• Partager sur :

Enquête Ipsos pour Vieilles Maisons Françaises : Un siècle de protection des monuments historique​s, pour quel avenir?

La protection du patrimoine bâti et paysager :enquête d’opinion auprès des Français et des propriétaires de demeures historiques

Une enquête réalisée pour les VMF par Ipsos

La loi de 1913 sur la protection des monuments historiques a 100 ans ! A cette occasion,Ipsos et les VMF se sont associés pour réaliser une grande enquête d’opinion sur le patrimoine. Le dispositif, à la fois global et original, propose un regard croisé entre le grand public d’une part et les propriétaires de demeures historiques adhérents aux VMF d’autre part. Ces deux populations ont été interrogées par internet du 9 au 22 mars 2013.

Les attentes de l’opinion sont fortes en matière de protection du patrimoine
· Cent ans après sa mise en place, la loi de protection des monuments historiques a encore toute sa légitimité et répond à une vraie attente de l’opinion. Pour presque patrimoine est un enjeu important. Il est même prioritaire pour 38% des personnes interrogées
· Sur ce point, les Français ne sont pas démentis par les propriétaires de demeures historiques. En tant qu’acteurs de la sauvegarde du patrimoine, 77% d’entre eux estiment qu’il s’agit d’un enjeu prioritaire.

Si beaucoup reconnaissent qu’il existe des mesures de protection efficaces pour la majorité (66% des Français) le patrimoine n’est pas suffisamment protégé
· Dans leur grande majorité, les Français et les propriétaires considèrent que la sauvegarde du patrimoine est assurée de manière efficace (à 72% pour le grand public et à 67% chez les propriétaires).
· Mais efficace ne signifie pas nécessairement suffisant. Pour une nette majorité de Français (66%) comme pour une large part de propriétaires (74%), le patrimoine bâti et paysager est insuffisamment protégé contre seulement 31% de Français et 25% de propriétaires pour qui ce patrimoine est protégé comme il faut.

L’entretien et la transmission d’un héritage et de traditions au coeur de l’enjeu.

Le rôle du patrimoine est particulièrement souligné pour l’éducation et la transmission d’un héritage historique et culturel (le patrimoine a un rôle très important à jouer dans ce domaine pour 43% des Français et 67% des propriétaires) et pour la préservation de l’artisanat et du savoir-faire français (41% des Français et 56% des propriétaires).

Son rôle économique est également souligné, mais avec un peu moins de force que sa fonction mémorielle. 31% des Français et 42% des propriétaires estiment que le patrimoine bâti et paysager joue un rôle très important dans le développement économique de la France (la création d’emplois, le tourisme).

Ipsos_Vieilles_Maisons_Francaises_Juin_2013.pdf