• Partager sur :

Inauguration de la résidence sociale « Suzanne Lacore » le 10 février 2012

Adoma construit et gère la première résidence sociale du IIIe arrondissement de Paris.

A deux pas de la Place de la République, dans un immeuble haussmannien

En 2001, Adoma acquiert un immeuble haussmannien en très mauvais état et squatté par sept familles, avec pour objectif de le transformer en une résidence sociale, la première du 3è arrondissement, destinée aux ménages en situation de grande précarité.
Après une première étape – le relogement des sept familles dont quatre par ses soins – Adoma peut entreprendre alors un vaste chantier avec des contraintes fortes : réhabilitation de qualité à l’identique de l’immeuble existant, démolition de deux bâtiments annexes de service dans la cour et construction d’un bâtiment neuf intégré à l’immeuble existant. La résidence sociale « Suzanne Lacore » ouvre ses portes le 2 août 2010.

Cette première résidence sociale en réponse aux attentes de l’arrondissement

Les logements proposés, de 16 à 93 m2, autonomes et meublés, accueillent une population essentiellement familiale, aux ressources précaires, qui ne trouvait pas à se loger dans l’arrondissement. Il s’agit de mères célibataires (la résidence compte 37 enfants) et de couples sans enfant.
Les logements sont tous conventionnés à l’APL. Ainsi, une personne seule, allocataire du RSA et habitant un studio de 16 m² dans la pension de famille dont la redevance est de 398€, s’acquitte, après déduction de l’APL, d’un «reste à payer» de 53 euros.

Les résidents bénéficient d’un accompagnement social sur place

Afin d’aider les résidents dans leur démarche d’insertion, notamment le relogement pérenne dans le parc de logement classique, et leur faciliter l’accès aux dispositifs de droit commun, une convention a été signée entre Adoma et l’opérateur social CASP (Centre d’Action Sociale Protestant). Une travailleuse sociale dispose ainsi d’un bureau au sein de la résidence où elle tient de nombreuses permanences.

Une réalisation rendue possible grâce à un partenariat exemplaire

Un investissement de 7,9 M€ a été nécessaire pour pouvoir mener à bien ce projet. L’Etat, la Ville de Paris, le Conseil régional, la Caisse des Dépôts, Solendi Action Logement et Adoma ont participé au financement de cette construction.

Source : Adoma