• Partager sur :

5 raisons pour lesquelles la location pourrait être meilleure que l’achat

5 raisons pour lesquelles la location pourrait être meilleure que l’achat

Bien que posséder une maison soit un objectif à vie pour de nombreux Américains, la location présente également des avantages. L’accession à la propriété n’est pas pour tout le monde. Les taux d’accession à la propriété sont actuellement élevés aux États-Unis, mais cela n’a pas toujours été le cas. Historiquement, les familles devaient soit construire leur propre maison, soit louer une maison à quelqu’un d’autre.

Pour certaines personnes, la location peut être plus logique compte tenu de leur situation financière. Voici 5 avantages de la location, au lieu d’acheter, une maison.

1) Aucun frais de maintenance ou factures de réparation

L’un des avantages de la location d’une maison est qu’il n’y a pas de frais d’entretien ni de factures de réparation. Lorsque vous louez une propriété, votre propriétaire est responsable de tous les travaux d’entretien, d’amélioration et de réparation. Si un appareil cesse de fonctionner ou si votre toit commence à fuir, vous appelez le propriétaire, qui doit le réparer ou le remplacer.

Les propriétaires, quant à eux, sont responsables de tous les frais de réparation, d’entretien et de rénovation de la maison. Selon la nature de la tâche, cela peut être assez coûteux.

2) Accès aux commodités

Un autre avantage financier de la location est d’avoir accès à des équipements qui, autrement, représenteraient une dépense énorme. Des luxes tels qu’une piscine creusée ou un centre de remise en forme sont standard dans de nombreux complexes d’appartements de taille moyenne à haut de gamme sans frais supplémentaires pour les locataires.

Si un propriétaire voulait avoir accès à ces commodités, il en coûterait probablement des milliers d’euros pour l’installation et l’entretien. Les propriétaires de condos devraient payer des frais mensuels pour y accéder.

3) Pas de taxes foncières

L’un des principaux avantages de la location par rapport à la propriété est que les locataires n’ont pas à payer d’impôts fonciers. Les taxes foncières peuvent être un lourd fardeau pour les propriétaires et varier selon le comté – dans certaines régions, les coûts peuvent s’élever à des milliers de euros par an.

Bien que les calculs de la taxe foncière puissent être complexes, ils sont déterminés en fonction de la valeur foncière estimée de la maison et de la superficie du terrain. Les maisons nouvellement construites devenant de plus en plus grandes, les impôts fonciers peuvent représenter un fardeau financier important.

4) Aucun acompte

Le coût initial est un autre domaine où les locataires ont une meilleure entente financière. Les locataires doivent généralement verser une caution égale à un mois de loyer, caution qui leur sera théoriquement restituée lors de leur déménagement, à condition de ne pas avoir endommagé le bien locatif.

Lorsque vous achetez une maison avec une hypothèque, vous devez avoir un acompte important, généralement environ 20% de la valeur de la propriété. Bien sûr, cette mise de fonds se traduit par une valeur nette de la maison, qui ne fait qu’augmenter au fur et à mesure que l’hypothèque est remboursée progressivement. Et une fois que vous possédez une maison libre et claire, vous avez un investissement précieux que les locataires n’atteignent jamais.

Pourtant, le montant nécessaire pour un acompte sur une maison est beaucoup plus qu’un dépôt de garantie de location. Un acompte de 20% sur une maison dont la valeur marchande est de 200 000 € est de 40 000 €. La location moyenne d’un appartement sur l’île de Manhattan à New York, l’un des endroits les plus chers aux États-Unis, était de 4801 € en juillet 2020. 1 Ceux qui n’ont pas d’argent pour un acompte sont mieux lotis.