• Partager sur :

PRO-eco, UNE DEMARCHE CONCRETE DE LAFARGE EN FAVEUR DE LA CONSTRUCTION DURABLE (1/2)

PRO-ECO : POUR CONSTRUIRE DURABLEMENT

Lancée il y a plus d’un an, la démarche PRO-eco s’adresse à tous les clients Lafarge (Ciments, Granulats, Bétons, Plâtres et Isolation). Elle a pour ambition de leur faciliter la construction durable, de les accompagner dans leurs projets et de leur proposer des solutions constructives globales. Elle s’appuie sur 3 piliers :

• des hommes et des outils pour faire des choix éclairés,
• des systèmes constructifs performants, économiques et éprouvés pour construire durable dès aujourd’hui,
• des innovations et des services pour aller encore plus loin dans la réduction de l’impact environnemental.

Grâce à la démarche PRO-eco, Lafarge souhaite démontrer à l’ensemble des professionnels que matériaux traditionnels et modes constructifs classiques en béton permettent de construire durablement.

Les bâtiments représentent près de 40 % de la demande énergétique mondiale. Agir sur l’empreinte environnementale des constructions est donc un levier essentiel pour lutter contre le changement climatique. En France, le Grenelle de l’Environnement a fixé des objectifs ambitieux (réduction des émissions de gaz à effet de serre, diminution de la consommation d’énergie, développement des EnR…). Dans la continuité de ces engagements, le plan Ville durable du MEDDTL trace la voie. Ainsi, de nombreux élus ont fait de sa mesure phare, les EcoQuartiers, une véritable priorité. Dans un même élan, la démarche et la certification HQE, comme la Qualité Environnementale des Bâtiments (QEB), donnent un cadre précis aux promoteurs publics ou privés, aux concepteurs comme aux entrepreneurs.

Mais comment répondre concrètement à ces enjeux ? De quoi disposent promoteurs, architectes, bureaux d’études, entrepreneurs… pour relever ces défis ? Quels matériaux sont d’ores et déjà mis au point pour construire durablement ?

Dans ce contexte, les quatre activités de Lafarge en France (Ciments, Granulats, Bétons, Plâtres et Isolation) ont mis en place une stratégie marketing commune. L’objectif de cette dernière est de positionner Lafarge comme un acteur majeur de la construction durable qu’il s’agisse d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments (maisons individuelles ou logements collectifs), de réduire leur empreinte environnementale (CO2, recyclage des matériaux…) ou leur impact sur la santé des occupants.

Pour cela, Lafarge a mis en œuvre de nombreuses actions : recrutement d’équipes spécifiques (experts techniques par marché, responsables prescription…), participation aux débats politiques et techniques, développement de solutions produits spécifiques, mise en place d’une démarche regroupant toutes les initiatives en terme de construction durable : PRO-eco.
PRO-ECO : POUR CONSTRUIRE DURABLEMENT

Lancée il y a plus d’un an, la démarche PRO-eco s’adresse à tous les clients Lafarge (Ciments, Granulats, Bétons, Plâtres et Isolation). Elle a pour ambition de leur faciliter la construction durable, de les accompagner dans leurs projets et de leur proposer des solutions constructives globales. Elle s’appuie sur 3 piliers :

• des hommes et des outils pour faire des choix éclairés,
• des systèmes constructifs performants, économiques et éprouvés pour construire durable dès aujourd’hui,
• des innovations et des services pour aller encore plus loin dans la réduction de l’impact environnemental.

Grâce à la démarche PRO-eco, Lafarge souhaite démontrer à l’ensemble des professionnels que matériaux traditionnels et modes constructifs classiques en béton permettent de construire durablement.

PRO-eco : des hommes et des outils pour faire des choix éclairés

Pour aider à comprendre les opportunités de la construction durable, le réseau d’experts et les relais locaux Lafarge mettent à la disposition des professionnels de la filière bâtiment une gamme de services pour :

• Décrypter le contexte réglementaire, formation et séances d’information sur la construction durable (RT 2012, ACV, règles de conception de bâtiments BBC…). A ce jour, 100 collaborateurs Lafarge ont déjà été formés et plus de 200 réunions destinées aux professionnels (artisans, distributeurs, prescripteurs…) ont été réalisées dans toute la France.
• Aider les clients dans leur démarche environnementale

– Le marquage des sacs : Lafarge indique désormais sur tous ses sacs l’empreinte environnementale de ses ciments sur la base de 3 critères : la distance parcourue en Km par le produit entre l’usine et le point de vente, les certifications environnementales des usines (ISO 14001) et la composition du produit Gr CO2/Kg de ciment.

– Le dossier environnemental : Lafarge propose également le Dossier Environnemental. Celui-ci évalue l’empreinte environnementale de tous les bétons Lafarge pour que maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre ou bureaux d’études trouvent la solution la plus adaptée à leur projet et s’inscrivent dans une démarche respectueuse de l’environnement.

Le dossier environnemental est composé de 3 études : le bilan environnemental de la centrale, l’étude détaillée des produits en fonction de leur adéquation avec les 14 cibles de la démarche HQE et le bilan environnemental du béton. Ce dernier définit le taux d’émission de CO2 du béton, calculé à partir de la calculette CO2 mise en place par Lafarge, selon une méthode revue et validée par le cabinet Eco-Bilan. Celle-ci permet de calculer le nombre de kg d’équivalent CO2 dégagé pour 1 m3 de béton. Grâce à la validation d’Eco-bilan, la valeur d’émission des bétons Lafarge peut être utilisée comme facteur d’émission lors de la réalisation d’un bilan carbone par l’ADEME. Afin de calculer cette valeur, plusieurs paramètres sont pris en considération, la production et le transport des matières premières (granulats, ciments, adjuvants…) vers la centrale, la production du béton et le transport de celui-ci jusqu’à son lieu d’utilisation.

– L’étude QEB : Lafarge valorise cette étude, menée en partenariat avec la filière matériaux de construction, pour expliquer et démontrer l’impact environnemental des différentes solutions constructives (bloc béton, brique, brique monomur, béton cellulaire et ossature bois).

PRO-eco : des systèmes constructifs performants, économiques et éprouvés pour construire durable dès aujourd’hui
Pour aider à concevoir des bâtiments performants, Lafarge développe des modes constructifs traditionnels et maitrisés :