• Partager sur :

Où investir en matière d’immobilier dans le Finistère ?

Depuis le début de la crise sanitaire sans précédent qui touche le pays et de façon plus large, le monde entier, la Bretagne est une région prisée par les personnes qui souhaitent changer de cadre de vie voire de mode de vie.

Où investir en 2021? En effet, outre des villes comme Rennes et ses environs qui sont très attractives, les Français n’hésitent pas à pousser leur route un peu plus à l’ouest encore pour investir ou même s’installer dans le département du Finistère.

Une hausse des prix généralisée dans toute la région

Le conseil régional des notaires de Bretagne a publié les derniers chiffres de l’immobilier pour la région et le constat est clair : les prix des biens à la vente, dans le neuf comme dans l’ancien, d’appartement ou de maison, augmentent partout dans toute la Bretagne, à des rythmes différents. En effet, sur une année, en moyenne, le prix des biens a augmenté entre 1,3 % (appartements neufs) et 10,8 % (appartements anciens), malgré le confinement et les conséquences économiques. Et le président du conseil régional des notaires de confirmer qu’il « y a eu une embellie dès la sortie du 1er confinement. On a vu tout de suite le volume des ventes augmenter de façon importante. C’est certainement dû à la réflexion des personnes et du coup ça a été un catalyseur pour les acquisitions. Dès la sortie du confinement et on a rattrapé les deux mois d’arrêt. »

Cette augmentation s’inscrit dans le droit fil d’une tendance constatée depuis plusieurs années dans la région Bretagne où notamment depuis 5 ans les prix des appartements, des maisons et des terrains ne cessent de s’apprécier.

Des prix qui explosent sur le littoral et dans certaines villes

Si l’on compare les prix entre les 1ers trimestres 2020 et 2021, dans le Finistère, les prix ont ainsi augmenté de 14,20 % dans le Finistère alors que dans le même temps, la hausse constatée dans le Morbihan n’est que de 7,7 %.

Dans le Finistère

Parmi les villes du Finistère observées en matière d’investissement immobilier, les prix les plus bas constatés au mètre carré sont à Morlaix et les prix les plus hauts sont à Fouesnant. Le prix moyen du mètre carré pour un appartement dans le département est de 1 962 euros selon Meilleurs agents : l’amplitude des prix va de 1 471 euros à Morlaix à 2 943 euros à Fouesnant. S’agissant de maison, le prix moyen au mètre carré est de 1 980 euros et le prix le moins cher constaté est de 1 485 euros à Morlaix pour atteindre 2 970 euros à Fouesnant.

Une hausse non imputable aux Parisiens !

L’étude menée par le conseil régional des notaires montrent que cette hausse n’est pas due à un exode massif des Parisiens comme on pourrait le croire, mais plutôt à des mouvements locaux ! En effet, 75 % des achats immobiliers (appartement ou maisons) émanent de personnes qui habitaient déjà le département voire la même commune ; les Parisiens et Franciliens ne représentant que 1/8e des acquisitions immobilières en Bretagne.

Au premier trimestre 2021,  82,4 % des acquéreurs proviennent soit de la même commune, soit du même département ou de la même région et seuls 7,5 % des acheteurs sont originaires de Paris ou de l’Ile-de-France. A titre de comparaison, ces chiffres étaient de 82 % et de 7,4% en 2019, ce qui montre bien que es Bretons sont les premiers acquéreurs dans leur région !

De façon générale, on note ce mois-ci (décembre 2021) un marché plutôt équilibré dans le département, le nombre d’acheteurs étant seulement supérieur de 2 % au nombre de biens disponibles à la vente.

Anne Vaneson-Bigorgne