• Partager sur :

Salle Polyvalente de la Commune de Mazan (84)Inspirée par la lumière du jour avec les solutions de Régent Eclairage

Le 1er décembre 2012 a été inaugurée ‘la Boiserie’ à Mazan, commune de 6000 habitants en Provence à 30km d’Avignon et 7km de Carpentras, une salle polyvalente de 1 480m² et pouvant accueillir près de 640 personnes, réalisée par l’agence d’architecture De-So Defrain Souquet, et le fabricant Régent Eclairage.

Le concours lancé par la commune de Mazan dans le Vaucluse en 2009 pour la création d’une salle polyvalente était en gestation depuis 1965. Il prévoyait des usages variés propres à une salle polyvalente : spectacle avec gradins et grande surface libre, congrès et exposition, fête de famille attablée, rassemblement associatif… avec une forte ambition pour la salle de concert. Concilier ces impératifs d’utilisations, contradictoires, fut l’un des enjeux majeurs de ce projet.

D’une superficie d’un hectare, légèrement surélevé, le site appartient au paysage magnifique des plaines viticoles du Ventoux, striées par les vignes des coteaux. Il est bordé, au Nord par le Mont Ventoux, et à l’Ouest par les dentelles de Montmirail. La présence dominante et magnétique du plus haut sommet de Provence, et de l’arc montagneux de roche, confère un caractère minéral au paysage, aux tonalités ocres de la terre, et violacées du bois de vigne, marqué par l’intensité du Mistral et du soleil. Le site du bâtiment, éloigné de 1,5 km du centre-ville, est isolé au milieu de quelques Mas provençaux et la cave coopérative du village.

Il s’agit là d’un secteur protégé, bénéficiant d’un panorama idéal pour contempler les étoiles. Une demande toute particulière a ainsi dû être intégrée au cahier des charges initial pour apporter une attention environnementale au projet, au travers de son architecture, des matériaux retenus…

Une démarche environnementale poussée, toute de bois et de paille vêtue

A surgi une salle polyvalente de 615m² à l’expression architecturale contemporaine, faite de matériaux nobles et naturels : du bois brut issu de trois essences de bois régionales qui proviennent des massifs forestiers du Mont Ventoux (pin noir, pin à crochet, cèdre) compose la structure et les vêtures, du plâtre teinté dans la masse constitue les parois de la salle, et de la paille compressée permet l’inertie acoustique nécessaire à la salle de spectacle, et forme un excellent isolant thermique.
L’utilisation du bois dans la construction permet ainsi de promouvoir le développement des filières locales de construction et la Haute Qualité Environnementale (HQE).

L’intérieur, tout en bois, évoque la coque retournée d’un bateau et lui confère une forme atypique.

En configuration spectacle, la salle a une capacité maximale de 640 places assises, dont 415 sur gradins télescopiques rétractables. La scène surélevée et amovible offre une surface allant jusqu’à 130 m2. En configuration salle des fêtes, des ouvertures orientées au nord et au sud, laissent entrer la lumière.
L’ambiance boisée et les couleurs miel et violine des fauteuils jouent la continuité avec le pavillon et le paysage.

Pour fonctionner, la salle épouse un rectangle fermé de vingt mètres sur trente, sur une hauteur de huit mètres. Ce volume, trois fois plus gros que les bâtiments alentours, pourrait provoquer un impact visuel hors d’échelle. Or, il répond à un autre enjeu: créer en pleine ruralité, un lieu de rassemblement à caractère urbain.

Et les architectes de de-so, François Defrain et Olivier Souquet, répondent à ces enjeux avec des matériaux, des assemblages constructifs et des dispositifs spatiaux spécifiques.
Olivier Souquet, architecte de l’agence De-So explique « devant les pieds de vigne et la terre, le bois s’est imposé. Le plâtre et le bois sont les deux matériaux qui pourront prendre la meilleure température de couleurs et de reflets avec le temps et les saisons… Au bout de plusieurs mois le bâtiment prendra vraiment sa teinte par rapport au climat, au vent, aux poussières. Il a une lumière qui rayonne avec la poussière captée. Je suis persuadé que l’intensité lumineuse et la qualité graphique d’un bâtiment sont intimement liées à la poussière en suspension de l’environnement. Avec le temps, le projet va se fondre avec la couleur de la terre, le mistral soufflant, les micros poussières s’accumulant, le bâtiment va avoir un aspect terreux, mat, comme le sol de Mazan ».

Ce bâtiment est nominé et concourt au prix national de la construction bois 2013 en novembre prochain sur le Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL).

Le concept lumière, le choix d’une lumière douce et feutrée

L’éclairage fait partie intégrante de ce projet d’aménagement.
Dans ce bâtiment atypique au cadre protégé, la lumière naturelle a été privilégiée et plusieurs ouvertures orientées au nord et au sud -occutables si besoin- laissent filtrer la lumière naturelle et ouvrent sur un tableau de vignes de Montmirail.

Toutefois pour répondre aux différents usages et aux besoins techniques et scéniques de cette salle, tout en faisant écho à la noblesse des matériaux et à la beauté du paysage alentours, l’architecte souhaitait un éclairage chaleureux, diffuseur d’une lumière douce. Celui-ci devait également s’intégrer visuellement dans le concept architectural global.

La suspension Meteo pour lampes fluorescentes 35/49w (design Felice Dittli) de Régent Eclairage répondait parfaitement à ces objectifs. Inspirée de la lumière naturelle comme son nom l’indique, il offre un éclairage proche de la lumière du jour grâce à une structure en réglette et l’utilisation de diffuseurs textiles. Guidé par la lumière, se forme un «nuage dans le ciel», un endroit qui invite à y passer du temps.

Le diffuseur textile de cette suspension à rayonnement direct-indirect et au design avant-gardiste s’intègre donc parfaitement dans le bâtiment et se fait écho de l’environnement extérieur et du ciel.

Flexible, le Meteo permet également de moduler la lumière selon les besoins et les scénographies de la salle.
Ce luminaire aux dimensions inhabituelles (1600mmx1600mm) et de seulement 18cm d’épaisseur est là pour éclairer l’espace et valoriser les volumes sans empiéter sur la personnalité de la structure.

Le Meteo remplit une pluralité de fonctions : un design original qui valorise l’environnement et les volumes, un rendement exceptionnel de 86% qui permet de réduire considérablement le nombre d’appareils habituellement utilisé pour ces configurations, enfin un confort (UGR≤19) exceptionnel qui permet de diffuser une lumière agréable et confortable.

Après cette collaboration réussie et un rendu salué par tous, les architectes De-So Defrain Souquet ont par ailleurs recommandé Régent Eclairage et le Meteo au conservatoire d’Evry (SPIE Eclairage).

Bénéfices du projet
•Eclairage s’intégrant parfaitement au concept-même du projet d’aménagement, et perçu comme une prolongation de l’espace environnant.
•Diffusion d’une lumière douce et feutrée.
•Souplesse d’utilisation et modulation de l’éclairage.

Calendrier
•Concours : juillet 2009
•Projet Lauréat : 2010
•Début des travaux : juin 2011
•Fin des travaux : octobre 2012

Chiffres clés
•1740m² SHON
•6 hectares abords végétalisés

Personnes ayant travaillé sur le projet
•Maître d’ouvrage : Commune de Mazan
•Maître d’œuvre : de-so Defrain Souquet architectes
•Fabricant Eclairage : Régent Eclairage