• Partager sur :

LA SEM 92 PRESENTE AVANT-PREMIERE PRESSE LE CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA FONTAINE GUEFFIER A BAGNEUX (92)

UN EQUIPEMENT SYMBOLIQUE DU RENOUVELLEMENT DU QUARTIER

Construit dans les années 60, le Centre Social et Culturel des Quartiers Sud de Bagneux n’était plus aux normes et répondait plus aux attentes des habitants.dans les étages du centre commercial,il ne disposait pas d’une visibilité ni d’une accessibilité à la hauteur des enjeux. Véritable symbole du renouveau des Quartiers Sud,l’équipement est reconstruit pour lui rendre son rôle central à l’échelle du site

Site prioritaire de la politique de la départementale « Pacte Hauts-de-Seine » 1993 classé en Zone de Redynamisation Urbaine depuis dans le cadre du Pacte de Relance pour la Ville objet d’une convention ORU (Opération de Renouvellement Urbain) et d’une convention ANRU en 2006, les Quartiers Sud de Bagneux bénéficient programme de rénovation urbaine de grande envergure dans un site exceptionnel à fortes contraintes.

Par un Traité public d’aménagement signé le 28 juin 2002, le Syndicat mixte de Bagneux, constitué du département des Hauts-de-Seine et de la Ville, a confié à la SEM 92 l’étude et la réalisation d’une opération d’aménagement s’inscrivant dans le cadre de l’Opération de Renouvellement Urbain (ORU)relative au quartier dit « des Tertres et des Cuverons ».

Par une délibération du 18 octobre 2005, le Conseil municipal de Bagneux a décidé la création d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) pour la réalisation de l’Opération de Renouvellement Urbain du quartier des Tertres et des Cuverons, comprenant le programme suivant :
Le renouvellement de l’habitat : démolition de la barre des Tertres, restructuration-réhabilitation de la barre des Cuverons, construction de logements diversifiés,
La restructuration urbaine et la requalification paysagère du site : requalification des voiries et des espaces de proximité,
La reconstitution d’une offre commerciale et de services en rez-de-chaussée des logements à construire,
La reconstruction d’équipements publics mieux adaptés aux besoins du quartier : centre social et culturel, gymnase et groupe scolaire Paul Éluard.

L’EXPERTISE DE LA SEM 92 POUR REVALORISER LE TERRITOIRE

La SEM 92 pilote l’opération de renouvellement urbain qui comprend la réalisation de cet équipement structurant pour les Quartiers Sud. Sa capacité à sélectionner et fédérer les expertises urbaines ad hoc lui permet d’accompagner la collectivité dans la revalorisation du territoire.

Un emplacement stratégique Pour une accessibilité optimale

Situé à la porte Nord des Quartiers Sud, le nouveau Centre Social et Culturel bénéficie d’un emplacement stratégique. Cette situation en carrefour lui permet d’être visible de tous, accessible et de profiter des flux journaliers. A flanc de coteau,l’équipement dispose d’une vue exceptionnelle sur le val des Blagis

Un bâtiment contemporain tourné vers la Ville et ses habitants pour valoriser les activités sociales & culturelles

Autre priorité majeure de la Ville et de la SEM 92, la création d’un lieu ouvert et accueillant,immédiatement identifiable en tant qu’espace public et à l’architecture remarquable pour susciter un sentiment d’appropriation et de fierté, sans impressionner,pour inciter à en franchir le seuil. Conçu comme une maison pour tous, il facilite les rencontres et les échanges.

Un Centre Social et Culturel plus grand
Pour accueillir la mixité sociale, culturelle & générationnelle

La surface du bâtiment a été doublée pour répondre aux attentes des habitants et des associations. Ainsi, ils disposeront enfin des équipements nécessaires au développement de leurs activités actuelles ou nouvelles propices à la diversité sociale,culturelle et générationnelle, telle une véritable « maison citoyenne pour tous ».

Un équipement fonctionnel Pour une appropriation optimale des espaces

Regroupant un Centre Social et Culturel, des locaux associatifs, une salle de quartier, le lieu d’accueil parents/enfants et la Direction de projet de l’ORU, l’équipement est conçu pour de nombreuses activités et des publics variés. Aussi, la SEM 92 s’est attaché à retenir un programme qui permet une co-existence de ces activités sans gêne. La fonctionnalité fait donc partie des enjeux majeurs du projet.

Un édifice éco-performant (label HQE)