable.

Gardez également bien en tête que le type d’habitation et son environnement auront aussi un impact sur la valeur du bien dans le temps. Si cette dernière grimpe rapidement, vous pourrez réussir une plus-value intéressante en cas de revente !

Faites le point sur vos possibilités d’investissement

Maintenant que vous connaissez plus précisément les contours de votre futur projet d’achat d’immobilier, il est temps de faire le point sur l’aspect financier. La très grande majorité des acquéreurs doit nécessairement passer par un emprunt bancaire pour financer un tel achat. Il y a donc de très fortes chances que cela soit également votre cas.

À partir de vos revenus mensuels nets et de vos charges fixes, il est possible d’estimer vos possibilités de remboursements. N’oubliez jamais que les banques bloqueront votre projet si vous engagez plus du tiers de vos gains mensuels. Il est intéressant ensuite de se poser la question d’un éventuel apport. Pour l’alimenter, vous pourrez compter, par exemple, sur le déblocage de votre épargne salariale ou de la participation aux bénéfices de votre entreprise. Faire appel à la solidarité familiale représente également une piste à ne surtout pas négliger.

Pour évaluer vos réelles capacités d’emprunt, vous pouvez aussi compter sur les simulateurs en ligne. Il suffit d’entrer les différents paramètres (somme à emprunter, durée du prêt, etc.) pour accéder rapidement à une liste des propositions les plus intéressantes. Vous pourrez même demander des devis en ligne ! Pratique, n’est-ce pas ?

Attention à la précipitation !

Foncer tête baissée pour acheter un appartement est rarement une excellente idée ! Pour réussir son achat immobilier, il faut au contraire savoir garder la tête froide. La pire des erreurs serait sans doute de sous-estimer l’importance des visites.

Dès qu’un bien vous intéresse, vous devrez vous rendre sur place le plus rapidement possible. Efforcez-vous alors de repérer ses forces et ses faiblesses. Bien sûr, il est totalement impossible de tout voir en une seule visite ! Vous devrez donc multiplier les visites, si possible en changeant de moment dans la journée. Certaines agences n’hésitent pas, en effet, à organiser des rendez-vous aux moments les plus favorables afin de masquer un potentiel problème.

Vous n’êtes pas spécialiste en bricolage et en travaux ? Visitez alors les logements avec un proche disposant de telles compétences. Il est certain que vous profiterez de ses bons conseils !

Préparer les phases de négociation

À ce stade, vous avez déjà repéré le bien que vous souhaitez acquérir. Place désormais aux phases de négociation ! Elles concernent à la fois le prix de vente du logement et le taux d’emprunt auprès de l’organisme bancaire. Pour ce dernier cas, les simulateurs en ligne vous seront une nouvelle fois d’un grand secours. Ces outils permettent en effet de comparer rapidement les taux d’intérêts, le montant des frais de dossier ou encore le coût de l’assurance emprunteur.

Lorsque l’on se présente devant une banque pour négocier, il est également préférable de soigner votre dossier. Cela passe notamment par le solde de vos crédits en cours. Bien sûr, tout découvert est déconseillé en pareilles circonstances ! N’oubliez pas non plus de vous renseigner au sujet des différents dispositifs d’aide à l’achat ou à la rénovation, comme le prêt à taux zéro par exemple.

Faites appel à des professionnels pour vous aider

Vous craignez de ne pas avoir les compétences suffisantes ou le temps nécessaire pour mettre en application ces conseils ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Il existe en effet plusieurs professionnels pouvant vous aider tout au long du processus. Ainsi, lors de vos différentes démarches auprès des organismes bancaires, vous pourrez compter sur le courtier. Ce dernier dispose en effet d’une excellente vision du marché et de contacts solides auprès des prêteurs. De tels leviers vous permettront sans doute d’obtenir un taux d’emprunt bien plus favorable que si vous aviez réalisé ces démarches seul. Ils vous feront également gagner un temps précieux, que vous pourrez consacrer à d’autres tâches.