• Partager sur :

IMMOBILIER : Immoprêt inaugure le mandat électronique et intensifie la formation dans le cadre de réglementation des IOB

Depuis le 1er janvier 2013, Immoprêt, courtier en crédit immobilier entièrement gratuit pour ses clients inaugure le mandat électronique. Cet outil vient compléter le CRM « Alphaprêt » crée en septembre 2010 et entièrement développé par le courtier basé à Lille qui compte 36 agences en France.

S’intégrant au nouveau cadre réglementaire du 15 janvier 2013 sur les IOB qui impose la professionnalisation des acteurs du secteur devant intervenir au plus tard le 15 avril 2013, le mandat électronique répond lui aussi à un souci de transparence et de protection du consommateur.

VERS PLUS DE TRANSPARENCE VIS-A-VIS DES CLIENTS

Représentant aujourd’hui 25% des opérations de prêts immobiliers, la part des IOB augmente chaque année en France de 10%. Pour répondre à cette croissance, les pouvoirs publics ont souhaité, en partenariat avec les acteurs du secteur de l’immobilier, mieux encadrer l’activité des intermédiaires en opérations de banque. Applicable depuis le 1er janvier 2013, le décret visant à réglementer le secteur des IOB publié le 26 janvier 2012 a pour but de protéger le consommateur, lui permettre de comparer les IOB et d’en crédibiliser ses acteurs.

« Notre modèle basé depuis son origine sur le « zéro papier et le zéro honoraire client » nous a poussé dès la création d’Immoprêt à penser et créer notre propre environnement technologique 100% dématérialisé. Alphaprêt, l’outil CRM qui répertorie les dossiers de prêt immobilier est aujourd’hui complété par le mandat électronique : il se rempli automatiquement et est transmis en temps réel aux banques et aux clients. Conservé durant toute la durée du prêt, il intègre également l’information précontractuelle et répond au besoin de transparence au regard du client et le devoir de conseils du courtier. Enfin, pour rendre l’expérience plus conviviale, nos collaborateurs sont progressivement équipés de tablettes permettant la signature tactile des clients »précise Ulrich Maurel, Fondateur d’Immoprêt.

Avec cette réforme, la profession de courtier gagne en crédibilité et les consommateurs sont mieux informés sur l’organisme de courtage qu’ils sollicitent. En effet, en plus des différentes informations comme les honoraires, les coordonnées du courtier, la liste du référencement bancaire, le mandat doit obligatoirement comporter les conflits d’intérêts possibles : participation au capital de +10% d’une banque ou d’une compagnie d’assurance et mention d’un organisme financier qui représente + 30% du chiffre d’affaires.

LA FORMATION DES COURTIERS au cœur de la reglementation

Devançant la réglementation qui impose désormais la mise en place d’ici au 15 avril 2013 d’une formation habilitante de 150 heures afin que les courtiers aient des compétences professionnelles avérées, Immoprêt possède depuis le 1er mai 2010 son propre centre de formation à Lille.

Ce centre qui dispense aux courtiers des formations de 40 heures complémentaires du tutorat de 4 mois dont bénéficie chaque nouvel entrant est complété depuis ce mois-ci pour porter à 150 heures le total du temps de formation. Réparti entre le e-learning (62 heures), des conférences téléphoniques (24 heures) et la présence au centre de formation (64 heures), la formation dîplomante atteste d’un certain niveau de compétences et de sérieux du courtier.

Le courtier est en mesure d’apporter sa connaissance technique dans le montage de prêt, de dispenser des conseils très avisés sur des prêts aidés ou sur des situations particulières, pour des montages complexes qui demandent une compétence pointue.

« Nous saluons les mesures de la nouvelle règlementation des IOB : sur le long terme elles contribueront à la professionnalisation des agents et à écarter ceux qui ne seront pas en ligne avec les exigences de la loi. Dans notre profession qui compte aujourd’hui environ 29 000 agents, devrait s’opérer un tri naturel et faire chuter, d’ici septembre 2013, à 20 000 le nombre de courtiers en crédit immobilier. » conclut Ulrich Maurel.

A propos d’Immoprêt

Créé à Dunkerque en 2006, Immoprêt est un courtier en crédit immobilier qui compte aujourd’hui une centaine de collaborateurs répartis dans 36 agences en France. L’activité de ce réseau d’agences de proximité consiste à accompagner gratuitement ses clients dans leur recherche de financement de leurs projets immobiliers. Immoprêt bénéficie ainsi de partenariats avec toutes les banques du marché, lui permettant d’être indépendant vis à vis des institutions financières, et de proposer aux clients les meilleures conditions pour leur projet, en toute transparence. Immoprêt est administrateur de l’Afib, l’Association Française des Intermédiaires Bancaires, le syndicat de la profession.

www.immopret.fr