réduire ses impôts
  • Partager sur :

Quels sont les stratégies pour réduire ses impôts ?

Comment réduire ses impôts et savoir si c’est possible est tout à fait légitime. D’ailleurs, aujourd’hui, de nombreux dispositifs sont mis en place pour faire en sorte que cela soit possible. Rien que dans l’immobilier, la loi a prévu plusieurs systèmes de défiscalisation qui permettent aux intéressés de profiter d’une réduction d’impôts tout en leur donnant la possibilité d’investir dans un bien durable et rentable. Alors, comment ces lois fonctionnent-ils ? Et quels sont les avantages qu’ils confèrent ?

La loi Bouvard : réduction pour du neuf meublé

Qui n’a jamais pensé à la manière de réduire ses impôts ? En suivant la procédure adéquate, il est dorénavant faisable d’alléger sa fiscalité légalement et avec, en plus, la perspective de disposer d’un bien immobilier ; comme avec la loi bouvard. Si des détails et une aide efficace allant dans ce sens sont exposés sur reduire-ses-impots.net, quelques points peuvent déjà permettre de comprendre et maîtriser le fonctionnement du dispositif. Le concept est relativement simple. Toute personne désireuse de profiter d’une réduction d’impôt en investissant dans l’immobilier (suivant la loi Bouvard) devra le faire en acquérant un bien neuf et le mettre en location une fois meublé, pour une durée minimale de 9 ans. C’est seulement après le respect de ces conditions que l’économie de 11 % sur le prix du bien sera réalisable.

La loi Pinel : métropole et outre-mer

Comme pour la loi Bouvard, la loi Pinel propose aux acquéreurs de bien(s) immobilier(s) neuf(s) et qui le(s) met(tent) en location, de voir leur impôt réduit ; une autre réponse donc quand on se demande comment réduire ses impôts. Avec une possibilité de bénéficier de la réduction d’impôts pour les logements anciens à rénover et à aménager en habitation (toujours pour la mise en location) ; dès que la valeur du bien n’excède pas 300 00 €. Le principe est d’autant plus intéressant puisqu’il s’adresse aux nouveaux propriétaires qui ne souhaitent pas meubler l’habitation avant de la louer. Cette alternative de mise en location de logement sera plus rentable en choisissant d’acheter dans les zones les plus prometteuses en matière de demande ; zones qui sont délimitées préalablement par la loi. Les termes de la défiscalisation varieront selon la durée de la mise en location et l’emplacement de l’habitation.

En métropole :

Même si le principe de base est fondamentalement le même, il existe des différences sur l’application, notamment, par rapport aux taux applicables. Ainsi, en métropole : 6 ans de mise en location donne lieu à 12 % de réduction d’impôt ; 9 ans de mise en location donne lieu à 18 % de réduction d’impôt ; 12 ans de mise en location donne lieu à 21 % de réduction d’impôt.

Outre-mer :

Dès qu’il s’agit de territoire français, la loi Pinel prend effet. Mais comme étant dit précédemment, le taux de réduction d’impôt n’est pas le même pour une durée de mise en en location égale en métropole et dans les DOM. Donc, lorsque le logement est en outre-mer, le propriétaire pour : les 6 ans où le bailleur s’engage, il aura droit à 23% de réduction fiscale ; les 9 ans où le bailleur s’engage, il aura droit à 29% de réduction fiscale ; les 12 ans où le bailleur s’engage, il aura droit à 32% de réduction fiscale.

La loi Malraux : les monuments pour la défiscalisation

Mis à part le neuf ou les locaux anciens en rénovation réduire ses impôts de 22 % à 30 % via des monuments classés au patrimonial est tout à fait faisable. Pour ce, il faut répondre à quelques exigences : Acheter un bien s’inscrivant dans le Plan de Sauvegarde de Mise en Valeur (PSMV) ou du Plan de Valorisation de l’Activité et du Patrimoine (PVAP) et inscrit dans l’Inventaire Supplémentaires des Monuments Historiques (ISMH) ou classé en tant que monument historique ; Rénover le bien pour qu’il soit habitable ; Mettre en location pour au moins 9 ans.