• Partager sur :

IMMOBILIER DE LUXE: Un marché à plusieurs vitesses : résultats 2012 mixtes pour Sotheby’s International Realty France-Monaco

Sotheby’s International Realty France – Monaco annonce des résultats 2012 solides

Volume de ventes de plus de € 588 millions en 2012, + 12 % par rapport à 2011
430 ventes avec un prix moyen de € 1.39 million en 2012
Plus de 50 ventes entre € 2.5 et € 20 millions
Prix moyen +21 % par rapport à 2011
Ralentissement au 4ème trimestre 2012, stabilisation attendue au 2ème trimestre 2013

Sotheby’s International Realty France – Monaco, le leader français de l’immobilier de prestige avec plus de 55 agences immobilières en France, annonce aujourd’hui des résultats mixtes pour les ventes de propriétés de luxe françaises pour l’année 2012.
Alexander Kraft, Président – Directeur Général de Sotheby’s International Realty France – Monaco, explique : « Après trois premiers trimestres assez solides, Sotheby’s International Realty France a pu noter un ralentissement des transactions conclues pour le 4ème trimestre 2012, un résultat des inquiétudes politiques et économiques françaises. »
L’évaluation de ventes de Sotheby’s International Realty France en 2012 :

Volume de ventes (sans locations ou commercialisations)
– 1er trimestre 2012 : Volume de ventes de € 168 millions, avec 152 ventes réalisées
– 2ème trimestre 2012 : Volume de ventes de € 171 millions, avec 99 ventes réalisées
– 3ème trimestre 2012 : Volume de ventes de € 167 millions, avec 100 ventes réalisées
– 4ème trimestre 2012 : Volume de ventes de € 81 millions, avec 79 ventes réalisées
– Total 2012 : Volume de ventes de € 588 millions
– Hausse de 12 % par rapport à 2011 (volume de ventes 2011 : € 523 millions)

« Nous avons constaté un début d’année très fort, avec une activité impressionnante jusqu’en mai 2012 », précise Alexander Kraft. Il poursuit : « Ces résultats remarquables s’explique par la volonté des acheteurs et des vendeurs de conclure leurs transactions avant la modification des lois sur la plus-value et les élections présidentielles 2012. »
« Le 3ème trimestre a été encore très stable, reflétant l’activité des trimestres précédents. En revanche, au 4ème trimestre, nous avons dû noter une baisse importante de l’activité de -21 % en nombre de transactions. Cette baisse est manifestement due à une perte de confiance d’acheteurs français, liée aux inquiétudes politiques et économiques.
« En effet, nous voyons un marché à deux vitesses. Le marché pour des biens entre € 0.5 million et € 2.5 millions, à Paris mais aussi pour les résidences secondaires en province, a ralenti pendant les derniers mois de l’année 2012, et les prix ont baissé d’environ 10 %. Par contre, le marché pour les biens très haut de gamme, entre € 2.5 millions et plus de € 20 millions, affiche encore une activité assez stable, particulièrement grâce aux étrangers à la recherche d’investissements alternatifs à long terme dans la pierre française. En 2012, nous avons pu vendre plus de 50 biens entre € 2.5 millions et € 20 millions ; notre prix moyen a été d’environ € 1.4 millions, une hausse de 21 % par rapport à 2011.

Prix moyen des transactions effectuées
– Prix moyen en 2010 : € 0.998 million
– Prix moyen en 2011 : € 1.17 million
– Prix moyen en 2012 : € 1.39 million
– soit une hausse de 21 % par rapport à 2011

« Nous voyons une tendance très claire : Les acheteurs ne sont plus prêts à payer des prix élevés pour des biens de prestige qui n’affichent pas d’atouts particuliers ; les acquéreurs n’acceptent plus des prix au mètre carré de plus € 12.000 pour des appartements familiaux parisiens qui ne sont pas localisés dans les quartiers les plus recherchés, qui ne sont pas rénovés, ou qui ont d’autres inconvénients. La même tendance peut aussi être observée dans le marché du très haut de gamme : Des prix au mètre carré supérieurs à € 20.000 sont uniquement acceptés s’il s’agit des propriétés uniques, comme des penthouses ou hôtels particuliers importants dans les endroits les plus demandés, en parfait état et décorés par des architectes. », précise le P.-D.G. de Sotheby’s International Realty France – Monaco.

« A mon avis, les prix vont encore baisser environ entre 5 – 10 % dans les mois à venir, pour atteindre une baisse totale d’environ 15 – 20 % par rapport aux prix les plus élevés au printemps 2012. Cette correction cyclique est complètement naturelle et un résultat logique de la hausse récente, et va aider à débloquer le marché plus tard en 2013. En effet, le marché actuel offre des opportunités intéressantes pour les acheteurs bien informés car nous voyons déjà des inventaires plus élevés, et les transactions se font à la condition que les vendeurs soient prêts à négocier. », conclut Alexander Kraft.

En savoir plus sur Sotheby’s International Realty :
Fondé en 1976 à l’origine comme département immobilier de Sotheby’s, l’une des plus grandes et des plus anciennes maisons de vente aux enchères du monde, Sotheby’s International Realty est devenu le leader mondial pour la vente de l’immobilier de prestige avec plus de 650 agences immobilières dans plus de 50 pays. En France, Sotheby’s International Realty est représenté par plus de 55 agences indépendantes dans les plus importants marchés immobiliers de l’hexagone offrant plus de 2.000 propriétés de luxe entre € 250.000 pour des pieds-à-terres et plus de € 150 millions pour des grandes propriétés à la vente et à la location.