Le dispositif de la loi Pinel
  • Partager sur :

Le dispositif de la loi Pinel pour une réduction d’impôts

Grâce à la loi Pinel, les investisseurs pourront continuer à bénéficier d’avantages fiscaux pendant encore 4 ans ! Il est donc toujours aussi intéressant d’investir dans l’immobilier neuf pour réduire ses impôts. Cependant, le nouveau dispositif Pinel de 2018 a décidé un recentrage sur les zones dites « tendues ». Certaines zones ne sont donc plus éligibles à la défiscalisation. Suivez ce guide pour voir les avantages et conditions de ce dispositif.

Des bénéfices intéressants

reduction d’impotsLe dispositif Pinel est la solution pour diminuer de façon légale les impôts sur le revenu. Vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 21% sur le prix de revient du loyer. Il faut savoir que cette diminution peut aller jusqu’à 63 000 € ! Cependant, la réduction varie en fonction de la durée de location :

  • Pour un engagement de 6 ans, elle est de 12% du prix d’achat du logement
  • Pour 9 ans, elle sera de 18%
  • Pour un prolongement de la location sur une durée de 12 ans, la défiscalisation montera à 21% !

En investissant grâce au dispositif Pinel, vous pourrez bénéficier d’une garantie dommages-ouvrage d’une durée de 10 ans, vous abstenant de tous travaux de réparation ou d’entretien durant cette période. Vous serez également exempté de payer des droits de mutation grâce à l’immobilier neuf. Pour découvrir si vous êtes éligible et à quelles réductions vous avez droit, vous pouvez obtenir une simulation en ligne personnalisée.

Avec le dispositif Pinel, il est même possible de louer votre bien à vos parents, enfants ou encore petits-enfants. Cependant, il est nécessaire que ceux-ci soient détachés de votre foyer fiscal et disposent de leur propre déclaration de revenus.

Pour plus d’informations concernant la loi Pinel ou l’immobilier en général, vous pouvez consulter le blog Immoz, qui vous proposera même des conseils sur les lois à propos de l’immobilier.

Quels sont les critères d’éligibilité de la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel 2018 s’est recentré sur les zones tendues. Afin de favoriser l’accès en zone tendue et renouer avec l’esprit initial du dispositif d’incitation à l’investissement locatif, certaines zones ne sont donc plus éligibles. Cette mesure concerne les zones B2 et C. Dorénavant, seules les zones A, A bis et B1 permettront de profiter d’une défiscalisation.

Cette mesure vise à orienter les investisseurs vers Paris, son agglomération et les grandes villes (de plus de 250 000 habitants) où la tension du marché immobilier est importante. De fait, le dispositif Pinel soutient l’investissement des particuliers et la production de logements neufs dans ces zones tendues.

Pour être éligible à la réduction d’impôts, il faudra également :

  • Que le logement soit neuf ou en travaux, à condition qu’il respecte les règles de performance énergétique
  • Une limite de 2 achats par an pour un montant total de 300 000 € et 5 500 € par m²
  • Que le bien soit loué en tant que résidence principale à un locataire hors foyer fiscal et dont les ressources ne dépassent pas les plafonds imposés par la loi
  • Que le logement soit maintenu sur le marché locatif pendant une durée déterminée allant de 6, 9 à 12 ans.

Prêter de l’attention au choix du bien à louer

Afin de tirer un maximum de bénéfices de cette nouvelle loi concernant la réduction d’impôts, veillez à choisir méticuleusement le bien à louer ! Le choix du quartier par exemple est à ne pas négliger. Mettez-vous à la place de votre locataire, il faut choisir un lieu bien desservi par les transports en commun afin de faciliter ses déplacements.

Une ville active avec des entreprises et des commerces sera un plus ! Axez-vous là où les tensions du marché immobilier sont fortes, c’est-à-dire dans les communes de plus de 50 000 habitants.

Le choix du logement a également son importance. Si celui-ci est bien situé, cela pourra attirer plus facilement les locataires. De plus, il faut savoir que les étudiants à la vie active ont tendance à préférer les studios. Envisagez donc les T1 et les T2 !

Enfin, pour vous aider à trouver un locataire sérieux qui paiera son loyer en temps et en heure, vous pouvez vous tourner vers le site vous financer qui vous donnera des conseils pour vous guider dans votre choix.