• Partager sur :

CREDIT IMMO : Baromètre ACE Crédit novembre 2012

Le groupe ACE, courtier en crédit immobilier depuis 1995, publie son Baromètre du mois de novembre 2012, permettant de connaître et de suivre les principaux indicateurs du secteur du crédit immobilier. Les chiffres présentés sont issus de lʼanalyse des données collectées au sein du réseau ACE Crédit, qui rassemble 45 agences dans toute la France.

Lʼanalyse de Joël Boumendil, fondateur et PDG du groupe ACE : « Une tendance semble se confirmer et s’inscrire dans la durée : la disparition de profils primo accédants candidats à l’emprunt immobilier, qui désertent massivement les agences immobilières, malgré la nouvelle baisse des taux enregistrée en novembre sur les prêts à 15 et 20 ans.

Il faut dire que les prix de l’immobilier n’ont de leur côté toujours pas amorcé de baisse, le prix du mètre carré Parisien continue même d’augmenter. Conséquence : le montant moyen emprunté a chuté ce dernier mois, que ce soit en Ile-de-France ou en province car les acquéreurs sont des secondo accédants, qui empruntent des sommes moins importantes, leur projet d’achat étant en partie financé par la revente de leur premier bien immobilier.
Globalement, le marché des transactions reste relativement fluide, malgré l’absence quasi totale de crédits défiscalisants (type loi Scellier). »

A propos de ACE

Créé en 1995 ACE est l’un des premiers acteurs historiques du marché du courtage en prêt immobilier. ACE propose aux emprunteurs de négocier pour eux le crédit immobilier le plus adapté: taux, assurances, garanties, conditions de remboursement anticipé, aides, etc.
En agence ou via internet, les 250 conseillers ACE, formés aux techniques du crédit et maîtrisant parfaitement les produits bancaires, suivent et accompagnent leurs clients, du premier contact à la signature chez le notaire.
ACE possède aujourd’hui 45 agences réparties sur le territoire, dont 10 en Ile-de-France, ACE a distribué plus de 100 000 prêts immobilier depuis 1995, dont près de 60500 en 2011, pour un montant total de 1,5 milliard d’euros.