agent immobilier
  • Partager sur :

La journée type d’un agent immobilier

Contrairement aux idées reçues, le métier d’agent immobilier ne consiste pas seulement à faire visiter des maisons et à conclure des transactions immobilières. Il s’agit d’un travail exigeant qui nécessite une très grande rigueur et une très bonne organisation. Ainsi, au cours de leurs journées, ces professionnels ont le devoir d’assister à la réunion d’équipe et de faire la prospection et la veille immobilière.

La réunion d’équipe

Lorsque l’agent se rend au bureau, il démarre sa journée par une réunion. Tout le personnel de l’agence immobilière se rassemble afin de discuter des activités à effectuer et de faire le point de tous les événements de la veille. Par la suite, il prend connaissance des nouveautés de la société, du nombre de mandats rentrés et des éventuelles modifications de l’ensemble des objectifs commerciaux de l’agence.

La prospection

Après la réunion, l’agent immobilier effectue une prospection afin de trouver de nouveaux clients pour son agence. Pour le faire, il dispose de divers moyens professionnels.

La prospection téléphonique

Il doit contacter, par téléphone, les propriétaires qui désirent vendre leurs biens afin de leur proposer ses services. Son objectif est de les convaincre de lui confier leurs propriétés.

La prospection physique

Pour effectuer cette action, le professionnel se déplace de maison en maison. Il discute avec les résidents de la zone et leur parle des services proposés par son agence. Cette technique est efficace, car elle lui permet d’élargir son réseau et de se faire connaître physiquement dans le quartier ciblé. De ce fait, si un habitant décide de vendre sa maison, il lui fera directement appel.

Le boitage

Il s’agit de l’une des techniques de prospection les plus anciennes. Elle consiste à cibler de potentiels clients puis à déposer des prospectus dans leur boîte aux lettres.

La pige immobilière

Cette méthode consiste à rechercher des annonces immobilières qui pourraient éventuellement être transformées en mandats. À cet effet, l’agent effectue des recherches sur les différents médias (journaux, chaînes télévisées et surtout Internet). Certaines agences immobilières ont même parfois recours à des logiciels spécialisés qui leur permettent de présélectionner les annonces immobilières susceptibles de les intéresser. Après cela, le professionnel contacte également ces propriétaires, soit par téléphone soit en se rendant directement chez eux. Durant cet échange, il devra donc faire de son mieux pour les convaincre de lui confier son bien. Cette étape peut être considérée comme une véritable négociation. Il doit non seulement persuader le cédant pour qu’il l’engage, mais il doit aussi discuter du montant de ses honoraires ou du pourcentage de sa commission dans le cas où il réussirait à vendre le bien.

La veille immobilière

L’agent doit également effectuer une veille informationnelle. Il doit faire de son mieux pour être informé de toutes les fluctuations des prix sur le marché immobilier de sa région. Cela lui permettra d’être efficace et de se tenir au courant de l’actualité immobilière.

Le suivi des mandats

L’après-midi de l’agent immobilier est consacré aux mandats qui ont été reçus à l’agence. Il doit se charger de leur suivi afin de mener à terme toutes les transactions en cours.

L’estimation du bien

Le prix de vente d’un bien ne se fixe pas au hasard. S’il est trop cher, l’acquéreur ne l’achètera pas. Dans le cas où le coût serait trop bas, il se posera des questions sur sa qualité. C’est pour cela qu’il est important de connaître la valeur du bâtiment afin de le vendre au juste prix. L’agent immobilier devra tenir compte non seulement du bien, mais aussi de l’état actuel du marché de l’immobilier pour fixer le bon tarif.

L’organisation des visites

L’agent immobilier est un professionnel extrêmement mobile. En effet, si des acheteurs potentiels se présentent, il a l’obligation de leur faire visiter la maison. Il devra faire de son mieux afin de montrer le bien sous son meilleur jour et veiller à répondre à toutes les questions du potentiel acheteur.

Le compte-rendu

Chaque jour, il doit faire un compte-rendu aux propriétaires qui lui ont confié leurs biens. Il doit leur donner des détails sur :

  • le nombre de visites ;
  • les offres d’achat ou de location reçues ;
  • les feed-back des potentiels acquéreurs.

La conclusion de la vente

Une personne peut décider d’acquérir l’une des maisons disponibles. Dans ce cas, l’agent immobilier devra se charger de la rédaction des divers documents tels que l’acte de vente, le contrat de bail et l’état des lieux d’entrée. Il conclura ensuite la cession ou la location du bien. Tout au long de sa journée, il doit noter toutes les remarques provenant de ses différents clients ou des potentiels acheteurs. Il les étudiera à la fin de cette journée afin d’améliorer sa méthode de travail. Cela lui permettra aussi de bien définir ses objectifs de prospection pour les jours suivants.