• Partager sur :

Comment choisir un courtier en prêt immobilier ?

De plus en plus de Français ont recours aux services d’un courtier pour trouver un prêt immobilier au meilleur taux possible. Les offres de courtage et de prestataires sont nombreuses, comment choisir ?

Il y a différents types projets de vie pour lesquels on peut être amené à faire appel aux services d’un courtier : en immobilier, en assurances, en matière d’investissement boursier, etc. Il faut donc choisir un courtier spécialisé selon sa situation pour avoir des offres adaptées telles que celles de VousFinancer.

Qu’est-ce qu’un courtier en immobilier ?

Un courtier est une personne qui exerce la fonction d’intermédiaire les futurs emprunteurs et les organismes de financement. Il a un rôle de conseil, d’accompagnement et de négociation pour soumettre les offres les plus adaptées et les plus intéressantes dans le cadre du projet immobilier de ses clients et de leurs attentes et exigences quant à leur souhait de mensualité, de taux de crédit et de garanties.

Pour être autorisé à exercer son métier, le courtier doit être inscrit à l’Orias qui est l’organisme pour le registre des intermédiaires en assurance. En outre, on numéro d’inscription doit figurer sur tous les documents qu’il transmet à ses clients.

Les différents types de courtier en immobilier 

La profession se divise en trois grandes catégories :

  • Les réseaux de courtiers : ce sont des professionnels qui travaillent au sein des réseaux qui existent et dont le rôle est d’accompagner les futurs acquéreurs dans leur montage financier et leur recherche de prêt immobilier ;
  • Les courtiers indépendants : ils exercent le même métier que les courtiers qui appartiennent à un réseau et sont très présents dans auprès des futurs emprunteurs pour les conseiller et les aider à trouver la meilleure proposition de crédit immobilier ;
  • Les courtiers sur internet : le plus souvent, il s’agit ici de sites qui permettent de comparer pour trouver la meilleure offre.

A quoi reconnaître un bon courtier ?

Outre les avis visibles sur Google, l’agrément d’un courtier est synonyme de professionnalisme. En effet, un courtier agréé doit être titulaire d’un diplôme de niveau 1 obtenu auprès de l’IOBSP (Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement). Les courtiers en immobilier, tout comme les intermédiaires dans le secteur bancaire doivent posséder cette attestation en plus d’être inscrit à l’Orias. Le courtier doit privilégier des partenariats avec plusieurs organismes bancaires pour apporter la meilleure offre à ses clients et établir un mandat sur lequel les frais de courtage sont explicitement mentionnés.

Chaque courtier fonctionne à sa façon : certains accompagnent leurs clients, d’autres donnent conseils avant de diriger ses clients vers ses partenaires bancaires, d’autres montent un dossier complet et se chargent de réaliser les démarches pour vous auprès des banques, jusqu’à ce qu’ils aient en leur possession une offre satisfaisante, etc.
Il faut choisir son courtier selon les prestations attendues, la transparence qu’il propose tout au long de sa mission, son implication et aussi le feeling que vous percevrez en dernier lieu s’il le faut pour faire votre choix !

Anne Vaneson-Bigorgne