• Partager sur :

LA THERMOGRAPHIE, L’ALLIEE DES ECONOMIES

Faire la chasse aux pertes de chauffage, détecter une fuite d’eau, constater une malfaçon. La thermographie infrarouge revêt de nombreux d’avantages. Le cabinet Donjon Diagnostic Expertise basé au Donjon (03) développe cette technique encore peu utilisée en France. Explications.

Elle est très utilisée dans les pays anglo-saxons et tend à le devenir en France. Avec la hausse des matières premières pour se chauffer, la chasse aux gaspillages d’énergie et aux fuites en tout genre engagée en cette période de crise, la thermographie infrarouge a de beaux jours devant elle. C’est d’ailleurs ce qui a encouragé le cabinet Donjon Diagnostic Expertise basé au Donjon dans l’Allier, à faire l’acquisition d’une caméra ThermaCam ultra perfectionnée afin de proposer des diagnostics aux particuliers et collectivités.

Le modèle particulièrement poussé n’a pour ainsi dire peu d’équivalent en France. Les équipements qui la composent sont notamment utilisés par des commandos spéciaux militaires. C’est dire si la performance est à la fois fiable et poussée.

Concrètement, la thermographie infrarouge est une technique qui permet de “rendre visible” la chaleur rayonnée par tous les corps. Elle permet d’effectuer un diagnostic sur un bâtiment, une habitation ou encore dans le cadre d’une expertise. Elle nécessite trois étapes :
la prise de vue grâce à une caméra de thermographie infrarouge, l’élaboration d’un logiciel de traitement des images thermographiques issues de la caméra, l’interprétation par un professionnel qui, par ses connaissances et son expérience va lire et établir les résultats du diagnostic afin de délivrer des recommandations.

Comme l’explique Nérino Lorenzi, Thermographiste de Donjon Diagnostic Expertise, « ses applications dans le domaine du bâtiment sont multiples ». Elle permet de préparer des travaux d’isolation, en sélectionnant avec précision quels murs, plafonds, vitrages ou partie de la toiture doivent être rénovés. La thermographie joue aussi un rôle préventif et peut détecter, les problèmes d’humidité, les points chauds dangereux et risques d’incendie dans les gaines électriques.

Enfin, cette technique peut aussi être utilisée pour repérer les réseaux de chauffages et tuyaux invisibles à l’œil nu. Mais aussi pour prouver des défauts ou avaries telles les fuites d’eau et toutes les malfaçons et ce, sans aucune détérioration. « Elle est donc à la fois un atout pour les particuliers et les professionnels œuvrant dans le secteur du BTP » souligne t-il.

Le coût d’une thermographie ? Particulièrement raisonnable si l’on prend en compte les économies qu’elle va générer. A partir de 350 € et plus, suivant le type et la grandeur du bâtiment à analyser. Par ailleurs, Donjon Diagnostic Expertise propose aux particuliers une formule comprenant le déplacement, un DPE (diagnostic de performance énergétique conforme au Code de la Construction et de l’Habitation) et l’analyse thermographique complète du logement ainsi que la rédaction d’un rapport exhaustif ; le tout pouvant être financé par un crédit d’impôt à hauteur de 50 % (Loi de finances 2009) hors cas de vente ou location.

Source : Cyrille DARRIGADE / e-moving-conseils.fr