Prêt à Taux Zéro +
  • Partager sur :

Comment bénéficier d’un Prêt à Taux Zéro + ?

Vous désirez faire l’acquisition d’un logement. Le prêt à taux zéro plus peut vous y aider. Pour y prétendre, vous devez remplir des conditions précises, qui tiennent notamment aux ressources et à la localisation du bien.

Des conditions relatives à l’acquéreur et au bien

Pour avoir accès au prêt à taux zéro renforcé, vous devez être une personne physique. Le bien que vous achetez doit être le premier dont vous faites l’acquisition. Ou du moins vous ne devez pas avoir été propriétaire d’un bien dans les deux dernières années. Quelques exceptions sont toutefois prévues: c’est ainsi que, par exemple, les titulaires de cartes d’invalidité ou de certaines allocations peuvent profiter du prêt à taux zéro renforcé sans pour autant être des primo-accédants. A noter également qu’il n’est accordé qu’un seul ptz plus par ménage. Par ailleurs, le prêt sera modulé en fonction du nombre de personnes qui doivent occuper le logement. Ce logement doit être également votre résidence principale. Ce nouveau prêt à taux zéro peut financer un logement neuf ou, dans certaines conditions, un logement ancien. Il peut encore s’agir d’un logement social, revendu à son locataire. Pour obtenir d’autres informations sur le prêt à taux zéro, cliquez ici.

Un plafond de ressources

Depuis 2012, le ptz plus est en outre soumis à des conditions de ressources. Le plafond de ressources, qui a été augmenté en 2016, peut être calculé de deux façons. Il est d’abord possible de prendre en compte les revenus fiscaux des occupants du bien pour l’avant-dernière année précédant la demande de prêt. Vous pouvez également choisir de prendre pour base de calcul le montant de l’opération d’acquisition, qui prend notamment en compte les éventuels travaux ou les frais d’agence. Pour obtenir le plafond, ce montant sera ensuite divisé par neuf.

Les autres conditions

Parmi les conditions du ptz, il faut encore mentionner la localisation du bien. A cet égard, le territoire est divisé en trois zones géographiques, A, B1, B2 et C. Certains éléments, comme le revenu fiscal de référence, varient en fonction de la zone où se trouve votre logement. Par ailleurs, vous ne pouvez pas obtenir de ptz plus pour financer l’acquisition d’un logement ancien, avec prévision de travaux, s’il est situé dans les zones A et B1. Si vous devez financer, grâce à ce prêt, l’acquisition d’un logement ancien, vous devez prévoir d’y réaliser des travaux d’amélioration, qui doivent représenter au moins 25% du coût total de l’acquisition. Ils peuvent porter sur l’assainissement du logement ou encore son isolation. Par ailleurs, l’acquisition de votre logement doit être financée par d’autres prêts, qui s’ajoutent au prêt à taux zéro plus. Ce dernier ne doit pas excéder le montant des autres prêts et ne doit pas dépasser la moitié du financement de l’opération d’acquisition.