• Partager sur :

Immobilière Rhône-Alpes pose la première pierre d’une résidence de 22 logements sociaux à Villefontaine (38)

Raymond Feyssaguet, maire de Villefontaine, Martine Lesage, président d’Immobilière Rhône-Alpes, et Guillaume Hamelin, directeur général, posent ce jour la première pierre de la résidence « La Résurgence ». Ce programme de 22 logements sociaux (18 PLUS et 4 PLAI) est réalisé en lieu et place du bâtiment des Cascades, démoli en 2010 dans le cadre du projet de rénovation urbaine de Villefontaine.

Immobilière Rhône-Alpes participe, aux côtés d’autres bailleurs, à la rénovation urbaine du centre-ville de Villefontaine. Parmi les 395 logements gérés par la société, 295 logements sont actuellement réhabilités et, pour 175 d’entre eux, résidentialisés. Les 100 logements de la résidence « Les Cascades » ont, quant à eux, été démolis. Ces logements seront reconstruits de la façon suivante : 22 logements sur site, au sein de la résidence « La Résurgence », et 85 logements dans deux communes de la communauté d’agglomération (CAPI). A l’Isle d’Abeau d’abord, où 24 maisons individuelles sont en cours de réalisation et à Bourgoin-Jallieu prochainement où la construction d’un programme de 61 appartements (54 au titre de l’ANRU et 7 en offre nouvelle) débutera en 2013.

« La Résurgence » : 22 grands logements, dont la moitié en duplex, labellisés BBC

Implanté sur l’ancien parking des « Cascades », ce programme n’occupera qu’une partie du terrain libéré par la démolition de la barre de 100 logements. Le reste de la parcelle accueillera en effet, dans un souci de mixité sociale, des logements en accession à la propriété et sera, à cette fin, vendu à des promoteurs immobiliers.

Cette opération à l’architecture contemporaine, signée par l’Atelier Vera & Barrand, formera un ensemble immobilier rectangulaire implanté le long du boulevard Villefontaine. Elle sera constituée de trois petits immeubles : deux corps de bâtiment, implantés au nord-est et au sud-est du programme, comprenant chacun huit T4, dont quatre simplex en rez-de-jardin et quatre duplex en étage ; un troisième bâtiment central comportera six T4, dont trois duplex en étage, et regroupera les parties communes de la résidence (hall, ascenseur et escalier, local pour les deux roues, local à poubelles, chaufferie…).

Tous les logements bénéficieront a minima d’une double orientation, les séjours et cuisines étant majoritairement situés au sud, les chambres au nord et à l’est. La partie basse des duplex, comprenant séjour, cuisine, une chambre, un WC et un cabinet de toilettes, sera agencée en « L », organisée autour d’une terrasse avec baie vitrée. La partie haute des duplex comptera deux chambres et une salle de bains/wc. Les appartements du rez-de-jardin disposeront chacun d’un jardin privatif, situé dans le prolongement de la partie jour, constituée d’une grande pièce de séjour et d’une cuisine traversante. L’ensemble des logements sera par ailleurs accessible aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, la résidence bénéficiera des certifications Qualitel BBC et Habitat & Environnement, ainsi que du référentiel Qualité Environnementale des Bâtiments (QEB) de la région Rhône-Alpes. La production d’eau chaude des logements, tant pour le chauffage que pour l’eau chaude sanitaire, sera assurée par des chaudières gaz mixtes individuelles à condensation.

Coût et financement de l’opération, attribution des logements

D’un montant de 4,11 millions d’euros, cette opération a été financée par des subventions de l’ANRU (410 968 €) et de la CAPI (66 000 €). S’y ajoutent les prêts souscrits auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (2,70 M€) et ceux octroyés par Action Logement (105 000 €), ainsi qu’un apport sur fonds propres d’Immobilière Rhône-Alpes (830 000 €).

Les logements, dont la livraison est programmée début mai 2014, seront attribués aux collectivités et organismes réservataires de cette opération : la préfecture (7 logements), les collectivités locales (6 logements) et les collecteurs d’Action Logement (9 logements, dont 7 pour Solendi).

A propos d’Immobilière Rhône-Alpes :

Entreprise sociale pour l’habitat filiale de 3F, Immobilière Rhône-Alpes gère un patrimoine locatif de 6 500 logements. Historiquement implantée dans le Rhône et l’agglomération de Lyon, dans les départements de la Loire, de l’Ain, de Saône-et-Loire et en Isère, Immobilière Rhône-Alpes s’est également développée en Haute-Savoie (régions d’Annecy et d’Annemasse), plus récemment en Savoie et dans l’ensemble du bassin des Alpes, avec l’acquisition d’un patrimoine locatif dans les Hautes-Alpes. En plus de son activité de construction qui l’a conduit à lancer 248 logements en 2012, Immobilière Rhône-Alpes a consacré cette année près de 5,8 millions d’euros à l’amélioration et à la restructuration de son patrimoine.

A propos de 3F :

3F constitue le pôle immobilier du Groupe Solendi. Composé d’Immobilière 3F, société mère, et de 13 Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), 3F gère 192 000 logements sociaux, foyers et commerces, dont plus de 60 000 en régions. 3F est engagé dans une politique de développement durable avec des constructions neuves labellisées au minimum BBC ou RT 2012 et certifiées Habitat & Environnement profil A. 3F participe aussi à la politique de rénovation urbaine au travers de 58 opérations dans toute la France.