• Partager sur :

Immobilier : un projet de vie comme élément déclencheur, le prix comme élément de décision

AVendreALouer.fr, accélérateur de rêves immobiliers, a mesuré, fin 2012, la perception qu’ont les Français des prix et de la situation du marché immobilier. Voici les grands enseignements de cette étude :

Acheter ou vendre : l’immobilier est d’abord un projet de vie

Pour 6 Français sur 10, c’est un événement familial ou professionnel qui déclenche un achat de logement. 36% jugent un changement de situation professionnelle (statut, salaire, mutation, etc.) comme élément le plus incitatif, quand 25% l’expliquent par un changement de vie personnelle (emménagement à deux, arrivée d’un bébé…).

Les autres se montrent plus opportunistes. 22% estiment qu’une bonne opportunité (bonne affaire, vente aux enchères, vente privée, proposition de son propriétaire pour acheter en priorité un logement en location…) pourra déclencher l’acte, 17% qu’un marché de l’immobilier propice (mesures fiscales incitatives, prix de l’immobilier, taux de crédit…) sera l’élément déterminant.

A noter que 16% des Français interrogés en novembre 2012 déclarent avoir un projet immobilier. C’est 7% de moins qu’en juin (vs 23%).

Concrétisation du projet : le prix reste le nerf de la guerre !

Pour 53% des Français, des prix à la baisse permettant d’acheter moins cher ou plus grand constituent le facteur majeur pour concrétiser un projet immobilier.

25% sont avant tout sensibles à des taux d’emprunt favorables et 17% aux mesures fiscales incitatives. Une faible part, 5%, se montre motivée par des prix à la hausse en vue de faire une plus-value rapidement.

43% des Français estiment indispensable de suivre l’évolution des prix de l’immobilier tout au long de leur projet et 22% font de la connaissance des prix un pré-requis pour se lancer.
Seul 1 Français sur 3 estime secondaire de suivre l’évolution des prix.

Marché propice ou défavorable ? Les Français sont dans le flou !

Près de la moitié des Français interrogés s’avouent incapables de juger de la situation actuelle du marché. A la question « Est-ce le bon moment pour acheter ? », 43%, en effet, ne se prononcent pas ! 33% estiment, de leur côté, que le moment est défavorable et 24% jugent, au contraire, la situation propice.
Ces chiffres donnent le sentiment d’un marché peu « lisible » pour l’ensemble des Français, y compris pour les 16% d’intentionnistes à l’achat.

Les intentionnistes à l’achat ou à la vente le sont principalement en raison des prix du marché, des taux d’emprunt et de la situation de l’offre et de la demande.
Paradoxalement, ceux qui jugent le moment défavorable pointent eux aussi les prix de vente ou d’acquisition, ainsi que la conjoncture économique actuelle.

L’incertitude demeure quant à la situation du marché dans les prochains mois. Interrogés sur 2013, un tiers des Français estiment que les prix vont stagner, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Pour autant, ils perçoivent encore une augmentation des prix, plus marquée dans l’immobilier neuf (25%) que dans l’ancien (17%).

A noter que la situation actuelle du marché français immobilier pousse 16% des interrogés à regarder ce qui se passe à l’international, que ce soit pour y habiter* (7% d’interviewés évoquent ce critère), pour y investir* (7%) ou pour y avoir sa résidence secondaire* (4%).

www.avendrealouer.fr

*Question à choix multiple.

En résumé, les résultats de l’enquête pointent clairement les difficultés à comprendre le marché immobilier, pourtant nécessaire pour concrétiser des projets fondateurs dans la vie des Français. Dans ce contexte, les agents immobiliers représentent les meilleurs alliés des Français. Sur le terrain tous les jours, au fait des prix et des tendances, ces spécialistes sont les mieux placés pour conseiller vendeurs et acheteurs. C’est pourquoi A Vendre A Louer a fait le choix depuis toujours de collaborer avec les professionnels.

Omnibus OpinionWay Echantillon de 1024 personnes, âgées de 18 ans et plus (échantillon représentatif des Français âgés de 18 ans et plus sur les critères de sexe, d’âge, CSP, région et taille d’habitat), en France, du 14 au 16 novembre 2012.