• Partager sur :

CBRE : ” Résilience des valeurs vénales et des loyers de bureaux au niveau mondial en dépit des incertitudes économiques. “

Les valeurs et les loyers des bureaux sont restés stables dans le monde au dernier trimestre 2012 (4T 2012), d’après le groupe CBRE. L’Indice CBRE Global Office Capital Value Index a légèrement progressé de 0,6 % au 4T 2012, à l’instar de l’Indice CBRE Global Office Rent Index, qui a augmenté de 0,3 % sur cette même période.

La hausse des valeurs vénales et des loyers a persisté sur le continent américain, absorbant les stagnations ou modestes baisses enregistrées sur les marchés d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique (EMEA) et d’Asie-Pacifique.

Dr. Raymond Torto, CBRE Global Chief Economist, a commenté :

« Compte tenu du climat d’incertitude et de prudence entourant l’économie mondiale depuis la fin 2012, la performance des actifs immobiliers d’entreprise a bien résisté. Les indicateurs clés tels que l’absorption, le taux d’occupation et les loyers, se sont améliorés alors que l’offre neuve se réduisait. Cette dynamique a permis de stabiliser et de conforter le marché locatif. De même, la forte demande des occupants et investisseurs en locaux “prime” dans les secteurs les plus prisés a exercé une influence majeure sur la reprise de l’immobilier d’entreprise. »

Les indices CBRE Global Capital Value

• À 146,1, l’Indice CBRE Office Capital Value Index est en hausse de 0,6 % sur le trimestre et de 1,9 % d’une année sur l’autre. Ce niveau peut être attribué aux différences régionales face à la puissance du continent américain, contrebalancée par de moins bonnes performances ailleurs dans le monde.
• L’Indice CBRE Capital Index pour le continent américain (dominé par les États-Unis) est nettement supérieur à celui des régions EMEA et Asie-Pacifique. Sur une base annuelle, l’Indice Americas Office Capital Value Index est supérieur de 6,1 % à son niveau de l’année dernière. Cet Indice a progressé, en moyenne, de 150 points de base (pb) par trimestre en 2012.
• L’Indice EMEA’s Office Capital Value Index est resté stable au 4T 2012, à 112,8. En moyenne, l’Indice EMEA a perdu 45 pb par trimestre en 2012 et s’est stabilisé à 1,8 % au-dessous de son niveau de l’année dernière.
• Bien que l’Indice Asia Pacific Office Capital Value Index ait légèrement reculé (6 pb), pour la première fois en douze trimestres consécutifs, à 217,1, il demeure le seul indice régional à dépasser de 3,5 % son pic atteint avant la récession. Par rapport à l’année dernière, l’Indice Asie-Pacifique s’est amélioré de 2,1 %, avec une hausse moyenne de 51 pb par trimestre en 2012.

Les indices de loyers CBRE Global Office Rent

• L’indice EMEA Office Rent Index a légèrement reculé pour le deuxième trimestre consécutif, de 35 bp au 4T 2012. La performance de l’indice EMEA Office Rent Index est manifestement liée à la piètre conjoncture économique de la région, sur fond de crise de la dette souveraine européenne. Bien que la menace d’éclatement de la zone européenne se soit éloignée, les changements structurels sous-jacents et les programmes de rigueur demandent encore à être formalisés et mis en œuvre.
• L’indice Asia Pacific’s Rent Index a également diminué, pour le deuxième trimestre consécutif, perdant 14 pb au 4T 2012. La baisse annuelle de 0,3 % accusée en 2012 a été la première baisse annuelle depuis 2010. L’activité locative dans la région Asie-Pacifique a fortement ralenti, à l’exception de quelques marchés, comme Tokyo et Séoul ; où l’abondance de l’offre neuve a poussé les utilisateurs à prendre des locaux de meilleure qualité.
• L’indice Americas Office Rent Index a progressé de 1,6 % au 4T 2012 et a augmenté de 4,0 % par rapport au 4T 2011. Cette performance illustre la reprise, quoique relativement lente de la zone, en particulier aux États-Unis.
• Aux États-Unis, les secteurs de la technologie, de l’énergie et de la santé ont stimulé la demande locative au sud et à l’ouest du pays – en particulier, le marché de l’énergie de Houston, le marché de la technologie de San Francisco, Seattle et San Jose et le marché de la santé/biotechnologie d’Austin et de Boston.

Les Indices CBRE ont été créés par CBRE Research. L’Indice Global Office Rent Index s’appuie sur les données de 123 villes du monde entier. L’Indice Global Capital Value Index utilise le même échantillon pour les régions EMEA et Asie-Pacifique, alors que les données du continent américain proviennent du National Council of Real Estate Investment Fiduciaries (NCREIF) et, contrairement au premier indice, ne sont pas agrégées ville par ville. La période de référence pour les indices est le premier trimestre 2001.

A propos de CBRE

CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG) est une société Fortune 500 (liste des 500 plus grandes entreprises américaines) et S&P 500 (indice boursier des 500 plus grandes entreprises américaines) dont le siège est situé à Los Angeles. Elle est la plus grande société de services immobiliers au monde (en termes de chiffre d’affaires 2012). Le groupe compte près de 37 000 employés (hors filiales) répartis sur plus de 300 bureaux internationaux (hors filiales) et propose ses services aux propriétaires, investisseurs et utilisateurs du monde entier. CBRE offre des services de conseil stratégique et d’exécution en vente et leasing, immobilier corporate, gestion de patrimoine, de projets et d’installations, crédit hypothécaire, expertise, assistance à maîtrise d’ouvrage, gestion d’investissement, recherche et consulting. Pour plus d’informations: www.cbre.com