• Partager sur :

Immobilier/Île Maurice: une bonne année en perspective avec le décollage de l’offre RES

L’offre immobilière explose et se “démocratise”, avec dix nouveaux chantiers de programmes immobiliers sous le régime du RES lancés ou déjà en cours de livraison

Le rythme récent des transactions laisse augurer d’un volume des ventes de 200 à 250 appartements et villas sur l’année 2010, avec des prix à partir de 200.000 euros l’unité PORT LOUIS — Le rythme des transactions de vente d’appartements et de villas à l’île Maurice pourrait connaître une forte accélération en 2010, grâce à une explosion de l’offre consécutive à l’arrivée sur le marché de nouveaux programmes immobiliers de type RES (Real Estate Scheme), permettant d’offrir des niveaux de prix plus abordables pour les acquéreurs étrangers.

“Avec le retour de la confiance, 2010 devrait s’annoncer comme une année prometteuse pour l’immobilier mauricien, après le ralentissement constaté l’an dernier”, affirme Delphine Taylor, directrice générale de lexpressproperty.com, le 1er portail immobilier de l’île Maurice. “La particularité cette année va être l’arrivée d’une nouvelle offre liée aux programmes immobilier RES, très attractifs pour les acquéreurs et investisseurs étrangers avec des niveaux de prix plus accessibles à un segment moyen de clientèle”.

Avec 60 villas vendues durant le dernier trimestre 2009, la tendance des transactions immobilières semble de nouveau à la hausse. Selon les prévisions du département du développement foncier et d’hospitalité du Board of Investment (BOI, agence du ministère des Finances), entre 200 et 250 unités, tous programmes confondus, devraient être vendues en 2010, ce qui correspond à des investissements directs étrangers de quelque 1,5 milliard de roupies mauriciennes (environ 36 M €).

“Démocratiser” l’offre immobilière
Ces nouveaux programmes RES ont été rendus possibles par un nouveau cadre règlementaire mis en place en 2008 qui a supprimé le seuil minimum de 500.000 USD (environ 367.000 €) fixé pour l’acquisition d’une propriété par des étrangers. Jusqu’à présent, ces derniers ne pouvaient acheter que des programmes dits IRS (Integrated Resort Scheme), des projets très haut de gamme de villas de luxe, généralement à des prix dépassant 1,2 million d’euros, et donc réservés à une clientèle fortunée.

“Le but avec les RES était de démocratiser l’offre immobilière en supprimant ce seuil de prix minimum.
Cela permet d’attirer de nouveaux investisseurs et d’élargir le marché immobilier à un segment de clientèle doté de budgets moyens. On trouve ainsi des appartements F2/F3 en résidences haut standing à des prix qui débutent aux alentours de 200.000 euros et des villas à partir de 350.000 euros”, poursuit Delphine Taylor.

Au total, 29 projets RES ont été approuvés en un an par le gouvernement mauricien, contre 24 au cours des cinq dernières années pour les IRS. Mais, pour ces derniers, cinq seulement ont été construits, trois étant prévus cette année. En revanche, les programmes RES connaissent un véritable décollage: pas moins de dix chantiers ont déjà débuté ou sont prévus en 2010, ce qui devrait permettre de créer quelque 1.500 emplois dans le secteur.

Parmi ces programmes RES, plusieurs chantiers sont déjà bien avancés, comme ceux de “Port Chambly”, dans le nord ouest de l’île, “Athéna” à Grand Baie ou encore « Belle Rivière » dans le sud de l’île. La livraison de ces villas est prévue courant 2010.

En ce qui concerne les IRS, à Anahita, les 70 résidences de la 1ère phase, l’Aldamante, ont été livrées, de même qu’une majorité des luxueuses villas du Four Seasons dont les heureux propriétaires peuvent maintenant profiter en toute tranquillité.

La première phase des Villas Valriche est en voie d’achèvement. Les premiers propriétaires ont aussi déjà commencé à prendre possession de leurs villas.

Qui achète ?
Contrairement à d’autres destinations exotiques où le marché immobilier est saturé, avec un marché de seconde main surapprovisionné par des propriétaires qui tentent de revendre à tout prix, le marché immobilier mauricien est encore jeune, avec une offre naissante et des avantages compétitifs en termes de prix et de qualité, ainsi que de nombreux atouts (offre de loisirs, économie florissante, fiscalité avantageuse) qui lui garantissent une valeur globale à la fois durable et élevée.
“On constate que, pour les RES, l’origine géographique des acheteurs est identique à celui des acquéreurs de villas IRS. Ce sont en grande majorité des Européens – Français, Suisses, Britanniques, Belges – et aussi des ressortissants d’Afrique du Sud et des Emirats arabes”, précise Delphine Taylor.

“En général, beaucoup d’acheteurs potentiels viennent d’abord en séjour. Les autres sont des habitués de la destination touristique, de véritables amoureux de l’île Maurice, qui y viennent régulièrement pour son cadre enchanteur, ses magnifiques parcours de golf ou la gentillesse de ses habitants”.

La hausse de la demande est aussi dopée par la demande croissante d’investisseurs et retraités étrangers qui s’expatrient à l’île Maurice, attirés par les avantages de l’île, notamment sa compétitivité sur le plan fiscal, avec son taux unique de 15% pour l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés. Il n’y a par ailleurs ni impôt sur les dividendes et les plus-values, ni impôt sur la fortune, ni droits de succession et pas de restrictions sur les mouvements de capitaux. Les étrangers qui acquièrent un bien immobilier d’au moins 367.000 euros peuvent aussi obtenir un permis de résidence.

A propos de lexpressproperty.com
Le site lexpressproperty.com est le 1er portail immobilier de l’Île Maurice. Il offre le plus grand choix d’annonces immobilières de promoteurs et d’agents immobiliers mauriciens, ainsi qu’un grand nombre d’informations pratiques et légales et des conseils pour acheter, vendre et louer. Fondé en janvier 2009 par Delphine Taylor, le site s’est imposé comme un acteur majeur du marché immobilier à l’île Maurice : plus de 3.000 annonces en ligne, 60 agences et projets immobiliers en cours de développement sur l’île, et plus de 487.000 visites en provenance de 181 pays.

Pour en savoir plus : www.lexpressproperty.com

Delphine TAYLOR, Directrice générale
Tél: + +230 263 23 78
d.taylor@lexpressproperty.com
www.lexpressproperty.com

Source : Bridge Communication