• Partager sur :

Comment devenir agent immobilier indépendant ?

Il n’y a jamais eu autant d’agences immobilières qu’il s’agisse d’enseignes nationales franchisées ou indépendantes.

La France compte plus de 213 000 agences aujourd’hui alors qu’il y en avait à peine 160 00 en 2008. Le secteur de l’immobilier a enregistré la vente de plus de 1,15 millions de biens dans un délai moyen de 82 jours. Les ventes ont représenté un chiffre d’affaires de 85 milliards (source des données chiffrées : Statista, 2018). Cette activité peut être menée en agence ou si vous préférez, lancez-vous dans l’aventure en tant qu’agent immobilier indépendant.

Comment devient-on agent immobilier ?

Il faut être titulaire d’une carte professionnelle de transaction immobilière qui est délivrée par la préfecture et souscrire également à une assurance professionnelle.

En outre, il faut avoir un diplôme du niveau d’une licence (3 années d’études après le baccalauréat) dans le domaine juridique, commercial ou économique. Néanmoins, il est possible d’obtenir la délivrance d’une carte professionnelle d’agent immobilier sans ce niveau d’études, dès lors que l’on peut justifier de dix années dans certains métiers ou au moins de quatre ans si la personne a été cadre (décret N° 72-678 du 20 juillet 1972, article 14, Journal Officiel du 22 juillet 1972).

Quelles sont les missions d’un agent immobilier ?

Il est l’interlocuteur privilégié des vendeurs et des acquéreurs de bien, qu’il représente une enseigne franchisée ou qu’il soit indépendant. Il connaît la ville et ses quartiers, il est à même de conseiller ses clients sur les caractéristiques de tel ou tel quartier ou arrondissement, sur les recherches les plus demandées, sur le juste prix au mètre carré selon le type de bien, etc. Il peut également accompagner ses clients jusqu’à la signature de l’acte chez le notaire et suivre ainsi le dossier jusqu’à la cession du bien voire les conseillers dans la recherche de financement. Il n’est pas rare que le compromis de vente soit signé chez l’agent immobilier, la présence d’un notaire n’étant obligatoire que pour la signature de l’acte définitif.

Passer par un agent immobilier, c’est déléguer à un professionnel la mise sur le marché et la recherche d’acheteur pour une transaction sereine.

Anne Vaneson-Bigorgne