Vendre son bien immobilier
  • Partager sur :

Vendre son bien immobilier : l’importance de faire une estimation

Sans l’aide professionnelle d’un expert mandaté par un intermédiaire spécialisé, il paraît difficile de fixer un prix conforme à celui du marché pour son bien à vendre. Une estimation immobilière gratuite fait partie de l’offre fournie par l’agence à laquelle vous confiez ce mandat de vente.

Des critères d’évaluation bien définis

Grâce au savoir-faire d’un expert en la matière, vendre votre appartement ou maison se fait au juste prix. Un spécialiste tel que Lefranc Immobilier se rend sur place afin de procéder à une évaluation en règle. L’agent qui intervient mesure la surface habitable du lieu, un calcul très encadré puisque son résultat répond à une définition légale. D’autres caractéristiques techniques sont prises en considération, comme la qualité du bien immobilier. Le fait qu’il soit bien isolé s’avère un atout pour le valoriser davantage. Si ce logement a été équipé d’un double vitrage, sa valeur s’en trouve augmentée. Les matériaux utilisés pour la construction comptent également. Les plus fiables du point de vue thermique contribuent à rendre l’habitation plus intéressante au niveau du confort énergétique. Quant aux matériaux luxueux et naturels (marbre, bois de poutres apparentes …), ils ajoutent une plus-value en termes d’esthétique et d’authenticité. L’orientation plein sud séduit d’éventuels acheteurs et cette caractéristique doit être vue comme un atout pour vendre votre appartement ou maison à un meilleur prix.

Les paramètres extérieurs au logement

L’environnement du bien immobilier fait partie des critères auxquels les professionnels sont attentifs pour une estimation complète. La commune dans laquelle il est situé, plus ou moins attrayante, ainsi que les transports en commun et commerces à proximité ont leur importance. Les acheteurs potentiels apprécient également les biens situés près d’un parc arboré ou d’espaces verts en général. Cette localisation aide à vendre votre appartement à un meilleur prix. Dans le cas d’une copropriété, la sécurité figure parmi les préoccupations des acheteurs potentiels, un digicode et la présence d’un gardien sont des atouts. En plus de ces éléments, l’agence immobilière qui évalue des biens contrôle le cadastre si nécessaire pour vérifier si des servitudes existent sur le terrain d’une maison à vendre. Pour déterminer au final la valeur vénale d’un bien immobilier, la comparaison avec des propriétés similaires reste l’élément le plus déterminant. Même si cette méthode comparative a ses limites, ses résultats reflètent les prix du marché. Des bases de données officielles servent à affiner l’estimation.

Des indicateurs de prix fiables

Les tendances du marché immobilier sont consultables, afin de se faire une idée du prix au m2 local. Les notaires disposent de données de cet ordre mais il existe aussi des sites de confiance grand public auxquels se référer. L’administration fiscale met des données utiles en ligne via « Patrim ». Ces outils n’ont pas vocation à se substituer à l’expertise d’une agence immobilière, seule capable d’estimer un bien spécifique avec la précision qui s’impose. La visite du lieu et le constat de ses propres particularités permettent une évaluation sur mesure. Cette démarche semble particulièrement cruciale dans les zones géographiques avec peu de biens immobiliers similaires et donc de plus faibles moyens de comparaison. Une estimation spécifique s’avère également nécessaire pour des maisons d’exception, aux caractéristiques atypiques. Faute de biens immobiliers semblables dans les environs, un examen rigoureux de ce style de demeures reste indispensable. Lorsque la vente est prévue à une date lointaine, mieux vaut également recourir à une estimation immobilière gratuite car les prix du marché peuvent évoluer.