• Partager sur :

Immobilière 3F livre deux opérations à Boulogne-Billancourt (92), totalisant 158 logements sociaux

Deux illustrations de la diversité des interventions d’Immobilière 3F
dans la 2ème commune résidentielle du Grand Paris

Immobilière 3F vient de livrer deux nouvelles opérations locatives sociales à Boulogne-Billancourt. La première, située avenue Emile Zola et comprenant 29 logements, illustre la diversité architecturale des constructions développées par 3F. La seconde, de 129 logements, réalisée boulevard Jean Jaurès dans le cadre d’une opération de démolition-reconstruction, traduit l’engagement de la société en faveur de la politique de rénovation urbaine conduite hors sites ANRU.

Avec cette nouvelle offre locative diversifiée (57 PLS, 93 PLUS et 7 PLAI), Immobilière 3F s’attache à répondre au dynamisme démographique et économique de Boulogne-Billancourt, où la demande de logements sociaux est particulièrement forte. Elle apporte également sa pierre au Grand Paris en développant son patrimoine dans la 2ème ville la plus peuplée d’Ile-de-France, qui accueillera près du quartier du Trapèze la future gare du métro Grand Paris.

29 logements, quartier du Trapèze : un immeuble au parti architectural audacieux

Implanté dans la ZAC Val-de-Seine où se côtoient bureaux, logements, équipements scolaires et culturels, ce programme a été construit sur d’anciens terrains de la régie Renault. Il se situe au nord du nouveau quartier du Trapèze, au carrefour de l’avenue Emile Zola, de la future « Grande Traverse », large aménagement paysager piétonnier, et du passage El Ouafi.

La démarche de l’Agence Bülher, lauréate du projet, a été d’exploiter cet emplacement très ouvert pour concevoir un bâtiment au parti architectural audacieux et multiple dans son approche. Le traitement des façades, envisagées comme étant toutes principales, suggère la cohabitation de deux immeubles en un seul bâtiment. L’angle marqué et structurant de l’avenue Emile Zola, qui offre un contraste de surfaces grises creusées de niches rouges, laisse en effet place, sur l’allée paysagère Robert Doisneau située en cœur d’îlot, à un volume gradué et ciselé, animé par des terrasses colorées, disposées de manière aléatoire et ludique.

Cet immeuble comprend sur 7 niveaux (R+6) 29 appartements (2 studios, 5 T2, 12 T3, 8 T4 et 1 T5) et autant de places de parking en sous-sol. Il bénéficie du label BBC, garantissant aux locataires confort et maîtrise des charges.

D’un coût de réalisation de 6 millions d’euros, l’opération a bénéficié de subventions de l’État, de la région, du département et de la ville. Elle propose des niveaux éligibles à l’Aide personnalisée au logement (APL)

Les logements ont été attribués aux collectivités et organismes réservataires ayant subventionné cette opération : la préfecture (7 logements), le conseil général (5 logements), la ville (15 logements).

129 logements, rue Molière – rue des Longs Près : la seconde tranche d’une opération de démolition-reconstruction réalisée en centre-ville

Ce programme constitue le seconde tranche d’une opération de démolition-reconstruction d’un ensemble originel de 183 logements implanté, à Boulogne-Billancourt, dans un périmètre délimité par le boulevard Jean Jaurès, la rue Molière et la rue des Longs Près.

Après avoir livré, en juillet 2008, une première tranche de 97 logements reconstruits en lieu et place de 71 logements démolis au 233-237 boulevard Jean Jaurès, Immobilière 3F a mis en service 129 logements réalisés sur les parcelles libérées par la démolition de 112 logements du 48/52 rue des Longs Près et du 7 rue Molière.

Pour cette opération, conçue par l’atelier d’architecture Catherine Furet, Immobilière 3F s’est attachée à recréer un lien entre les petites échelles du bâti ancien et celles des édifices plus récents qui jouxtent le projet. Les quatre immeubles sont ainsi organisés dans une alternance de volumes hauts (R+5) et bas (R+3). Ils abritent 129 appartements (32 T2, 64 T3, 17 T4 et 10 T5), une halte-garderie de 30 berceaux vendue à la ville et 128 places de stationnement. L’opération est labellisée Qualitel THPE 2005 et certifiée Habitat & Environnement.

D’un montant de près de 20 millions d’euros, cette opération a bénéficié de subventions de l’État, de la région, de la communauté d’agglomération Val de Seine (garantie des emprunts), des collecteurs d’Action Logement Solendi, Aliance et Cilgère, ainsi que des ministères des Finances, de la Culture, de l’Intérieur et de la Défense.

Les logements ont été attribués à la préfecture (28 logements), la région (4 logements), la ville (17 logements), les collecteurs d’Action Logement (68 logements) et aux ministères de l’Intérieur (4 logements), de la Défense (3 logements), des Finances (2 logements) et de la Culture (2 logements).

A propos d’Immobilière 3F :
Entreprise sociale pour l’habitat, Immobilière 3F gère un patrimoine de 115 000 logements. Principalement implantée en Ile-de-France, la société se développe également dans le Grand Ouest et en Languedoc-Roussillon. En 2011, elle a livré 2 800 nouveaux logements et lancé la construction de 2 800 autres.

A propos de 3F :
3F constitue le pôle immobilier du Groupe Solendi. Composé d’Immobilière 3F, société mère, et de 13 Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), 3F gère 192 000 logements sociaux, foyers et commerces, dont plus de 130 000 en Ile-de-France. 3F est engagé dans une politique de développement durable avec des constructions neuves labellisées au minimum BBC ou RT 2012 et certifiées Habitat & Environnement profil A. 3F participe aussi à la politique de rénovation urbaine au travers de 56 opérations dans toute la France.