mandat de vente
  • Partager sur :

Agences immobilières : 4 questions fréquentes sur le mandat de vente

Vous envisagez déléguer la vente de votre logement à une agence immobilière via un mandat de vente ? C’est une bonne décision, car en le faisant, vous multipliez vos chances de trouver un client plus rapidement et sans faire le moindre effort. Mais avant de faire quoi que ce soit, vous devez savoir où vous mettez les pieds. Pour vous aider, voici un morceau choisi des questions fréquentes sur le mandat de vente que les propriétaires se posent avant de mettre leur maison en vente.

1. Quel type de mandat choisir ?

Un mandat de vente est un document important que l’on doit bien appréhender avant de mettre son appartement en vente. C’est dans ce contrat que vous prenez connaissance de votre champ d’intervention. Vous savez ce que vous pouvez faire ou non pendant le processus de vente d’un bien immobilier à Brive ou ailleurs. Plusieurs propriétaires ignorent les contours de ce document, et n’hésitent pas à poser des questions pertinentes pour être mieux éclairés. La question qui revient à tous les coups est de savoir : s’il est possible de se référer à d’autres agences immobilières ou de faire des publications sur la toile pour trouver un client soi-même. Avant d’aller plus loin, vous devez savoir qu’il existe essentiellement 3 types de mandats de vente bien distincts, Il s’agit en l’occurrence du mandat exclusif, le semi-exclusif et le simple. Veuillez choisir celui qui semble le mieux adapté à votre profil ou à vos attentes.:

  • Le mandat simple : dans ce type de contrat, vous avez la possibilité de gérer vous-même la ventre de votre maison ou à défaut, la confier à plusieurs autres agences immobilières
  • Le mandat semi-exclusif : dans cette configuration, vous avez le droit de vendre votre appartement par vos propres moyens. À la seule différence qu’aucune autre agence immobilière ne doit être impliquée.
  • Le mandat exclusif : dans ce type de mandat, seule l’agence contractante peut assurer la vente. Aucune autre agence y compris vous n’avez le droit de procéder à la vente.

.

2. Quel est le mode de calcul des commissions de l’agence immobilière ?

Le contrat qui vous lie avec l’agence immobilière pour la vente d’un appartement est un document très délicat, assurez-vous de bien maitriser les spécificités qui l’entourent. L’une d’elles est le mode de calcul des commissions que va percevoir l’agence après la vente. La législation a prévu que toute agence mette une fourchette de ses honoraires à la disposition des propriétaires qui sollicitent leurs services. Vous avez donc de fortes chances en vous rendant sur leurs sites internet ou portails d’annonces de trouver les données importantes sur les commissions en cas de vente. Il faut bien observer la manière dont est justement calculée ladite commission. En effet, il existe des commissions fixes et des commissions prises au pourcentage de vente. Ce qui doit surtout vous intéresser, est le prix net vendeur. S’il convient à vos attentes, alors signez sans hésiter.

3. Qui prend en charge la commission ?

La vente d’une maison par une agence immobilière implique forcément le paiement des commissions. Maintenant, il est question de savoir qui prend en charge cette commission. C’est au vendeur qu’incombe cette tâche en principe. Toutefois, il n’est pas rare que lors d’une vente de maison la charge en vertu du mandat de vente incombe à l’acquéreur. Pour ce qui est du paiement des commissions proprement dit, il faut savoir qu’il doit obligatoirement se faire quand la vente est conclue. Pour rappel, quand vous signez un mandat exclusif, l’agence immobilière touche ses commissions même si vous vendez par vous-même votre bien. La vente d’un appartement par ses propres moyens dans le cadre d’un mandat de vente simple annule les commissions, car elles reviennent ici au vendeur en l’occurrence vous. Enfin, il peut arriver que pour certaines raisons fondées comme le refus par la banque d’obtenir un prêt, la vente ne se réalise pas. En pareille circonstance, l’agence immobilière ne pourra pas réclamer une compensation financière.

4. Quand et comment mettre fin à un mandat de vente ?

Pour ce qui est de la durée de votre mandat de vente, sachez que l’exclusif a une durée de 3 mois éventuellement renouvelable. Vous pouvez vous rétracter à tout moment si vous revenez sur votre décision de vendre votre logement. En cas de renouvellement automatique, le mandat de vente ne peut plus aller au-delà d’un an, il cesse alors d’être exclusif. C’est à la fin des trois mois sauf rétraction que vous décidez de mettre un terme au mandat de vente. La procédure est simple, vous rédigez une lettre recommandée adressée à l’agence immobilière. Cette dernière dispose d’un préavis de 15 jours pendant lequel, elle peut toujours conclure la vente de votre logement. En somme, tout vendeur doit s’entourer d’une agence immobilière qualifiée pour accélérer la vente de son bien. Toutefois, avant de signer, il doit comprendre toutes les dispositions contenues dans le mandat de vente et s’assurer que cela joue en sa faveur.