• Partager sur :

La coloc’ d’entrepri​ses ne connait pas la crise !

Oui c’est la crise ! Mais certaines entreprises sont plus malines que d’autres… 10 000* sociétés parisiennes ont déjà adopté le partage de bureaux : LA solution idéale pour faire des économies et favoriser les synergies.

Innovant et gratuit, Bureauxapartager.com est le leader du partage de bureaux en France, une sorte de Airbnb pour les professionnels.
La révolution du partage !

Besoin ponctuel d’une voiture, d’un parking, d’une robe ou d’une perceuse ? De nombreux sites internet proposent aujourd’hui de rentabiliser l’utilisation de biens existants. La tendance est au partage ! Et ce n’est pas seulement une mode, l’économie du partage est en train de révolutionner notre façon de consommer et porte même un nom : la consommation collaborative.
Lancé en 2007, Bureauxapartager.com est un service gratuit très apprécié des entrepreneurs, avec en 2012, plus de 200 000 annonces consultées.
Pour 2013, BAP veut démocratiser le partage de bureaux dans toutes les villes de France, et à l’international : avec shareyouroffice.com et oficinaparacompartir.com.

Un marché de plusieurs milliards d’euros
Des millions de m2 de bureaux sont inutilisés en Ile-de-France, un manque à gagner qui se chiffre en milliards d’euros. BAP apporte une solution concrète et avantageuse aussi bien pour le propriétaire que pour les PME qui mutualisent leurs frais.
Fort de ce constat et sachant que l’immobilier représente le 2e poste de coûts pour les entreprises (après les salaires), BAP s’est donné comme objectif d’aider les entreprises à plus et mieux partager leurs bureaux.

*Estimation BAP

INTERVIEW DU FONDATEUR
Fondateur de la société Bureaux A Partager en 2012, Clément Alteresco participe activement au développement du numérique et de l’entrepreneuriat depuis 10 ans, notamment en tant qu’associé de faberNovel.
Clément co-fonde successivement la société de production Timuzo, puis Digitick (acquise par Vivendi) et pariSoma, un espace de coworking à San Francisco.

Comment vous est venue l’idée de créer BAP ?
En 2007, je cherchais des colocataires pour faberNovel, car nos bureaux étaient trop grands. Aucun site ne répondait à ce besoin.
J’ai donc décidé de combler ce manque en créant www.bureauxapartager.com.

Quel est l’intérêt pour les entreprises de partager leurs bureaux ?
3 raisons principales :
1) Faire des économies : la colocation permet aux entreprises de mutualiser certains frais.
2) Créer des synergies : le partage d’un espace permet de favoriser les échanges et la créativité.
3) Rester flexible : le bail classique 3/6/9 ne permet pas aux entreprises d’adapter facilement la superficie de leurs bureaux à leur croissance. Sans parler du fait qu’une petite entreprise est souvent incapable de se projeter à plus d’un an et n’a pas forcement l’assise financière ou les garanties bancaires demandées. Tout entrepreneur a été confronté à ce problème… Le partage de bureaux donne la possibilité à l’entreprise de libérer ou d’occuper ses espaces en fonction de ses besoins. C’est un nouveau moyen d’apporter de la flexibilité sur le marché l’immobilier professionnel.

Quels sont les objectifs du site ?
Depuis 5 ans, le site met en relation gratuitement les offreurs et les demandeurs. Le site opère comme une place de marché, et j’espère qu’il va continuer à rendre service à tous ces entrepreneurs qui partagent leurs bureaux.
Notre travail aujourd’hui, consiste à aider les entrepreneurs à professionnaliser le partage de bureaux. Que ce soit en les conseillant sur la partie juridique, sur les services à partager ou sur la valorisation de leur offre.
Et demain, notre objectif est de mettre à disposition de nos clients des outils performants pour plus et mieux partager.

Quel est le modèle économique de BAP ?
Nous ne tirons pas de profit du site puisqu’il est gratuit.
Pour gagner notre vie, nous apportons des prestations de services aux entreprises offreuses qui souhaitent bénéficier de notre expérience et d’un accompagnement professionnel : conseil, valorisation de l’espace, partie juridique, gestion des bureaux partagés, etc.

Avez-vous d’autres projets en tête pour BAP ?
Plein ! Mais en priorité, nous aimerions continuer à développer la pratique du partage de bureaux en France en aidant les entreprises qui hésitent encore à passer à l’acte !