• Partager sur :

livraison du plus important chantier de réhabilitation de 3F / Orgues de Flandre Paris 19e

Au terme de plusieurs années d’études, de concertation et de plus de trois ans de travaux, Immobilière 3F vient d’achever la rénovation de deux résidences de 15 étages aux Orgues de Flandre. À ce jour, il s’agit du plus important chantier de réhabilitation conduit par la société avec 21 millions d’euros investis. L’objectif : améliorer le cadre de vie des locataires et réduire de 20% leur facture de chauffage.

Immobilière 3F vient d’achever la rénovation, démarrée en 2009, de deux immeubles de son patrimoine des Orgues de Flandre. Une réhabilitation d’envergure qui a mobilisé des moyens sans précédent. Pour le seul ravalement des 30 000 m² de façades, 1 200 tonnes d’échafaudages et la mobilisation pendant un an et demi de 15 personnes à plein temps ont été nécessaires. Au total, Immobilière 3F a investi 21 millions d’euros pour que 571 appartements (380 HLM et 191 ILN) fassent peau neuve.

Mis en service en 1976, le monumental ensemble immobilier de 1 950 logements, répartis sur 6 hectares, a été conçu par l’architecte Martin Schulz Van Treeck. Caractéristique d’une époque urbanistique où verticalité et densité étaient la norme, il se démarque néanmoins grâce à ses façades en encorbellement. Figure emblématique de la capitale, l’ensemble des Orgues de Flandre est facilement identifiable : culminant à 123 mètres, il constitue la 5e plus haute structure de la ville de Paris.

Une rénovation de fond des immeubles et des logements

Maintenir en état et revaloriser son patrimoine, tout en améliorant le cadre de vie, la sécurité et le confort des locataires, tels sont les objectifs poursuivis par 3F à travers cette réhabilitation. Celle-ci a porté sur l’enveloppe des immeubles, les parties communes et les logements.

A titre d’exemple, les travaux engagés sur l’enveloppe des immeubles ont concerné :

– le ravalement des façades et le remplacement de toutes les menuiseries extérieures ;
– la végétalisation des toits terrasses des deux bâtiments bas.

S’agissant des parties communes, les travaux ont porté sur :

– le remaniement des paliers (éclairage, peinture et sols) et la généralisation des locaux de tri-sélectif en pied d’immeuble ou en extérieur proche ;
– la réfection de l’étanchéité de la dalle basse située au-dessus du parking et du supermarché Casino ;
– l’amélioration de la sécurité avec l’installation d’une détection incendie, bénéficiant d’un report d’alarme dans les espaces d’accueil, sur chaque palier.

Dans les logements, il a été procédé :

– à la mise aux normes de l’installation électrique et à la réfection des salles de bains et sanitaires ;
– au remplacement des installations de la ventilation mécanique contrôlée (VMC) ;
– à la pose de détecteurs autonomes de fumée ;
– au remplacement des portes palières par des portes coupe-feu, avec serrures trois points.

À ces derniers travaux, s’ajoutent le changement du système de chauffage, ainsi que le remplacement de la moitié des ballons d’eau chaude sanitaire.

Changement du système de chauffage : une économie attendue de l’ordre de 20%

A l’origine, le système de chauffage reposait sur une trame électrique noyée dans les planchers des logements assurant une température de 12°C à 14°C, et sur des convecteurs individuels fournissant l’appoint de chaleur. À l’usage, ces convecteurs peu performants avaient été abandonnés au profit des seules trames qui étaient poussées pour assurer les 19°C réglementaires. Trop sollicité, le système dysfonctionnait au point de ne plus être en mesure d’assurer dans certains logements les 14°C de base. Les caractéristiques architecturales de l’immeuble interdisaient par ailleurs la mise en place, à coût raisonnable, d’un chauffage au gaz ou d’un raccordement au réseau de chaleur urbain.

C’est pourquoi 3F a choisi d’installer un accumulateur électrique dans le séjour de chaque appartement, accumulant la chaleur la nuit pour la restituer la journée, et des convecteurs radiants d’appoint dans les autres pièces. L’accumulateur est raccordé à une tarification jour/nuit économique (compteur bleu), et le tout est géré par une centrale de type Thermostat Plus qui intègre plusieurs programmes de chauffage (forcé, hors gel, économique, normal et arrêt).

En plus d’une amélioration du confort, la mise en service de ce système de chauffage individuel se traduira pour les locataires par une réduction de l’ordre de 20% du montant de leur facture d’électricité, sur la base d’une température conventionnelle de 19°C. Sachant qu’un degré supplémentaire entraîne un surcroît de consommation d’énergie de 7%.

À noter également, qu’une quarantaine de logements ont adaptés pour répondre aux attentes des personnes à mobilité réduite, en prenant en compte les contraintes individuelles liées à leur handicap.

Concertation et information des locataires

Cette réhabilitation est l’aboutissement d’un long processus de concertation avec les locataires, qui a été mis en place dès le début des années 2000. Il a donné lieu à la présentation de plusieurs projets, jusqu’à l’adoption, en 2006, d’un projet approuvé par près des deux tiers des locataires et présenté dans sa forme définitive en décembre 2008.

Ce processus a été relayé par plusieurs campagnes d’information qui ont été conduites durant toute la période du chantier, avec l’ouverture, en mars 2009, d’un logement témoin et la publication de quatre numéros de la « Gazette des Orgues de Flandre », bulletin diffusé en mars et novembre 2009, janvier 2011 et septembre 2012. Il a, par ailleurs, été ouvert un cahier de réclamations dans chaque espace d’accueil des immeubles et installé des boites aux lettres ad hoc pour recueillir les demandes des locataires.

Lancement de la réhabilitation de deux autres tours en 2013

Immobilière 3F va poursuivre cette réhabilitation ambitieuse du programme des Orgues de Flandre dès 2013. Les travaux concerneront deux tours de 28 et 37 étages, soit 466 logements, et mobiliseront des moyens tout aussi importants.

A propos d’Immobilière 3F :
Entreprise sociale pour l’habitat, Immobilière 3F gère un patrimoine de 115 000 logements. Principalement implantée en Ile-de-France, la société se développe également dans le Grand Ouest et en Languedoc-Roussillon. En 2011, elle a livré 2 800 nouveaux logements et lancé la construction de 2 800 autres.

A propos de 3F :
3F constitue le pôle immobilier du Groupe Solendi. Composé d’Immobilière 3F, société mère, et de 13 Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), 3F gère 192 000 logements sociaux, foyers et commerces, dont plus de 130 000 en Ile-de-France. 3F est engagé dans une politique de développement durable avec des constructions neuves labellisées au minimum BBC ou RT 2012 et certifiées Habitat & Environnement profil A. 3F participe aussi à la politique de rénovation urbaine au travers de 58 opérations dans toute la France.