• Partager sur :

Hygiène et propreté de la maison : les 4 points fondamentaux

Choisir de prendre soin de sa maison signifie investir dans la qualité de vie, la santé des membres de sa famille, le confort quotidien et, enfin et surtout, la durabilité des matériaux qui la composent, notamment les sols, les murs et les meubles.

C’est pourquoi il est si important de se procurer les bons produits, en travaillant habilement, surface par surface, de manière sage et consciente.

Point 1 : Les bons outils

Que vous fassiez appel à une entreprise de nettoyage, à une femme de ménage de confiance ou à l’usage de vos propres mains, il est essentiel de connaître  les étapes essentielles à respecter pour éviter de commettre des erreurs qui ne peuvent parfois pas être corrigées. Mais, même avant cela, vous devez vous procurer les bons appareils et outils pour exécuter votre propre programme de nettoyage.

Pour passer en revue les points, vous devez posséder des gants, des linges ou chiffons pour nettoyer, des seaux, des éponges et sacs pour mettre les ordures ou pour un rangement efficace des produits d’entretien et enfin, des produits chimiques de type eau de javel, soude et bicarbonate. Que vous utilisiez un type jetable ou non, l’important est que vos mains soient toujours protégées, pour éviter qu’elles ne restent trop longtemps en contact avec l’eau, les produits chimiques et la saleté. Pour ce qui est des produits spécifiques, tous les environnements et matériaux ont des besoins différents. Ne l’oubliez pas car cela pourrait les mettre en danger. Ayez également des appareils ménagers adaptés. C’est certainement l’aspect le plus “cher” de l’ensemble qui représente un véritable investissement sur la vie d’une personne.

Vous pouvez aussi ajouter quelques produits d’entretien naturel à votre liste en privilégiant le citron ou encore des huiles essentielles.

Une fois que vous avez mis en place votre “arsenal”, vous pouvez procéder à l’établissement d’un planning de nettoyage à respecter au quotidien afin qu’il s’intègre dans votre routine sans aucun effort et en évitant tout imprévu.

Point 2 : le planning

Un bon planning hebdomadaire ou mensuel est dressé en fonction de ses habitudes et de son temps libre : il y a ceux qui sont plus libres le week-end et ceux qui le sont certains jours de semaine, ceux qui préfèrent s’installer aux premières heures du matin et ceux de l’après-midi ; même, les plus “nocturnes” préfèrent faire fonctionner la machine à laver aux heures les plus sombres pour économiser sur les factures d’électricité et avoir la commodité d’étendre leur linge au soleil du matin.

En bref, le mot clé à ce stade est “personnaliser” car chaque femme connaît parfaitement ses propres besoins et engagements.

Un conseil général, cependant, est d’aménager une pièce par jour, au cas où vous vivriez dans un logement plutôt spacieux, et de prêter attention, au contraire, quotidiennement à la salle de bain et à la cuisine, qui sont les environnements les plus liés à la santé et à l’hygiène, ainsi que ceux les plus fréquentés par toute la famille.

Qui possède aussi des espaces extérieurs, tels que balcons, jardins et terrasses, peut penser à un nettoyage plus approfondi, comparé à l’intérieur des maisons, à moins, bien sûr, que vous ne possédiez des animaux domestiques : dans ce cas, tout change selon les habitudes de leurs amis à fourrure !

Point 3 : Le choix des appareils et des électroménagers

Nous avons anticipé qu’un bon nettoyage de la maison passe aussi par les bons appareils et outils.
En fait, si un balai classique et “vintage” peut aider à faire un nettoyage rapide et soudain, un balai électrique peut vraiment révolutionner la vie en faisant une dépense même minime, en parvenant à garder le sol (et pas seulement) propre plus longtemps et plus profondément.

Si tout cela s’accompagne de la puissance d’un aspirateur professionnel de dernière génération, vous pouvez être sûr de garder votre maison non seulement parfaitement propre et rangée, mais aussi aseptisée. Il existe de nombreux types d’aspirateurs sur le marché, en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire et du budget dont vous disposez, mais un bon conseil à suivre peut être de se fier à des appareils qui fonctionnent sans vapeur mais uniquement grâce à un pouvoir d’aspiration énergétique, aidé par une accumulation de saleté dans les sacs : les aspirateurs sans sacs sont en effet équipés de compartiments pour vider, une tâche qui peut être désagréable, encore moins hygiénique et, de plus, ennuyeuse, surtout pour ceux qui souffrent d’allergies à la poussière.

Point 4 : Les remèdes de grand-mère

Mais il n’y a pas que la technologie qui soit utile. En cette ère de super-technologies et de numérique, il ne faut absolument pas oublier les conseils qui se transmettent de mère en fille depuis des générations et qui restent utiles, définitifs et aussi économiques!

Un exemple ?

Le vinaigre blanc est utile pour éliminer le calcaire de l’eau utilisée par le lave-linge pour laver le linge. De plus, il peut sans danger se substituer à l’adoucissant et ne laissera aucune trace (même pas d’odeur) : essayez-le vous-même ! Combiné à d’autres substances, c’est aussi un excellent dégorgeoir pour les tuyaux (portés à ébullition et alternés avec du gros sel), un parfait désodorisant pour ceux qui vivent avec des animaux de compagnie ainsi que, avec le bicarbonate, un parfait détartrant, anti-moisissure et détachant pour les canapés, les tapis et les vêtements. L’important est de se rappeler que, pour certaines surfaces délicates, il peut être corrosif et qu’il vaut donc la peine d’utiliser d’autres produits (comme l’huile pour nettoyer et nourrir le bois ou l’alcool pour les vitres et les écrans de télévision et de contrôle).

En bref, avec quelques astuces et une dépense réduite jusqu’à l’os, l’organisation de votre maison peut devenir une simple routine à intégrer et, presque, à oublier, dans votre vie !