• Partager sur :

PRO-eco, UNE DEMARCHE CONCRETE DE LAFARGE EN FAVEUR DE LA CONSTRUCTION DURABLE (2/2)

• Aider à déployer des solutions nouvelles et faciles à mettre en œuvre

– Le bloc béton en pierre ponce est naturellement isolant. En effet, la pierre ponce est une pierre naturelle qui provient d’une roche volcanique. Cette particularité confère au bloc béton des qualités isolantes et permet de limiter les ponts thermiques au niveau du plancher. Il offre un confort thermique en empêchant la pénétration du froid l’hiver et de la chaleur l’été, tout en conservant une température ambiante agréable et sans variation. 100% recyclable, il est respectueux de l’environnement. Sa fabrication ne nécessite pas de cuisson. Sa mise en œuvre est facilitée et maîtrisée. Plus léger, le bloc béton en pierre ponce se monte rapidement en pose maçonnée ou collée. Il permet tous types de finitions et d’enduits de couleurs pour s’adapter au style régional et aux goûts de chacun.

– Agilia est une gamme de bétons et de revêtements autoplaçants. Agilia est une gamme conçue pour économiser au client du temps et de l’argent dans le processus de construction, par la diminution des besoins en main d’œuvre, du temps d’application, des coûts de pompage et des frais d’équipement et de coffrage. Au total, les coûts de construction sont baissés de 5 à 10% comparé au béton traditionnel. De plus, grâce à la grande fluidité du produit, le besoin habituel de vibreurs bruyants pour compacter le béton est éliminé, ce qui est meilleur pour la santé des ouvriers.

• Initier et promouvoir des éco-constructions pédagogiques

Parallèlement, Lafarge soutient plusieurs éco-projets béton qui démontrent la pertinence des solutions ciment/béton dans la construction durable :

– l’immeuble de bureaux Gamba, situé à Labège (31) et inauguré en décembre 2009, est un bâtiment tertiaire à énergie positive activité comprise. Sa conception exploite intentionnellement les propriétés du béton. Ce matériau est mis en œuvre pour la structure du rez-de-chaussée, le remplissage des murs et de la toiture, qui utilisent des éléments préfabriqués en béton cellulaire avec isolation répartie. Il répond ainsi aux impératifs de réduction de l’empreinte énergétique et au Grenelle de l’Environnement.

– la maison “Puissance 4” Ars Vivendi est destinée aux primo-accédants. Econome à l’achat, agréable à vivre et modulable dans son agencement, elle privilégie le matériau béton, des fondations aux tuiles. L’isolation des murs intérieurs est assurée par doublage avec des complexes thermo-acoustiques de haute qualité. Elle sera achevée au printemps.

– la maison BBC Jambert-Lafarge, implantée en centre-ville d’Angers (49), inaugurée en novembre 2010, est conçue avec des matériaux traditionnels (ciment, béton, plâtre) et utilise des énergies renouvelables. Elle répond pleinement à la Réglementation Thermique 2005 (RT 2005), tout en anticipant la future RT 2012.

PRO-eco : des innovations et des services pour aller encore plus loin dans la réduction de l’impact environnemental
Pour réduire l’impact environnemental des constructions, Lafarge apporte des réponses aux préoccupations majeures des acteurs du bâtiment :

• Préserver les ressources et réduire les émissions de CO2

Pour cela, Lafarge s’emploie à développer des produits à l’impact environnemental réduit tels des ciments et bétons à taux de CO2 réduit, des bétons et plâtres moins consommateurs d’eau, des systèmes de recyclage des bétons de démolition…

Ainsi, toutes les cimenteries Lafarge proposent progressivement une large gamme de ciments à taux de CO2 réduit ou multi-constituants. Ces derniers, servant à formuler des bétons bas carbone, substituent une partie du clinker par l’ajout de gypse, de laitier, de cendres volantes et/ou de calcaire. L’emploi de ciments multi-constituants permet de réduire de 25 à 30% les émissions de CO2 liées à l’emploi de bétons dans une construction de maison individuelle à base de blocs béton.

La part des ciments multi-constituants proposée par Lafarge est passée de 18%, en 2008, à 22% en 2010. Fin 2012, 47% des ciments produits par Lafarge seront à taux réduit de CO2.

• Garantir des performances nouvelles

Par ailleurs, Lafarge a mis au point et s’engage à valoriser différentes solutions innovantes permettant d’optimiser et de garantir les performances des constructions en béton :

• Garantir des performances nouvelles

Par ailleurs, Lafarge a mis au point et s’engage à valoriser différentes solutions innovantes permettant d’optimiser et de garantir les performances des constructions en béton :

Performances thermiques

– Thermedia 0.6 est un béton prêt à l’emploi structurel, destiné aux voiles de façades des bâtiments collectifs. Premier béton participant à la performance énergétique des bâtiments, il contribue à limiter les déperditions par pont thermique entre les façades et les planchers intermédiaires dans le cas d’une isolation thermique par l’intérieur (ITI).

– Le rupteur thermique Ductal est un rupteur de pont thermique à base de béton Ductal et d’isolant assurant une grande stabilité mécanique et une réduction de 70% des ponts thermiques.

– Prégymax 29.5 est un complexe de doublage composé d’une plaque de plâtre standard BA13 et d’un panneau PSE graphite élastifié intégrant une toute nouvelle matière dans la composition du matériau, apportant des performances thermiques et acoustiques très élevées. Il présente ainsi un lambda en dessous de 30 et une correction phonique de 17dB.

Performances technologiques

– Les ciments technologiques Sensium combinent 3 innovations majeures : sans poussière, ils offrent plus de propreté et de confort à l’utilisation et permettent la réalisation d’un travail soigné ; plus maniables et plus souples pour le mortier, plus fluides et plus faciles à étaler pour les bétons, ils demandent moins d’effort pour leur mise en œuvre et réduisent ainsi la pénibilité du travail sur chantier ; présentant un durcissement plus rapide et une résistance accrue, ils apportent un gain de productivité substantiel sur les chantiers.

Garantir des performances sanitaires

– Prégyroc Air est une plaque de plâtre capable d’améliorer la qualité de l’air intérieur en agissant en particulier sur un type de COV, les formaldéhydes. PRÉGYPLAC AIR absorbe environ 80% des formaldéhydes (un COV particulièrement nocif). Elle est composée d’un cœur spécialement formulé, très haute densité, compris entre deux parements cartonnés.

Très Haute Dureté, elle résiste mieux aux chocs d’occupation. 3 à 4 fois plus résistante qu’une plaque standard, PREGYROC AIR est la solution pour les locaux où les chocs d’utilisation sont importants. Alliant performances et amélioration de la qualité de l’air intérieur, elle contribue à augmenter la pérennité des ouvrages tout en améliorant le bien être des occupants.
Cette démarche s’enrichit au fur et à mesure des différentes initiatives des entités Lafarge en France.

La démarche PRO-eco est présentée sur le site : www.pro-eco.fr.

A propos de Lafarge

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec 76 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 16,2 milliards d’euros.
Lafarge a été classé 6ème au sein du « Carbon Disclosure Project » et a rejoint l’indice mondial du « Dow Jones Sustainability Index » en 2010 pour ses actions en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l’innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur son site Internet www.lafarge.com