• Partager sur :

Quels sont les avantages de l’immobilier neuf ?

Au 1er janvier 2018, 58 % des Français étaient propriétaires de leur logement. Un chiffre qui n’a cessé de croître depuis le début des années 1980. Lors de l’achat, deux options s’offrent aux acheteurs : faire le choix du neuf ou de l’ancien. Pour autant, malgré une baisse des ventes et des réservations enregistrées en 2022, le marché de l’immobilier neuf reste une valeur sure pour les acheteurs.

L’immobilier neuf, un secteur toujours dynamique

Bien que la raréfaction des terrains et la hausse du prix des matières premières aient fait grimper les prix de l’immobilier neuf, il reste un choix prisé des acheteurs.

La pandémie et la possibilité accrue du recours au télétravail ont donné des envies de campagne ou de ville à taille plus humaine à beaucoup d’actifs. Si le choix s’arrête par exemple sur Rennes ou Vannes, le mieux est de faire appel à un Promoteur immobilier en Bretagne.

Certains dispositifs fiscaux, comme la loi Pinel, participent au dynamisme du secteur car ils permettent aux investisseurs de bénéficier de conditions avantageuses pour l’achat d’un bien neuf qui sera mis sur le marché locatif.

Ceux qui souhaitent acheter pour habiter ne sont pas oubliés. Ils peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d’un PTZ (prêt à taux zéro) ou d’un PLSA (prêt social location accession).

Les avantages de l’immobilier neuf

L’achat d’un bien immobilier est souvent l’accomplissement d’un long projet. Il est donc normal de chercher à être rassuré en ayant le plus de garanties possibles. C’est là que réside le principal atout de l’immobilier neuf face à l’ancien.

En effet, une construction neuve bénéficie d’une garantie décennale en cas d’apparition de désordres. Le logement offrira également des performances énergétiques en accord avec les dernières réglementations. Les consommations d’électricité, de gaz, voire d’eau seront moindres, permettant ainsi de faire des économies.

Malgré un prix d’achat qui peut être plus élevé, le neuf présente également la garantie qu’il n’y aura pas de gros travaux à prévoir (ravalement, toiture, isolation, etc.) pendant de longues années. Ainsi il n’y a pas de surprise, pas besoin de prévoir une enveloppe supplémentaire pour des travaux.

Les frais de notaire (ses honoraires ainsi que les droits et taxes versés à l’Etat) sont également réduits, passant de 2 à 4 % contrat 7 à 8 % pour l’ancien.

L’immobilier neuf est donc un choix sûr lorsque l’on décide d’investir et es acheteurs ne s’y trompent pas. Ainsi, malgré les hausses des prix du foncier et des matières premières, le nombre de mise en chantier se maintien autour de 390 000 en 2022.

Lauriane Déchelette