• Partager sur :

La réhabilitation des ports Victor et d’Issy-les-Moulineaux : un projet d’envergure qui concilie activités industrielles et loisirs

Avec plus de 20 millions de tonnes transportées, Ports de Paris occupe aujourd’hui la première place des ports fluviaux français et la deuxième à l’échelle de l’Europe. Ces bonnes performances s’inscrivent dans un contexte de renouveau du transport fluvial en Ile-de-France qui devrait voir décupler l’attractivité de la voie d’eau.

Dans ce contexte, le site portuaire de l’Ouest Parisien, composé des ports Victor et d’Issy-les-Moulineaux, est en cours de réhabilitation avec le concours financier de la Région Île de France à hauteur de 35% du montant global. Ce projet est mené en collaboration avec les fournisseurs de matériaux de construction présents sur le site, qui vont réhabiliter leurs installations.

Des ports à usage partagé de plus en plus à l’écoute de la cité

Le nouveau site portuaire ne sera plus seulement réservé aux activités industrielles. Le projet prévoit aussi des espaces publics ouverts à la promenade le week-end et les jours fériés. Un cheminement piétonnier accessible aux personnes à mobilité réduite sera ainsi créé le long des berges.

Dans cette logique de complémentarité entre trafic industriel et accès public, une zone d’escales pour les bateaux transportant des passagers sera créée à l’aval du port d’Issy-les-Moulineaux. Enfin, deux installations fixes à caractère d’animations et de loisirs seront implantées.

Pour que les habitants se réapproprient les berges de la Seine comme espace de promenade en dehors des horaires d’exploitation, les installations reconstruites seront écartées du bord des quais.

Le projet reliera (le week-end et les jours fériés), les habitants du XV arrondissement et les Parisiens en général qui bénéficient déjà de la proximité du parc André Citroën débouchant sur les quais, aux Isséens et autres habitants des Hauts de Seine futurs usagers de la promenade du projet Vallée Rive Gauche.

Une réhabilitation complète des sites industriels

Les quatre fournisseurs de matériaux de construction concernés – Lafarge Granulats, Cemex Bétons, CRH Raboni et Unibéton – conduisent leurs aménagements en respectant un cadre de prescriptions architecturales.

La fonctionnalité des équipements portuaires sera globalement améliorée. Un port à usage partagé est créé sous le périphérique afin de faciliter le transit des marchandises.

La pérennisation des ports Victor et Issy-les-Moulineaux participe à la valorisation du transport fluvial en tant que mode de transport écologique : un seul convoi fluvial remplace en effet 250 camions et rejette trois fois moins de CO2. La voie fluviale facilite en outre le transport de granulats et permet d’acheminer des volumes plus importants en toute sécurité. Sans compter le désengorgement du trafic routier, appréciable au sein des villes, ainsi que la diminution des risques d’accidents…

Un site portuaire intégré dans la ville

Signataires de la charte Sable en Seine, les parties prenantes du projet se sont engagées sur une bonne intégration urbaine et paysagère du nouveau site portuaire en utilisant des matériaux innovants et des technologies respectueuses de l’environnement.

Les travaux effectués en propre par les fournisseurs de matériaux de construction seront soumis à une charte «chantier propre».

L’architecture du site, confiée à des équipes spécialisées prévoit la réhabilitation des ouvrages fluviaux : poutres de couronnement, apparaux… Au programme également, une valorisation nocturne du site, grâce à une mise en lumière soignée, des plantations d’arbres et la création de jardins flottants sur la zone d’escales à passagers.

Mise en valeur du patrimoine portuaire

Avec le retour du port vers la ville c’est aussi un nouveau regard sur le port – grand service urbain – que l’on voit naître. Les contraintes environnementales obligent certes le port à une meilleure insertion dans son environnement urbain et naturel, mais l’intégration de ses équipements, de ses activités, de son esthétique devient une préoccupation commune qui amorce le retour du port dans le paysage quotidien de la ville.

Les acteurs :

• Lafarge
• Cemex Bétons
• CRH Raboni
• Unibéton
• Syctom
• Ports de Paris

A propos de Ports de Paris :

Créé en 1970, Ports de Paris a pour mission le développement du trafic fluvial grâce à la création, l’entretien et l’exploitation commerciale de 70 ports en Ile de France. 600 entreprises sont implantées sur ces 1000 hectares de terrains portuaires assurant 10 000 emplois directs et 60 000 emplois non directs. Chaque année 7 millions de passagers et 80 millions de tonnes de marchandises (tous modes de transports confondus) dont 20 millions de tonnes par voie d’eau transitent par ces ports.