• Partager sur :

Les abus de la location saisonnière sur Paris

La location saisonnière va trop loin, c’est un phénomène qui prend de plus en plus de place dans le quotidien des parisiens. Au dépend des 135 000 demandeurs de logements, certains n’hésitent plus à louer en saisonnier leur résidence.

Jacques est étudiant en médecine. Les fins de mois sont difficiles. La débrouillardise est au rendez-vous. C’est grâce à un ami que Jacques a découvert le concept de location saisonnière. “Le site de location saisonnière me propose de gagner un revenu grâce à leur concept, alors pourquoi ne pas en profiter ?!” souligne le jeune étudiant en première année à Paris. Après avoir tester une location, Jacques a décidé de quitter son appartement et de vivre chez son ami. “de cette manière, nous pouvons mettre mon studio en location saisonnière toute l’année, et nous partageons les revenus avec mon nouveau colocataire. Mon appartement est une véritable poule aux oeufs d’or!, et c’est grâce aux sites de réservations en ligne !!” précise Jacques. Cette pratique se multiplie sous le regard résigner de la Ville de Paris qui ne peut que constater la multiplication des locations temporaires sauvages sans pouvoir semble t-il agir. Depuis peu, certains réagissent et dénoncent ce phénomène. c’est le cas de SousLocation.fr Son représentant témoigne : “C’est abusif, mais je montre du doigt les sites de location saisonnières qui n’expliquent pas que leur concept n’est absolument pas solidaire, ni respectueux, combien de touristes sont trompés ? Et c’est aussi dans l’exemple de Jacques qu’il est trompé lui même, sa démarche est totalement illégale ! il ne le sait pas puisque les sites de réservations en ligne ne communiquent pas sur le sujet..c’est honteux !” Rupture du bail de location sans préavis, c’est ce que risque cet étudiant. SousLocation.fr accompagne le consommateur et c’est associé avec des institutions publiques pour communiquer sur la législation.

À propos de SousLocation.fr

SousLocation.fr est une jeune startup qui a pour objectif de communiquer sur la législation pour pratiquer la sous-location et la location saisonnière en toute sécurité.