• Partager sur :

Qu’appelle-t-on un primo-accédant ?

Un couple ou une personne peut être considéré comme un primo-accédant s’ils n’ont pas été les propriétaires d’un logement principal pendant deux dernières années. Pour que les banques leur accord un emprunt, il faut qu’ils ne soient pas des propriétaires depuis plus de deux ans. Le statut peut leur permettre certains avantages pour favoriser le prêt immobilier. Il s’agit d’un terme pour indiquer la première accession à une propriété. Que devez-vous savoir sur le primo-accédant ? Quelles sont les conditions nécessaires pour être un primo accédant ? Quels sont les avantages d’en être un ?

Quelle est la définition d’un primo-accédant ?

Le primo accession est un couple ou une personne qui n’a pas été le propriétaire d’une résidence principale pendant les deux dernières années. Il sera possible de faire l’achat d’un logement grâce à un primo accession. Il est important pour un couple de respecter cette mesure avant de faire l’achat d’un logement (qu’il soit ancien ou neuf). Un primo accédant peut faire des investissements locatifs et avoir des résidences secondaires. La personne ou le couple sera ainsi considéré comme le primo-accédant du logement principal. Il faut noter que les anciens propriétaires peuvent entrer dans cette catégorie s’ils sont devenus des locataires à plus de 24 mois. Il existe de nombreux aides financiers pour les primo accession et ils peuvent bénéficier de nombreux avantages fiscaux. En effet, le gouvernement a mis en place des mesures spécifique afin d’aider chaque personne à développer leur capacité d’emprunt et à devenir propriétaire d’un bien immobilier. Ces mesures ont certains avantages fiscaux comme un prêt à taux zéro (ou PTZ). Il s’agit d’un dispositif qui permet de voir un prêt sans aucun intérêt pour le financement de la primo accédant.

Quels sont les avantages fiscaux du primo accession ?

À part le PTZ, le primo accédant présent d’autres avantages fiscaux. Seuls les établissements en accord avec l’État peuvent offrir un PTZ et vous serez exonéré de tous intérêts. S’il y a un risque d’insolvabilité, l’établissement peut refuser de donner le crédit. L’obtention d’un PTZ peut se faire sous certaines conditions en fonction comme le lieu de résidence et les charges de la famille. Le logement lié au PTZ doit devenir la résidence principale après la fin des travaux ou l’achat du logement. Le remboursement du PTZ peut se faire entre 12 à 25 ans, selon les revenus de l’emprunteur. Il est possible de faire appel à un prêt d’accession sociale (ou PAS) afin de faciliter l’accès à une propriété. Il est accordé aux familles qui ont un petit plafond de ressource afin de leur aider à acquérir une résidence principale. Le PAS est remboursable avec des intérêts, mais sans apport personnel. La durée de remboursement peut aller de 5 à 35 ans. Salon la durée du prêt et le choix des banques, il y aura une fixation des taux de crédit maximum. Le prêt conventionné (ou PC) peut vous aider à construire une maison individuelle ou à acquérir un bien immobilier. Pour acquérir votre résidence principale, sachez que le PC ne nécessite pas des conditions de ressource. Il existe d’autres prêts comme le plan épargne logement (ou PEL) et les prêts complémentaires.

Quels sont les autres bénéfices du primo accédant ?

Le primo accédant peut bénéficier d’une réduction de  5,5% sur sa TVA. Il est important de déterminer si vous disposer des moyens nécessaires pour acheter le bien immobilier. Vous pouvez trouver sur le marché diverses offres qui correspondent à votre budget. Certaines familles ne disposent que d’un petit budget pour acheter un petit appartement. Sachez qu’il est possible de faire un prêt immobilier sans apport personnel, si un organisme vous juge éligible à la demande. La banque juge si le profil de l’emprunteur est crédible ou pas selon sa situation financière et sa situation professionnelle. Demandez-vous ce qui est réellement important pour votre vie afin de déterminer vos besoins.

Quels sont les documents nécessaires pour être un primo accédant ?

Il est important que le primo accédant possède les critères nécessaires s’il souhaite avoir le financement de son projet. Pour avoir le crédit immobilier d’une banque, il faut : des pièces d’identité, le contrat de travail, les bulletins de salaires, l’avis d’impositions sur le revenu, les relevés de compte et les échéanciers des crédits en cours. Afin d’analyser votre état financier, ces documents peuvent permettre à la banque de mieux analyser votre situation. Il est conseillé de faire un apport personnel avec la motivation afin de vous attribuer rapidement les faveurs de la banque. Il est possible de passer chez une assurance de prêt et chez un courtier en crédit immobilier afin d’éviter les pertes de temps à déposer les documents dans plusieurs banques. Ils peuvent facilement repérer et démarcher les banques à la place de l’emprunteur. Vous pouvez plus facilement bénéficier gratuitement des conditions intéressantes pour votre prêt. Il faut savoir qu’il n’existe pas d’assurance immobilière spécifique.