• Partager sur :

Vivre à Bologne en Italie : mini guide de la région

Où vivre à Bologne et dans sa province : quelques indications

Abritant la plus ancienne université du monde, Bologne a toujours été la ville choisie par les étudiants de toute l’Italie, les intellectuels, les artistes et les universitaires. Ville d’accueil, de solidarité et d’intégration, elle est animée par un fort dynamisme culturel fait d’initiatives et de vie intellectuelle, elle est riche en art, en histoire et, pourquoi pas en vie nocturne animée. Déjà nommée en 2000 capitale européenne de la culture, elle a été récompensée en 2006 par l’UNESCO en tant que ville créative de la musique. Bref, un endroit agréable où séjourner quand on veut respirer la culture et profiter d’une bonne qualité de vie.

Mais si le cœur de la ville représente le rêve de ceux qui cherchent un logement à proximité de l’université, ou de ceux qui choisissent d’y vivre pour travailler, il faut tenir compte des aspects plus économiques de la question. En fait, les prix des loyers et des biens à vendre dans le centre ville sont généralement plus élevés que dans d’autres zones, alors que si vous vous installez dans les quartiers voisins ou, mieux encore, si vous déménagez en banlieue ou en dehors de la ville, le marché immobilier offre de nombreuses bonnes opportunités.

Il faut garder à l’esprit que tous les quartiers de Bologne sont bien reliés et bien desservis, et que se rendre au centre n’est pratiquement jamais un problème. De plus, étant fermée à la circulation, elle ne peut être atteinte qu’à pied, à vélo ou par les transports publics.

Si, toutefois, l’objectif est de trouver une solution de logement satisfaisante au meilleur prix, il est conseillé de sortir des murs, de pousser sur les collines de Bologne, ou de se diriger vers l’une des petites villes de la province.

Dans tous les cas, ceux qui recherchent des bonnes affaires peuvent également évaluer les enchères de faillite, qui peuvent être consultées sur des sites professionnels et garantis, autorisés par la Cour. Les conditions d’achat sont très avantageuses et la possibilité de conclure une véritable affaire est concrète. Dans la ville, selon les préférences et les besoins personnels, le choix entre les zones et les quartiers est vraiment large.

Vivre à Bologne : mini guide pour choisir la bonne région

Dans l’imaginaire commun, le spécimen typique d’un citoyen bolognais est certainement l’étudiant universitaire loin de chez lui. Habituellement, pendant toute la journée et jusqu’à tard dans la nuit, il se déplace le long des arcades en se déplaçant entre les facultés, les cafétérias, les bibliothèques et les points de rencontre. Sa solution de logement est une chambre à louer dans des maisons partagées, et dans son cas, il est possible de ne pas trop dépenser même en restant près du centre. En effet, la vieille partie de la ville, sur les côtés qui bordent le parcours, offre des logements bon marché à l’intérieur des bâtiments les plus populaires. En termes d’offre gastronomique, de la Via Zamboni à la Via delle Belle Arti, vous aurez l’embarras du choix entre des restaurants et trattorias typiques, des bars à la mode et des cafés historiques de tradition ancienne.

Le quartier Mazzini, un peu moins central, est parmi les mieux desservis : à dix minutes des deux tours, il offre des liaisons de bus et de train, des magasins et des rues commerçantes, la zone verte du parc Lunetta Gamberini et facteur décisif, à côté de résidences plus prestigieuses, il propose également un bon nombre de propriétés pour toutes les gammes de prix.

Parmi les principaux quartiers recommandés pour ceux qui veulent résider dans des zones résidentielles et exclusives, à côté de l’élégant Rione Murri, un lieu important est sans aucun doute le Rione Costa/Saragozza. Un bâtiment raffiné et élégant alterne avec des villas Art Nouveau historiques, sans pour autant renoncer aux espaces verts et aux paysages vallonnés. Il est évident que tout cela a un prix, et le marché de l’immobilier dans les deux régions est assez élevé.

Pour ceux qui fuient enfin la ville et le chaos métropolitain, la suggestion est d’acheter une maison dans l’une des municipalités voisines, très habitable, confortable et bien reliée. Parmi les villages heureux se trouvent Calderara et Casalecchio di Reno. Dans le premier cas, en plus d’enregistrer une qualité de vie satisfaisante pour ses habitants, c’est la municipalité qui offre les meilleures opportunités d’achat sur le marché immobilier. Et si San Lazzaro di Savena se distingue par le haut niveau de bien-être économique de ses citoyens, Casalecchio di Reno, Sala Bolognese et les autres assurent encore des conditions et une qualité de vie enviables, des niveaux d’éducation, des relations sociales, une participation active à la vie politique de la municipalité, la protection de l’environnement et la sécurité du citoyen.

Bologne pour le travail

Vous êtes sur le point de déménager et vous devez décider où vivre à Bologne en tant que travailleur ? Le district de San Donato/Fiera est une zone stratégique, particulièrement adaptée aux personnes qui travaillent dans le secteur des expositions et dans le secteur agricole ou commercial, il n’est pas loin du centre et, surtout, les maisons à vendre ou à louer sont proposées sur le marché à des prix très compétitifs.

Si, en revanche, vous êtes entrepreneur et que vous prévoyez de vous déplacer pour affaires dans l’arrière-pays et dans toute la région, le quartier idéal est Porto, près de la gare centrale. Outre la commodité des déplacements, vous pouvez profiter des espaces de loisirs, des bibliothèques, des jardins et des parcs publics que la région met à la disposition de ses habitants. Pendant votre temps libre, vous pouvez peut-être faire une pause et pratiquer des activités de plein air saines.

Pourquoi vivre à Bologne : une ville adaptée aux enfants

À Bologne, plusieurs quartiers offrent aux familles la possibilité de vivre pleinement la ville et en même temps, de se tailler une oasis de tranquillité loin de l’agitation du centre ville, de respirer un air pur et d’assurer des espaces extérieurs et des aires de jeux pour les enfants. Outre les quartiers résidentiels déjà mentionnés, tels que les quartiers Murri et Mazzini, vallonnés, aisés et riches en espaces verts. Une autre zone aux caractéristiques similaires, où les familles avec enfants peuvent trouver d’excellentes opportunités est le Rione Toscana/Savena. Par rapport aux deux premiers, le district est plus décentralisé, mais reste bien relié au centre ville. Elle est située dans la zone récupérée de la rivière Savena, elle regorge de jardins et de parcs, publics ou en copropriété privée, elle possède un large éventail d’écoles de tous niveaux, des centres de loisirs et une bibliothèque populaire nommée d’après Natalia Ginzburg. Enfin, elle dispose d’un réseau de services et d’infrastructures très efficace.