Emprunt immobilier
  • Partager sur :

Emprunt immobilier : quelles sont les différentes étapes ?

Un projet immobilier se construit par étapes successives et il faut en général de longs mois entre la première visite d’un bien et la signature de l’acte définitif chez le notaire. Entre les 2, les étapes qui concernent l’obtention d’un crédit immobilier sont les plus longues et certainement les plus stressantes. Passons-les rapidement en revue.

Avant d’obtenir le crédit immobilier

Décrocher un financement auprès d’une banque en obtenant le crédit immobilier tant convoité, c’est un peu le Saint Graal de tous ceux qui rêvent de devenir propriétaires. Des services aujourd’hui entièrement en ligne comme Hellopret vous accompagnent pour réussir plus vie dans cette démarche quelquefois difficile.

Première étape : signature du compromis de vente

Signer ce document avec le vendeur est l’étape préalable au financement. Ce document, signé par les 2 parties, est un véritable « avant-contrat » qui scelle un accord entre le vendeur et l’acheteur. Il comporte une clause suspensive qui le conditionne à l’octroi du prêt immobilier. Elle fixe la date au-delà de laquelle cet accord expire, à compter de la signature du compromis.

Seconde étape : recherche du crédit immobilier

Il y a 2 manières de faire pour trouver un emprunt immobilier. Soit on démarche soi-même les banques, dossier en main, soit on recourt à un courtier spécialisé. Certains sont gratuits, parce que rémunérés par les banques, d’autres non, mais ne prendront une commission que s’il y a signature du prêt. L’objectif est de décrocher le financement dans les meilleures conditions, soit au meilleur taux
( plus de conseils pour négocier sur : https://www.123immo.info).

Troisième étape : montage du dossier

Pour décrocher un crédit immobilier, il convient de soigner son profil d’emprunteur, soit de monter un dossier justifiant d’une gestion financière saine. Il est obligatoire de justifier de ressources régulières et de n’avoir pas- ou peu- de crédits en cours. Les banques veulent s’assurer que l’emprunteur pourra rembourser l’emprunt immobilier qu’il contracte. Pour cela, elles fixent un taux d’endettement de 33 % qui est leur premier critère de base. Elles examinent aussi le « reste à vive » de l’emprunteur et se couvrent avec diverses assurances : garantie décès-invalidité, hypothèque du bien ou caution de sociétés spécialisées.

Quatrième étape : l’accord de principe

Ce document n’est pas encore celui par lequel elle accepte de financer un projet immobilier, mais celui qui atteste de l’étude préalable du dossier. Pour obtenir l’accord de principe, il faut n’avoir omis aucun document dans le dossier de prêt immobilier.

Suite à l’obtention du prêt

Un dossier de prêt n’est validé que quand la banque a donné son aval pour le prêt. Il n’intervient qu’après une étude approfondie du dossier par le service des engagements de la banque.

Cinquième étape : l’offre de prêt
Elle intervient dans la continuité de l’accord de principe, mais contrairement à lui, aura valeur définitive en cas d’accord de l’emprunteur. Le document doit contenir les informations suivantes :

  • le coût total de l’emprunt immobilier : montant de l’achat, montant des intérêts et coût des assurances ;
  • l’échéancier des mensualités : étalement des mensualités dans les temps, selon la durée du crédit immobilier (10, 15 ou 20 ans) ;
  • des éléments tels que le TAEG et la durée totale du crédit immobilier ;
  • un délai de rétractation ;
  • les coordonnées de l’emprunteur, de la banque et des cautions.

Sixième étape : ouverture d’un compte dans la banque choisie
L’organisme prêteur demande alors à son nouveau client de transférer tous ses comptes chez lui.
Ce changement facilitera les démarches à l’avenir en cas de modulation des mensualités.

Septième étape : délai de réflexion
Le délai légal est de 10 jours pour réfléchir à une offre de prêt.

Huitième étape : acceptation
L’emprunteur a 10 jours pour retourner l’offre de prêt signée à la banque, qui vaut pour acceptation.

Neuvième étape : l’acte de vente
C’est l’acte par lequel vous devenez officiellement propriétaire du bien. Il est signé devant notaire et l’acte officiel de propriété vous est adressé par la suite.

Dixième étape : remboursement du prêt
Un mois après la signature, commence le début du paiement des mensualités.

Un projet immobilier demande énormément de préparation pour être bien mené : un accompagnement professionnel est souvent souhaitable.