• Partager sur :

LA FONDATION DU PATRIMOINE CRÉE DEUX NOUVEAUX FONDS NATIONAUX (1/2)

En 2011, la Fondation du Patrimoine a décidé de consacrer une partie de son budget d’intervention dans la création d’un fonds national pour l’insertion et la transmission des savoir-faire.

Au vu de son bilan très positif, la Fondation a décidé de poursuivre son action dans ce domaine en 2013, et de faire évoluer le fonds initial en deux fonds spécifiques :
le Fonds national en faveur de l’insertion par le patrimoine des publics en difficulté, doté de 1,2 million d’euros ;
le Fonds national pour la valorisation des métiers du patrimoine, doté de 300 000 euros.

Le Fonds national en faveur de l’insertion par le patrimoine des publics en difficulté est destiné à soutenir les projets de sauvegarde et/ou de valorisation du patrimoine réalisés exclusivement dans le cadre de chantiers d’insertion de publics en difficulté (jeunes chômeurs, chômeurs de longue durée, personnes sous main de justice…).
Le Fonds national pour la valorisation des métiers du patrimoine contribue à sensibiliser le public à la spécificité et à la valeur des métiers du patrimoine (tant bâti que mobilier), à encourager les entreprises qui se distinguent en France par l’excellence de leurs savoir-faire, à transmettre ces derniers et à former de nouveaux talents, et à apporter un soutien à des jeunes souhaitant s’initier et se former aux métiers du patrimoine ou enrichir leurs connaissances.

I. FONDS NATIONAL EN FAVEUR DE L’INSERTION PAR LE PATRIMOINE DES PUBLICS EN DIFFICULTE
Consciente que le patrimoine constitue un excellent support pour mener à bien des actions d’insertion sociale et professionnelle en direction de publics en difficulté, la Fondation du Patrimoine consacre depuis 2011 une partie significative de son budget d’intervention à des actions participant à la lutte contre l’exclusion.
Les chantiers d’insertion permettent à certains publics, confrontés à de grandes difficultés, de retrouver leur place dans la société et se sentir intégrés par le biais des métiers du patrimoine. Les champs d’application de ces chantiers sont divers : préservation de l’environnement, aménagements urbains, mais également restauration du patrimoine bâti.
On constate par ailleurs que les métiers du bâtiment sont encore largement dévalorisés aux yeux des jeunes. La restauration du patrimoine bâti leur donne l’opportunité d’apprendre un métier qui leur permettra d’accéder à l’emploi.
La Fondation du Patrimoine s’engage activement en ce domaine, et a doté ce fonds pour l’année 2013 d’un million deux cent mille euros.

1.TYPES D’ACTIONS ÉLIGIBLES
Le fonds est destiné à soutenir les projets de sauvegarde et/ou de valorisation du patrimoine réalisés exclusivement dans le cadre de chantiers d’insertion de publics en difficulté (jeunes chômeurs, chômeurs de longue durée, personnes sous main de justice…).
Les chantiers de jeunes bénévoles ne sont pas éligibles aux interventions du fonds.
2. MAITRES D’OUVRAGE CONCERNÉS
► Collectivités territoriales,
► Associations,
► Entreprises d’insertion.
Ces actions concernent des éléments de patrimoine bâti ou mobilier. La priorité est donnée aux projets relatifs au patrimoine non protégé. Les projets afférents au patrimoine naturel pourront être soumis dans le cadre du fonds national patrimoine naturel.
3. MONTANT DES SUBVENTIONS ACCORDÉES
► Il sera déterminé au cas par cas par le comité de sélection des projets
► Il sera plafonné à 30.000 € et ne pourra dépasser 80 % des dépenses éligibles.

4. PROCÉDURE ET CALENDRIER DES CESSIONS
Les porteurs de projet doivent contacter en premier lieu la délégation de leur région. Les dossiers, complets, doivent être remis à la délégation régionale au moins un mois avant la tenue des comités de sélection qui se tiendront en 2013 les : 28 mars – 27 juin – 2 octobre – 4 décembre.
5. COMPOSITION DU COMITE DE SELECTION
Le comité de sélection, qui se réunit une fois par trimestre, est constitué par :
Frédéric NERAUD – Directeur général de la Fondation du Patrimoine
Guy SALLAVUARD – Directeur des relations institutionnelles de la Fondation du Patrimoine
Moïra GUILMART – Ancienne adjointe au Maire de Paris en charge du patrimoine, membre du conseil d’orientation de la Fondation du Patrimoine.
André GUILLERME – Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers
Georges DUMENIL – Ancien entrepreneur du bâtiment, Vice-président des Maisons Paysannes de France
Louis LENORMAND – Ancien Architecte des Bâtiments de France, Conseiller technique en architecture à la Fondation du Patrimoine
Benjamin MERMET – Directeur du pôle Financement des projets publics à la Fondation du Patrimoine
Rapporteur : Maéva GINER – Chargée de mission Financement des projets publics à la Fondation du Patrimoine
En savoir plus : www.fondation-patrimoine.org/fonds-insertion


Plâtrier stuccateur © FdP