• Partager sur :

Le mauvais tirage des cheminées : les causes

Le tirage de la cheminée, qu’est-ce que c’est ? Comment se fait-il que votre cheminée tire mal ? Comment gérer au mieux une mauvaise traction ? Une rénovation de la cheminée est-elle nécessaire ? Sait-on qu’une cheminée mal entretenue provoque une expérience de feu désagréable et, surtout, peut vous mettre dans une situation de vie dangereuse ? C’est pourquoi il est important que vous prêtiez attention à la conception de la cheminée, à l’alimentation en air et à l’influence significative du vent sur la cheminée en foyer.

La différence des précautions de l’entretien de votre conduit de fumée

Le ramonage de votre cheminée peut empêcher la fumée de s’échapper. Le ramonage des cheminées en foyer consiste à nettoyer à fond votre cheminée, à enlever les traces de suie, de goudron, de bister, mais aussi les branches, les nids d’oiseaux ou autres objets qui peuvent obstruer votre cheminée. Il est obligatoire et indispensable de faire ramoner la cheminée une à deux fois par an.

Des conditions météorologiques défavorables

En cas de vent fort, le refoulement s’explique par l’affaiblissement du vent dans la cheminée qui peut être causé par la présence d’un arbre, d’une colline ou d’un toit adjacent plus haut que le vôtre bloquant le vent. Pour résoudre ce problème, vous pouvez surélever le conduit de votre cheminée ou installer un accessoire anti-retour sur le dessus de la cheminée.

– VMC Ventilation Mécanique Contrôlée ou hotte à haut débit d’air

– Les CMV sont présents dans presque toutes les maisons, ils permettent une ventilation à l’intérieur. Lorsque vous allumez votre feu de cheminée, ce système de ventilation permet d’aspirer les vapeurs dans la pièce. Cela permet d’inverser le tirage de votre cheminée en foyer. N’oubliez pas d’éteindre votre système de ventilation lorsque vous allumez votre feu.

Cheminée trop grande ou trop courte

Un conduit surdimensionné peut être la cause d’un mauvais tirage, en fait la grande taille des conduits peut se traduire par une mauvaise évacuation de la fumée. Ce phénomène se produit souvent dans les vieux foyers dont la cheminée est trop profonde et le tirage trop important. Dans ce cas, le feu va produire une colonne d’air chaud qui va monter trop haut pour l’homogénéisation et la température va baisser trop vite, ce qui va perturber la montée. Inversement, un canal trop court peut entraîner une traction insuffisante.

Des conduits ayant de grandes mesures peuvent être la source de la mauvaise évacuation d’air chaud émanant de l’intérieur. Ce constat est récurrent pour les cheminées anciennes englobant un foyer profond et avaloir avec de grandes dimensions. Ainsi, le feu engendre une colonne d’air chaud qui atteint haut avant homogénéisation alors que sa température est en décroissance remarquable ce qui bouleverse sa montée. La solution à ce souci consiste à mettre en place un avaloir interne, avec des dimensions minimales et sans oublier de se référer aux indications des abaques, en haut du foyer. S’il n’y a pas du bon rapport entre la section du conduit et la hauteur du foyer suivant les indications des abaques, on doit s’attendre à un mauvais tirage de la cheminée. La meilleure solution à adopter pour régler cette contrainte est d’abaisser le linteau que de surélever le foyer.On dit qu’un conduit est trop court si sa hauteur est en deçà de 3,50 m ceci dit qu’il faut rectifier ce souci avec 2 ou 3 boisseaux. Si votre cheminée est placée aux alentours des arbres ou des immeubles, vous devez placer un chapeau anti rabattant au dessus de la souche et si le conduit est externe, il vaut mieux envisager une isolation qui va lui préserver la chaleur interne.

Bien raccorder votre cheminée

Attention, lorsque vous démarrez votre cheminée en foyer est froide, il est donc conseillé d’allumer votre feu progressivement. Comme votre conduit est froid, la fumée sera difficile à évacuer et une quantité importante de fumée retournera à l’intérieur de votre maison. Démarrez votre feu avec la méthode de haut en bas, afin de produire moins de fumée. N’oubliez pas d’ouvrir les entrées d’air sur les poêles.

Il ne suffit pas de réparer rapidement une cheminée pour qu’elle soit suffisamment tirée. C’est pourquoi il est important que vous soyez très attentif lors de la construction de la cheminée. Un calcul complexe et une sortie de gaz de combustion soigneusement composée sont la réponse à une cheminée à bon tirage. C’est pourquoi nous vous recommandons de faire appel à l’expertise d’un spécialiste des cheminées. Il peut effectuer les calculs nécessaires pour vous en choisissant le bon système afin de garantir qu’un tirage suffisant soit toujours créé et que vous puissiez faire du feu sans souci dans votre propre maison. La sécurité est en place numéro 1.

Apport d’air insuffisant

Comme vous le connaissez bien, le bon fonctionnement de la cheminée conditionne une parfaite isolation de la maison et de la ventilation en baisse. Si votre cheminée fume, sachez que cela résulte d’insuffisance d’apport d’air cela vous invitera à mettre en place des arrivées d’air disposant d’une surface supérieure à la moitié de la surface du conduit puisque le volume d’air augmente avec la température. Si vous avez deux conduits au même niveau à l’interne de la même souche, vous risquez à ce qu’ils se siphonnent. La meilleure solution est de placer le conduit situé sous le vent en dessus de l’autre conduit.