• Partager sur :

INVESTISSEMENTS EN IMMOBILIER D’ENTREPRISE DANS LE MONDE (2/2)

Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) : le choix s’élargit pour les investisseurs prudents.

En Europe, les investisseurs averses au risque pourraient élargir leurs critères d’acquisition, favorisant ainsi d’autres types d’actifs que les commerces et d’autres marchés que l’Allemagne et les pays scandinaves.

La Pologne reste une destination privilégiée en Europe mais la forte demande dont jouissent aujourd’hui les actifs de ce pays nous amène à le considérer comme un marché désormais établi davantage que comme un marché offrant de la valeur ajoutée aux investisseurs. Ces derniers, s’ils sont à la recherche d’une rentabilité plus importante, devront regarder au-delà de la Pologne et cibler en particulier la Russie ou la Turquie, deux pays qui sont aujourd’hui en plein boom. Les investisseurs pourraient également cibler des marchés distressed mais dont les fondamentaux peuvent apparaître favorables sur le long terme. Il pourrait notamment s’agir de certains marchés italiens sous-offreurs en bureaux de qualité ou de marchés espagnols ou portugais ne proposant pas une offre conséquente de grands entrepôts modernes.

En dépit de l’atonie de la croissance économique et de la hausse récente des prix des meilleurs actifs, la France et le Royaume-Uni offrent aux investisseurs une croissance satisfaisante à moyen terme et un potentiel de retour sur investissement plus important en matière de redéveloppement d’actifs. Londres va continuer à se distinguer en 2012, en raison de la taille de son marché et de la tenue des Jeux Olympiques. Toutefois, la capitale britannique devrait se contenter de la médaille d’argent en termes de volumes investis. Ainsi, New York va probablement encore décrocher la médaille d’or, du fait notamment du potentiel de reprise de l’économie américaine en 2012.

Avec 16,5 milliards d’euros investis en 2011, le marché français de l’investissement affiche une hausse de 50 % par rapport à 2010 qui témoigne notamment de l’attractivité de l’Hexagone auprès des acteurs internationaux. Plusieurs facteurs ont permis de soutenir l’activité tout au long de 2011. « L’abrogation de certains avantages fiscaux a notamment favorisé la cession par les investisseurs d’actifs dans le but de bénéficier d’une plus faible imposition. Surtout, le marché a bénéficié du dynamisme du marché locatif et du statut de valeur refuge de la pierre », explique Olivier Gérard.

L’année 2012 s’annonce sous de moins bons auspices, même si plusieurs facteurs devraient soutenir l’activité. Ainsi, de grands institutionnels continueront d’investir massivement dans l’immobilier, dont le caractère refuge continuera de trancher avec la volatilité des marchés boursiers. Par ailleurs, la cession d’actifs distressed et la fermeture programmée de certains fonds, fonds ouverts allemands en particulier,pourraient constituer de nouvelles opportunités pour les investisseurs, limitant les effets de la rareté de l’offre sur l’évolution des volumes investis. « L’intérêt d’une majorité d’investisseurs devrait quoi qu’il en soit continuer de se porter sur les actifs core tandis que le ralentissement de l’activité locative, des difficultés de financement et la mise à niveau nécessaire des biens inadaptés aux dernières normes environnementales pèseront certainement sur la valeur des actifs secondaires » conclut Olivier Gérard.

A propos de Cushman & Wakefield

Fondée en 1917, Cushman & Wakefield est la plus importante société privée de conseil en immobilier d’entreprise dans le monde. Avec 235 bureaux répartis dans 60 pays et plus de 14 000 collaborateurs, Cushman & Wakefield propose à ses clients, tant PME que sociétés du CAC 40, une gamme complète de services à travers cinq lignes de métier, à savoir : la Transaction, avec son service dédié tant aux propriétaires qu’aux utilisateurs d’immobilier de bureaux, de commerces et industriel ; le service Capital Markets destiné à aider nos clients investisseurs dans leurs diverses stratégies d’investissement(recours à la dette, en fonds propres, etc), le service Client Solutions, qui apporte son conseil aux grands comptes et aux propriétaires dans leur stratégie immobilière, le Conseil et le service Expertise, en charge des évaluations de biens immobiliers, des optimisations de valeur, de soutien des recours en justice etc. Leader incontesté de l’immobilier d’entreprise, notre société publie de nombreuses études auxquelles vous pouvez accéder grâce au Knowledge Center sur notre site internet. www.cushmanwakefield.fr