• Partager sur :

Quelle est la durée moyenne des prêts ? Qu’est-ce qu’une durée raisonnable ?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser une personne à effectuer un prêt bancaire. Il peut s’agir de l’achat d’une maison, d’un véhicule ou de la réalisation de travaux de réhabilitation ou de rénovation d’un logement. Le prêt sert de financement pour un projet. Il intéresse les particuliers, mais aussi les personnes morales comme les PME, les entreprises ou bien les associations.

Quelle est la durée moyenne des prêts ? 

Auparavant, la durée moyenne des prêts immobiliers était fixée à 15 ans, soit 180 mois. Face à la hausse des prix des habitats, les établissements de crédit se sont mis d’accord pour allonger la durée des emprunts. En outre, face à la crise financière, certaines acquisitions immobilières sont financées par des crédits immobiliers à supérieur de 30 ans. Selon les études menées, depuis octobre 2020, le taux moyen de prêt est de 1,21% environ avec une durée moyenne de 19,6 ans. Il sera de 1,02% d’ici 15 ans, de 1,16% d’ici 20 ans et de 1,42% d’ici 25 ans. La durée d’un prêt immobilier ne cesse de s’allonger. Le taux d’endettement est limité à 33% au maximum, et sa durée classique est de 25 ans au maximum. En France, la durée moyenne des prêts est comprise entre 20 ans et 25 ans. Quant au délai de revente des biens et les héritages, il est de 8 ans à 10 ans. En effet, il ne faut pas que la durée moyenne des prêts immobiliers excède les 20 ans. Finalement, la durée moyenne des crédits à compter du mois mai 2021 est fixée à 236 mois, soit la durée de 19,8 ans. 

Notion de base en prêt immobilier 

Le taux d’un crédit est l’élément déterminant pour les acquéreurs qui ont des projets de construction ou d’achat immobilier. L’engagement de remboursement peut aller jusqu’à 15 ans, voire 30 ans. Avant de faire une demande de prêt dans un établissement bancaire, il existe quelques points à prendre en compte. En effet, la notion de durée et de mensualité est interdépendante, car le montant du crédit à rembourser mensuellement dépend de la durée du prêt. En ligne, il est possible de faire une simulation de prêt immobilier. Cela permet de déterminer le coût de l’emprunt et la durée du remboursement mensuel. Sont compris dans ce coût, la somme pour acquérir un bien ainsi que les frais supplémentaires comme les frais de dossier, la garantie, l’estimation des biens et les primes d’assurances. C’est l’apport personnel qui couvre les frais de notaire. Dans le cas contraire, le prêt sera fixé à 110%. Diverses conditions sont fixées par le banquier pour toute demande de prêt, à savoir la capacité de remboursement de l’emprunteur, à court ou à long terme. Il faut opter pour la souscription d’un prêt fixe dont la durée d’un prêt immobilier est supérieure à 15 ans. 

Qu’est-ce qu’une durée raisonnable ? 

La durée raisonnable est un délai fixé par la loi. En effet, ce dernier a prévu des conditions à respecter en termes de demande de prêt immobilier. C’est le cas, concernant la durée d’endettement qui est de 33%. Le but, c’est d’éviter le surendettement des emprunteurs. C’est après avoir repéré un bien immobilier et conclu avec le propriétaire le compromis de vente, qu’on pourrait maintenant faire une demande de prêt immobilier auprès des organismes prêteurs. En effet, ce document fait office de laissez-passer pour en faire la demande. Dans cet avant-contrat, l’emprunteur dispose d’une durée raisonnable de 10 jours pour se rétracter de la vente. Il est mentionné dans ce document le délai concernant la condition suspensive qui est à respecter sous peine de nullité. Toutefois, il est possible d’allonger ce délai en cas de force majeure. Du point de vue juridique, le délai d’obtention d’un prêt immobilier est de 30 jours au minimum.

Bien choisir la durée d’un crédit 

Pour bien choisir la durée du crédit immobilier, il existe des points à prendre en compte. Premièrement, la durée classique d’un crédit que la banque a prévu est de 15 ans à 25 ans maximum. Le taux du prêt est en quelque sorte fonction de la durée. À titre indicatif, le taux reste le même, si la durée est comprise entre 15 et 19 ans. Il en est de même si la durée est comprise entre 20 et 24 ans. En effet, pour un emprunt sur la durée de 20 ans, il faut se référer au taux de 19 ans. Pour les demandes de prêt à long terme, les critères de garantie que la banque prendra en compte sont l’âge de l’emprunteur, le projet professionnel, la quotité de crédit et la capacité d’emprunt. La majoration d’un prêt supérieur à 40 ans est comprise entre 0.30% et 0.60%. Il est possible de faire diminuer la durée d’emprunt sans pour autant que la mensualité soit augmentée, et du coup, il se peut que le montant du crédit immobilier diminue.