• Partager sur :

Jeudi-Noir / Prochaine étape : la baisse des loyers indécents !

Jeudi Noir se félicite du retour à un encadrement des loyers à la relocation annoncé par Cécile Duflot, mais cela ne suffira pas à revenir à des loyers raisonnables. D’autres réformes, autrement plus ambitieuses, restent indispensables.

L’encadrement des baux à la relocation est une revendication ancienne de Jeudi Noir, qui aurait dû, pour empêcher l’inflation des dernières années, être mise en œuvre dès notre création en 2006, aux plus beaux jours de la bulle immobilière, quand les hausses de loyer à la relocation frôlaient les 10 %. Pendant la dernière décennie, les locataires se sont appauvris et les bailleurs, qui n’arriveront pas aujourd’hui à nous faire pleurer, se sont enrichis comme jamais.

550 euros par mois hors charges pour une chambre de 10 m² sous les toits. Une simple annonce du PAP* parmi tant d’autres suffit à démontrer la nécessité de réguler les loyers stratosphériques du parc privé. Or, avec le décret annoncé, ce loyer indécent ne pourra pas augmenter plus vite que l’inflation, certes, mais il restera tout autant indécent.

Jeudi Noir met donc en garde le gouvernement : cette simple mesure ne saurait suffire à faire atterrir les loyers. Il faudra tout d’abord vérifier son application, donner au locataire la capacité de saisir un juge et en finir avec les « meublés », un statut dérogatoire qui laisse une très grande liberté au propriétaire pour augmenter les loyers à sa guise.

Surtout, il faut pouvoir ramener les loyers chers dans la moyenne, en fonction d’un miroir des loyers inspiré du modèle allemand, qui n’a jamais fait fuir les bailleurs privés, bien au contraire. Mieux même : les militants de Jeudi Noir se préparent à la prochaine bataille : une véritable baisse des loyers, jusqu’à -20 %, conformément aux promesses de la majorité durant la campagne et au vote du Sénat de gauche en décembre dernier.

Les cinq revendications de Jeudi Noir pour 2012 : http://www.jeudi-noir.org/wp-content/uploads/2012/04/5-propositions-web.pdf

Contacts: Manuel 06 22 59 95 07 – Lionel 06 20 60 19 40

* Dans immeuble standing, avec digicode et gardien. Au 6e et dernier étage, ascenseur. Jolie petite studette entièrement meublée, 10,14 m², refaite à neuf, très belle vue sur Paris, aucun vis-à-vis. Métro Alexandre Dumas, 3 mn place de la Nation, proche toutes commodités. Libre fin juin. Bail étudiant. 550 €/mois + 25 € charges. Sérieuse garantie parentale demandée. 06.82.27.18.78