• Partager sur :

Immobilier : Neo Avenue, réseau d’agences dématérialisé, projette de doubler ses effectifs malgré le contexte de crise

Lancé en 2012, dans un contexte de marché déprimé, Neo Avenue mise sur les ressources internet pour redéfinir avec succès le modèle d’organisation du réseau immobilier traditionnel. En s’appuyant sur une structure plus souple et plus réactive, Neo Avenue est désormais implanté sur l’ensemble de l’Ile de France et projette de doubler ses effectifs en 2013 afin d’accompagner son futur développement en province.

L’année 2012 aura été marquée par une situation que les professionnels n’avaient pas vécu depuis longtemps : des vendeurs qui ne veulent pas baisser leur prix de vente avec en face des acheteurs qui ne veulent pas, ou ne peuvent pas, acheter aux prix fixé.
Un marché qui se fige, et des ajustements qui mettent du temps à se mettre en place. Conséquences, une année noire pour les agents immobiliers : 150 000 transactions de moins sur l’année, 3 000 agences ont du fermer leur porte et 10 000 salariés ont perdu leur emploi.

Dans ce contexte, certains réseaux parviennent tout de même à se développer, c’est le cas du réseau immobilier Neo Avenue, qui mise sur une approche innovante, à la fois en terme de service et de fonctionnement.

Une agence immobilière nouvelle génération

Les fondateurs proposent une nouvelle façon d’exercer ce métier, notamment en proposant des commissions réduites, à partir de 2,5%, afin que le service soit payé à sa juste valeur. Caroline Lopinot, co-fondatrice et Directrice Générale de Neo Avenue explique « Les prix de l’immobilier ont plus que doublé en 10 ans et les commissions des agences n’ont pas bougé : cela revient à payer deux fois plus cher le service, sans pour autant obtenir deux fois plus de services. Nous avons donc voulu corriger cette injustice en proposant des honoraires 60% moins élevés que dans une agence classique et ainsi faire payer le juste prix aux clients. En moyenne, chaque client économise 15 000 euros, ce qui permet à l’acquéreur de s’offrir quelques mètres carrés de plus ou de pouvoir effectuer quelques travaux d’aménagement »

Décentralisation et spécialisation

L’autre ingéniosité tient dans l’organisation, la décentralisation et la spécialisation des équipes. Le choix s’est porté sur une centralisation des actions de communication sur Internet et les Réseaux Sociaux afin d’offrir une visibilité maximale pour les biens qui sont confiés à la vente à Neo Avenue. Ainsi, près de 10 millions d’internautes sont touchés. Par ailleurs, les équipes travaillent de chez elles, ce qui permet de faire l’économie des locaux. Une économie redistribuée aux clients sous la forme de commission réduite. Enfin, chaque équipe a une mission précise : une équipe est en charge des propriétaires, tandis qu’une autre équipe se charge du suivi des acheteurs.

“Nous passons beaucoup de temps avec les acheteurs afin de cerner au plus près leurs projets et ainsi répondre aux mieux à leurs attentes. Il ne faut pas oublier qu’à la fin c’est eux qui rémunèrent l’agence, on leur doit donc un service irréprochable” , indique Caroline Lopinot.

Des perspectives de développement à court terme

Une stratégie gagnante puisque Neo Avenue, lancée début 2012, est déjà présent dans tous les départements d’Ile de France avec une équipe commerciale de 10 personnes. « Notre modèle séduit et nous avons du mal à répondre à la demande, car nous ne couvrons pas encore toutes les grandes villes d’Ile de France. Depuis Septembre 2012, nous intégrons une personne par semaine et nous avons pour objectif de recruter encore 25 personnes en 2013 afin de pouvoir proposer toujours plus de services », précise Jean Baptiste Niveau, co-fondateur et Président de Neo Avenue. Neo Avenue propose également des outils « on line » comme un module d’estimation immobilière gratuite, une carte des prix de l’immobilier en Ile de France et des calculettes financières.

Plus d’informations : www.neo-avenue.fr