• Partager sur :

Agences de listes : le PAP qui valait 300 euros

“A quand un Jeudi Noir des agences de listes ?” Cette question, le collectif Jeudi Noir la posait il y a cinq ans jour pour jour (”A quand un Jeudi Noir des agences de listes ?” Jeudi 30 août 2007)

Hier, l’UFC-Que choisir, au terme d’une enquête approfondie et impitoyable, a révélé l’étendue de l’arnaque. D’après leur enquête, chaque année, dans toutes les grandes villes de France, de vraies-fausses agences immobilières font payer entre 150 et 400 euros à de jeunes précaires innocents pour consulter des annonces périmées, sans la moindre garantie de résultat.

Les contrôles de la Direction des fraudes (DGCCRF) n’y ont rien fait. Nous attendons de la part de la ministre du Logement Cécile Duflot et du ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon une action ferme et résolue contre ces requins de l’immobilier à la petite semaine.

Evitons aux jeunes de se faire bouffer le bras et la main qui tient le portefeuille, interdisons les agences de listes pour le plus grand bonheur des kiosques. Les agences de listes ne sont pas des agences immobilières : fermons-les !

L’arnaque des agences de liste est révélatrice des abus de l’ensemble de la profession immobilière (en 2007 une enquête de la DGCCF révélait 77% d’infractions sur le millier d’agences contrôlées).
La loi Hôquet réglementant le secteur des services immobiliers date de 1970, elle doit être modernisée! Ces arnaques témoignent également de la pénurie criante de logements adaptés aux étudiants. Les loyers du parc privé des petites surfaces sont toujours aussi aberrants, et les places en cité U toujours aussi rares : 1 pour 13 étudiants en France !

Confettis, mousseux, et Discoking seront de la partie. Si voulez retourner une agence façon équipe de handball après jeux olympiques, rejoignez-nous !

Rdv samedi 1er septembre à 15 h au métro Voltaire, devant la mairie.

www.jeudi-noir.org