• Partager sur :

DCB International lance une opération innovante de bio-dépollution en plein cœur de Lyon-Gerland

L’opération met en œuvre un procédé innovant à base de bactéries mangeuses d’hydrocarbures. Le promoteur a investi 880.000 euros dans cette opération afin de rendre au terrain de 3.000 m2 sa qualité environnementale d’origine

CHAMPAGNE AU MONT D’OR — DCB International, promoteur spécialisé dans l’immobilier tertiaire haut de gamme, a lancé un chantier original de bio-dépollution d’une friche industrielle dans le quartier de Gerland, à Lyon: une opération innovante puisque les ouvriers à l’œuvre ne sont autre que des…. bactéries mangeuses d’hydrocarbures.

Situé à l’angle des rues Crepet et Félix Brun, ce terrain d’une superficie de 3.054 m2 sera l’emplacement du futur immeuble de bureaux Atrium Gerland. L’édifice, dont les travaux de terrassement ont débuté, offrira d’ici la fin 2011 environ 8.000 m2 de bureaux. Il sera l’un des premiers à Lyon à bénéficier du nouveau label Performance énergétique et qualité associée (PEQA, ancien BBC).
« Nous avons investi 880.000 euros dans cette importante opération car le respect de l’environnement est pour nous une question cruciale. Il était hors de question de bâtir un immeuble à haute qualité environnementale sur un terrain pollué », commente Didier Caudard-Breille, dirigeant de DCB International.

L’Atrium Gerland a été loué pour une durée de neuf ans à Pôle Emploi, qui y installera sa direction régionale.
Situé sur l’ancien emplacement d’une société de transports et, avant cela, d’un site de stockage de carburants, le site présente une importante pollution aux hydrocarbures, en raison de son passif industriel.
Depuis un arrêté ministériel du 15 mars 2006, les sols ainsi pollués et qui doivent être excavés pour les opérations de terrassement doivent être traités de manière spécifique, préalablement à leur évacuation vers des centres de stockage de déchets inertes (ISDI).
« Il fallait dans ce cadre urbain prendre en charge de nouvelles solutions minimisant l’impact pour l’environnement. Le choix retenu pour ce site s’est porté sur un traitement biologique original, sous forme de biotertres. C’est une opération totalement inoffensive pour les riverains », explique Jérémie Garcin, directeur des programmes chez DCB International.

Le procédé repose sur la mise en tertre (monticule de terre) des sols contaminés et sur l’activation de la biodégradation des hydrocarbures par des bactéries aérobies. Pour que leur action soit optimale, le tertre doit être alimentée en oxygène par une turbine et un système de drains et un taux d’humidité minimal doit être maintenu grâce à un apport d’eau régulier.

L’ensemble du tertre est couvert par une bâche qui limite la dispersion des polluants et des poussières contaminées. L’air extrait du monticule est inoffensif, puisqu’il est filtré sur du charbon actif, avant son rejet dans l’atmosphère.


Photo: un exemple de biotertre en cours de traitement

Cette opération va permettre un prétraitement pendant six à huit mois de 7.000 m3 de sols afin de réduire les teneurs en hydrocarbures des matériaux.
Le site actuel présente des taux constatés d’hydrocarbures de 6.000 à 10.000 mg/kg de terre. L’objectif du traitement est de faire tomber cette concentration en dessous de 500 mg/kg. Les premiers biotertres devraient voir le jour sur place d’ici la mi-août.
Cette opération, menée conjointement par les Carrières Jean Roméro, la société Colas Environnement et le bureau d’études Tauw Environnement, devrait durer jusqu’en avril 2011. Les terres ainsi traitées seront ensuite évacuées vers un centre de stockage de déchets inertes.

***

A propos de DCB International
DCB International est l’un des premiers groupes privés de promotion et d’aménagement en immobilier d’entreprise sur la région Rhône-Alpes. Spécialisé dans l’immobilier tertiaire haut de gamme, il fonde ses réalisations sur des concepts innovants, un développement durable de qualité et le souci du bien-être au travail. DCB International, qui s’est forgé au fil des ans une solide réputation auprès de grands noms du secteur tertiaire et d’investisseurs internationaux, réalise actuellement plus de 80.000 m² de bureaux sur l’agglomération lyonnaise. DCB International, qui emploie douze personnes, prévoit en 2010 un chiffre d’affaires d’environ 35 millions d’euros.
Pour en savoir plus: www.dcbinternational.com

* DCB International
Marie CAUDARD-BREILLE
Directrice de la communication
+33 (0)4 78 35 24 24
marie.caudard@dcbinternational.com

Source : Bridge Communication