Projet de construction
  • Partager sur :

Projet de construction : 5 conseils pour bien choisir le terrain

Lorsque l’on désire démarrer un projet de construction d’une maison individuelle, l’une des premières étapes consiste à lancer le processus d’achat d’un terrain. Toutefois, il est important de prendre quelques précautions car ce premier choix sera déterminant pour la suite de l’aventure. Découvrez ci-dessous quelques conseils utiles à suivre pour ne pas vous tromper au moment de choisir le terrain sur lequel vous allez construire votre future maison.

Un terrain adapté à votre style de vie

Le terrain à bâtir de votre future maison doit correspondre à votre rythme de vie ou à celui que vous envisagez pour le futur. Désirez-vous vivre dans une zone urbanisée, dans un lotissement ou à l’écart dans la campagne ? Avez-vous des enfants ? Si oui, de quels âges ? Souhaitez-vous vous rapprocher de votre lieu de travail ? Vous aurez déjà compris que les questions à se poser sont nombreuses et varient en fonction de chacun. Vous risquez d’avoir du mal à trouver un ou plusieurs terrains correspondant à l’ensemble de vos exigences. Pour affiner votre sélection, il est donc recommandé de donner une priorité plus grande à certains de vos critères.

Vérifiez les autorisations administratives

Une fois que vous aurez trouvé la parcelle de vos rêves, vous allez devoir entrer en contact avec la mairie de la commune concernée. Votre objectif n’est pas alors de confirmer votre intention d’achat ni même de démarrer les futures démarches pour l’obtention du permis de construire de la future habitation. Vous allez pour l’instant vous contenter de demander un certificat d’urbanisme. Il s’agit d’un document accessible gratuitement et qui demeure valable durant 18 mois au maximum. Celui-ci listera les différentes règles en matière d’urbanisme à respecter, les servitudes ou encore l’état des risques potentiels. Profitez-en pour vous renseigner aussi sur le montant des impôts fonciers. N’hésitez pas non plus à demander au vendeur de vous fournir l’état des risques naturels, miniers et technologiques afin d’éviter toute mauvaise surprise par la suite.

Estimez le coût total de votre investissement

Pour effectuer ce calcul, il vous faudra prendre en compte toutes les dépenses potentielles. Ne vous limitez pas au seul montant nécessaire à l’acquisition du terrain. Prenez également en considération les opérations d’aménagement de la parcelle. Si elle n’est pas déjà viabilisée, vous devrez donc prendre à votre charge ces travaux. Ne négligez pas enfin les coûts nécessaires à l’installation de votre jardin ou à la délimitation de votre terrain à l’aide d’une clôture. Il s’agit en effet d’opérations indispensables surtout si vous envisagez de vous installer en zone rurale. Dans la plupart des cas, les montants des factures seront proportionnels à la superficie de votre terrain.

Effectuez plusieurs visites

Pour écarter tout risque de nuisance potentielle, il est fortement conseillé d’effectuer plusieurs visites pour les terrains qui vous intéressent. Prenez bien soin de venir à des horaires différents (par exemple durant la matinée ou à l’heure habituelle de sortie des bureaux le soir afin d’évaluer les nuisances sonores engendrées par la circulation automobile) et même sous des conditions météorologiques délicates. Vous pourrez ainsi repérer tous les problèmes. N’oubliez pas non plus de parcourir les environs immédiats du terrain afin d’identifier les risques aux alentours (couloir aérien, voie de chemin de fer, exploitation agricole ou activité industrielle) Vous pouvez bien entendu vous faire accompagner par un professionnel si vous le souhaitez.

Prenez le temps de la réflexion !

On entend souvent dire, qu’en matière d’immobilier, il faut savoir se décider rapidement afin de pas rater la bonne affaire qui se présente à vous. Ce n’est pourtant pas la meilleure chose à faire pour le choix du futur terrain de construction. Vous savez déjà qu’il est primordial de prendre un maximum de renseignements à son sujet. Cette opération nécessite alors un temps incompressible. Vous devrez en plus demander plusieurs autorisations administratives avant de débuter réellement la construction. Là encore, vous devrez faire preuve d’une certaine patience avant de concrétiser votre projet de construction.

Préférez au contraire prendre le temps nécessaire pour nourrir votre réflexion. Pour la construire sereinement, faites appel à une personne de confiance. Moins concernée par le projet, elle saura mettre en lumière tout ce que vous n’avez pas su voir par vous-même. Le choix d’un terrain de construction vous engage généralement pour toute votre vie ! N’oubliez pas non plus que vous pourriez être amené un jour à le revendre. Autant donc en choisir un avec un maximum d’atouts ! Vous comprenez dès lors mieux pourquoi il serait donc dommage de ne pas prendre le recul nécessaire pour bien choisir l’emplacement de votre future maison.