• Partager sur :

Les dernières évolutions des taux de crédit et des ventes à Toulouse

Avec des taux moyens de crédit immobilier à leur plus bas niveau historique atteints en mai 2019, le marché immobilier de la Ville rose se porte bien, avec pour conséquence l’augmentation des transactions des maisons et appartements dans l’immobilier ancien. Le point sur les dernières évolutions des taux de crédit et des ventes à Toulouse.

Des taux de crédit favorables à l’achat immobilier à Toulouse

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement / CSA, les taux médians de crédit sont quatre fois moins élevés qu’au début des années 2000, et dix fois moins élevés qu’au début des années 90, un record historique jamais atteint jusqu’à alors : 1,29% en moyenne. Pour le 12ème mois consécutif, ils sont même inférieurs au rythme de l’inflation, fait qui n’était pas arrivé depuis la Libération.

Tableau évolutif des taux de crédit ces dernières années

Prêts du secteur

concurrentiel

Taux fixes

Taux moyens

(en %)

Sur 15 ans Sur 20 ans Sur 25 ans
Décembre 2012 3,21 3,13 3,40 3,70
Décembre 2013 3,10 3,03 3,33 3,65
Décembre 2014 2,38 2,21 2,50 2,83
Décembre 2015 2,20 2,03 2,31 2,65
Décembre 2016 1,38 1,18 1,40 1,65
Décembre 2017 1,51 1,32 1,52 1,79
Mai 2018 1,46 1,25 1,44 1,68
Décembre 2018 1,44 1,21 1,41 1,63
Mai 2019 1,29 1,02 1,20 1,42

Ces taux extrêmement bas combinés à l’assouplissement des conditions des établissements financiers concernant les emprunts ont pour conséquence la hausse des ventes immobilières dans la Ville rose, qu’il s’agisse d’appartements ou de maisons.

Evolution des ventes et prix des appartements à Toulouse

Selon le baromètre immobilier des notaires dans l’immobilier ancien, le prix médian de vente des appartements à Toulouse est de 2 660 € le mètre carré. Sur cinq ans, les prix immobiliers ont connu une hausse de +6,9%, et +4% sur un an. Sur les trois derniers mois, la tendance est toutefois à la baisse, -0,9%.

La Ville rose enregistre 1 254 ventes pour le premier trimestre 2019. Ce sont les appartements 3 pièces qui sont les plus prisés représentant 33,6% des ventes, suivi des T2 (29,1%), T4 (17,9%), studios (14,8%), T5 et plus (4,7%).

Evolution des ventes et prix des maisons à Toulouse

Concernant la vente des maisons anciennes dans la Ville rose, le prix médian s’élève à 310 000 € pour le 1er trimestre 2019. L’évolution des prix moyens sur l’année est moindre que pour celle des appartements, avec une hausse de +1,4% seulement, et de +0,2% sur 5 ans (en savoir plus sur les prix immobiliers à Toulouse).

Ce sont les maisons de 4 pièces les plus plébiscitées, représentant 35,4% des ventes, suivi des maisons de 5 pièces (27,7%), 6 pièces et plus (23,6%) et des maisons de plus petites surfaces, de 1 à 3 pièces (13,3%).

Quelles perspectives pour l’immobilier toulousain ?

Le marché immobilier devrait encore évoluer pour l’année 2019, notamment dans les quartiers et communes de l’agglomération toulousaine qui vont prochainement être desservies par la troisième ligne du métro. La hausse des prix immobiliers se fait déjà ressentir dans certains endroits, à l’image des quartiers de Côte Pavée (+11% sur un an) et Guilheméry (+8,3%) (source : Chambre interdépartementale des notaires de Haute-Garonne).

Prévue pour 2025, cette troisième ligne est un des projets phares de la Ville rose, puisqu’elle desservira les principaux bassins d’emploi de son aire urbaine, à savoir les sites d’Airbus, la gare Toulouse-Matabiau et les parcs d’activités de Montaudran et Enova Labège.