• Partager sur :

Le secteur du bâtiment concerné par la réglementation thermique

Réglementations thermiques dans le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment est un peu le mauvais élève des émissions de CO2 puisqu’il produit près de 25% des gaz à effets de serre émis dans l’atmosphère. Ainsi, une règlementation thermique a été instaurée par le gouvernement français afin de limiter la consommation d’énergie du secteur du bâtiment en termes d’éclairage, refroidissement, ventilation, chauffage ou eau chaude sanitaire.

Plus précisément, cette réglementation prévoit en aval une amélioration de la performance écologique dans les constructions neuves d’au moins 15%. Son objectif à long terme ? L’espoir d’un progrès constant tous les 5 ans pour atteindre 40% en 2020.

Pour relever un tel défi, comment faire ? En rendant obligatoire la construction de bâtiments à énergie positive d’ici à 2020. En attendant, tous les nouveaux projets doivent respecter la norme RT 2005.

La taxe carbone joue aussi un rôle prépondérant dans ce progrès en développement durable : en France, cette taxe sur les émissions de CO2 s’applique uniquement aux professionnels mais elle concernera les particuliers à partir de 2012. Cette taxe doit répondre à un engagement pris par le pays, de diviser par quatre ses émissions de gaz à effets de serre entre 1990 et 2050. Elle porte sur l’ensemble des combustibles fossiles et sur les carburants consommés par les foyers et les entreprises.

A ces fins, toutes les nouvelles constructions à faible consommation d’énergie et conformes aux réglementations actuelles sont mises en avant et subventionnées par le gouvernement français.

En savoir plus : www.tradinov-sas.fr/index.php?content=tradinov

Source : Bordeaux-communiques.com