• Partager sur :

Ventilation : comment éviter les moisissures ?

Au vue des avancées technologiques de nos jours, beaucoup de personnes sont encore contre l’idée d’une ventilation contrôlée dans leurs maisons. L’idée divise bon nombre de personne, la raison principale est essentiellement l’ignorance. Puisque, les gens ne savent pas précisément comment ventiler correctement une maison et comment faire pour éviter l’apparition et le développement de moisissure. Toutefois, une récente étude indiquait que 77% des personnes interrogées ventilent plusieurs fois par jour leur maison, et seulement 27% répondaient ne pas ventiler.

Ventiler correctement une maison et éviter les moisissures

Particulièrement en hiver, une ventilation régulière et correcte de l’intérieur d’une maison, d’un appartement ou d’une chambre est très importante. Puisque, sans échange d’air, l’apparition et le développement des moisissures est favorisée. En d’autre terme, le renouvellement de l’air qui circule dans un endroit clos est essentiel pour éviter les risques de problèmes santé. Une ventilation correcte signifie que toutes les fenêtres de toutes les pièces sont ouvertes en même temps. Vous connaissez probablement ce type de ventilation sous le terme de “ventilation par poussée”. Cette méthode de ventilation peut se faire de 3 à 4 fois par jour pendant 10 à 30 minutes, selon la saison. C’est au moins recommandé pour prévenir efficacement la moisissure salle. Pour un climat intérieur sain, un échange d’air complet devrait même avoir lieu toutes les deux heures dans les pièces où des personnes sont présentes. Il est aussi nécessaire de favoriser la création d’une température ambiante dans la pièce. Pendant la saison hivernale, vaut mieux utiliser un chauffage qui permettra en même temps de se tenir chaud mais aussi d’empêcher l’humidité de ladite pièce. Il est à noter que les pièces humides font toujours l’objet de la formation des champignons ou des bactéries qui créent des problèmes de santé. C’est pour cela qu’il est important de bien aérer les chambres à coucher.

Traitement simple pour éviter les moisissures dans la maison

En principe, il y a une moisissure quand la pièce est toujours humide. Par cette raison, pour assurer un traitement efficace contre les moisissures, il faut bien aérer la pièce d’’une maison pour diminuer le taux d’humidité. S’il y a une apparition de moisi sur le mur, il suffit juste de la nettoyer à l’aide de produit simple, comme l’eau de javel. Il est très pratique aussi d’utiliser une éponge imprégnée de bicarbonate de soude et l’appliquer sur les murs où se trouvent les moisissures.  Par exemple, dans la salle de bain, cette pièce qui est toujours humide peut facilement engendrer des moisissures. Pour éliminer les taches de moisi sur les murs de cette salle, il existe aussi quelques astuces sur Internet. Quand il n’y a pas d’échange complet d’air, il y a le développement de moisissures. C’est la raison pour laquelle il faut toujours ouvrir, pendant la journée, les fenêtres d’une pièce. Ainsi, pour éviter la formation des champignons à l’intérieur d’un logement, il faut éviter les problèmes humidité en ouvrant les fenêtres. Par exemple, dans la chambre coucher, il faut faire entrer la lumière du soleil pour empêcher les causes de formation de moisissures salle. S’il n’y a pas assez d’ouverture dans la pièce, il est également possible de mettre en place une ventilation mécanique. La création de cette aération permet d’éviter l’apparition des moisis dans la cuisine ou dans la chambre à coucher ou les autres pièces de la maison.

La ventilation avec des fenêtres inclinées est également erronée – 35 % des ventilateurs multiples le font. Selon des études scientifiques, l’échange d’air est également insuffisant dans ce cas et les murs près des fenêtres se refroidissent lors d’une ventilation continue. Résultat : l’humidité de l’air s’y condense et le risque de moisissures augmente. De plus, une grande partie de l’air chaud ascendant du radiateur est conduit à l’extérieur sans être utiliser.